top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches validées

 tobias ≈ i'll hold on hope

AuteurMessage
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Dim 31 Aoû - 22:17

tobias sherwood

ϟ Âge : 31 ans et toutes ses dents, si on compte toutes celles qu'il a perdu en jouant au Quidditch et que la jeune infirmière de Poudlard a fait repousser.
ϟ Nationalité : anglais, il est né et a grandi dans le Londres d'après-guerre, dans un appartement qui a miraculeusement survécu aux attaques de la Luftwaffe (un privilège dont ne peuvent pas se targuer tous les Londoniens, hélas).
ϟ Métier : Langue-de-plomb du Département des Mystères, ce qui n'est pas sans avoir un impact dans sa vie personnelle.
ϟ Ancienne maison : Serdaigle, une maison qui a su accepter son esprit fiévreux et avide de découvertes. Il en garde de bons souvenirs malgré certains coups bas de ses camarades.
ϟ Camps : Ordre du Phénix, bien qu'il ne puisse s'y investir autant qu'il le souhaiterait.
ϟ Sang : Né-Moldu, ce qui ne lui a jamais réellement posé problème. Ses fréquentations se limitent à des gens ouverts d'esprit et peu portés sur le "sang".

ϟ Avatar : Sam Claflin.

Baguette : vingt-neuf centimètres soixante-quinze, ventricule de dragon et bois d'ébène. Un simple morceau de bois, auraient dit ses camarades de l'école primaire. Un bout de bois avec de la gueule ceci dit et qui n'a eu aucun mal à trouver la main de Tobias. C'est la seconde qu'Ollivander lui ait présenté, le jour où il a passé la porte de sa boutique, ses parents aussi effrayés qu'émerveillés sur ses talons. Il se souvient de la chaleur et des picotements qui ont parcouru ses doigts lorsqu'il l'a enfin eu en main. C'est en étant choisi par sa baguette qu'il a compris que la magie, c'était du sérieux. Il ne l'a pas quittée depuis. A l'exception d'un soir, dans la salle commune de Serdaigle où il travaillait en prévision des BUSE. Exténué et perturbé par les examens approchant à grands pas, il avait fini par aller se coucher en laissant tout en plan, tant ses livres que ses effets personnels sans imaginer une seule seconde que ses camarades, plus compétitifs les uns que les autres, iraient jusqu'à les lui voler. Sans Andy, l'un de ses amis, pris de remords, il n'aurait sans doute pas récupéré sa baguette avant d'aller en classe. Depuis ce jour-là, peu importe la fatigue physique ou le stress, il s'assure toujours d'avoir sa baguette sur lui. Toujours.

Miroir du Riséd : il y a dix ans, Tobias se serait sans doute vu entouré — non, noyé — sous les livres, des ouvrages qu'il aurait bien entendu lui-même écrit, à propos de métamorphose et de magie noire. Il y a dix ans, il plaçait encore le savoir et la découverte au-dessus de tout. Puis il a croisé la route d'Adelaide et il a révisé ses priorités, chose qu'il ne s'était jamais imaginé faire, never, never in a million years. Aujourd'hui, il apercevrait sans doute une demi-douzaine de mômes aux visages souriants entourant des versions bien plus âgées d'Adelaide et lui. Le plus âgé, un garçon, aurait quatorze ou quinze ans et le plus jeune, six ou sept. Quatre garçons et deux filles, en bonne santé, heureux. Seulement tout ça reste un rêve qui a peu de chances de se réaliser. Adelaide est partie, lassée de ses mensonges à répétition concernant son travail, et Tobias n'a pas cherché à la retenir. De toute manière, fonder une famille est trop dangereux à l'heure actuelle.

Épouvantard : lorsqu'il a été confronté à un épouvantard dans le cadre de ses études, Tobias a eu du mal à comprendre ce qu'il avait sous les yeux. En effet, il a dû faire face à une version aigrie, usée de lui-même. Un type terne, tenant une bière et déblatérant avec rancœur sur ce qu'il aurait pu faire, sur ses mauvais choix et les opportunités qu'il n'a pas su saisir. Un mec qui a raté sa vie en somme. Inutile de dire que Tobias a été horrifié et il a eu du mal à réagir, tout saisi qu'il était de l'horreur de se découvrir si ratatiné, si défait.

Amortentia : il y a le citron d'abord, souvenir de la cuisine de sa mère, Claire. Elle a toujours eu la curieuse manie de mettre du citron partout, à moins que son mari, le père de Tobias, Douglas, ne parvienne pas à l'en empêcher en jurant qu'il finira par aller faire lui-même les courses pour éviter que ce maudit ingrédient ne passe la porte de chez lui. Ça a toujours eu le don de faire rire Claire Sherwood. Le citron donc, souvenir d'enfance, et l'odeur forte du cuir, celui des fauteuils de la Salle Commune de Serdaigle. Il a passé de nombreuses soirées à travailler — ou à somnoler — dans l'un ou l'autre de ces fauteuils. L'odeur des fraises également, sans aucun doute à cause du shampooing qu'utilisait Adelaide. Peut-être l'utilisait-elle toujours d'ailleurs. Chaque fois qu'elle bougeait, non loin de lui, Tobias était saisi par le parfum de ses cheveux. Après son départ, les oreillers ont gardé un temps cette odeur-là puis elle a disparu avec le temps.

Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 40 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu.

Duels : ☆☆☆☆☆☆☆
Potions : ☆☆☆☆☆
Métamorphose : ☆☆☆☆☆☆
Sortilèges : ☆☆☆☆☆☆☆☆
Légilimancie : ☆☆
Occlumancie : ☆☆☆☆☆
Quidditch : ☆☆☆☆☆☆
Divination :

ϟ Pseudo/prénom : scarlett glasses/Julia mais allez-y, SURNOMMEZ-MOI, j'attends que ça ϟ Âge : 18 aaaaans ça fait tellement de bien de dire ça, héhé ϟ Fréquence de connexion : autant que possible, probablement tous les jours  ϟ Ce personnage est : inventé, même si j'ai longuement hésité, uh. ϟ Où nous avez-vous connu : sur Facebook, là où je traîne tout le temps souvent ϟ Le mot de la fin : VOILA JE SUIS LA CECILESME  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Dim 31 Aoû - 22:18

hogwarts: a history


Quelque chose ne tournait pas rond, Tobias le sentait. Maman ne l'avait jamais regardé comme ça, elle réservait ça aux enfants des voisins qui n'étaient ni très gentils ni très sages d'ailleurs. Mais lui, il n'avait rien fait. Il ignorait comment les draps de son lit avaient changé de couleur au cours de la nuit, pas plus qu'il n'avait compris pourquoi les murs avaient suivi le mouvement. C'était bizarre mais ce n'était pas de sa faute, vraiment. « Mais enfin, Claire, arrête donc ! Il n'a pas pu faire ça, c'est ridicule » grogna Papa, la tête appuyée dans ses mains, les coudes sur les genoux. Il avait l'air fatigué, Papa. Il travaillait beaucoup, c'est vrai et ces temps-ci, il rentrait de plus en plus tard. Si tard, parfois, que Tobias ne le voyait pas de la journée puisque Papa était déjà parti depuis longtemps lorsqu'il se levait le matin. « Je sais bien que c'est ridicule » répliqua Maman en lui faisant les gros yeux. Tobias soupira discrètement, soulagé. Il n'aimait pas la manière dont les yeux de Maman l'avaient suivi, toute la journée. Surtout qu'il n'avait rien fait, pas comme l'affreux Bobby, le fils aîné des voisins, qui avait cassé l'une des vitres du deuxième, aujourd'hui. « Mais trouve donc une autre explication, toi ! » reprit Maman avec colère. Il sursauta, peu habitué à l'entendre hausser la voix. Ses parents ne criaient jamais, ils disaient même souvent que ce n'était pas utile, qu'il suffisait d'employer les mots justes pour se faire comprendre.

Et les mots justes, à l'heure actuelle, leur semblaient beaucoup trop surréalistes pour être employés. Toutefois le fait était là. Tobias était un sorcier.

⊹ ⊹ ⊹

L'anxiété n'était pas un concept auquel Tobias était étranger, bien au contraire. Il avait cependant appris à la distinguer de cette hâte, vaguement teintée de peur, qu'il ressentait à l'approche de chaque match de Quidditch. Ce n'était pas du stress, juste une sensation délicieuse probablement en relation avec la poussée d'adrénaline qui accompagnait chaque rencontre. Son avenir n'était alors pas en jeu et dans le pire des scénarios, les Serdaigles enduraient seulement une cuisante défaite. Ce n'était pas si grave. Rater ses ASPIC, en revanche, était plus conséquent. Il avait trop travaillé pour se le permettre. Pourtant, une partie de lui continuait à lui hurler que non, il n'en avait pas fait assez, qu'il restait encore une quantité de bouquins à la bibliothèque qu'il n'avait pas encore lu. Ce n'était pas exactement vrai. Ses professeurs l'avaient toujours encouragé à chercher plus loin, aucun n'avait cherché à freiner sa soif de savoir, du moins plus maintenant. Ils avaient simplement voulu savoir pourquoi il désirait une autorisation pour consulter les ouvrages de la Réserve et sa réponse, par ailleurs, avait paru leur convenir. Mieux, ça avait semblé les rassurer. Toujours était-il que malgré les heures passées là-bas, penché sur des livres si vieux qu'ils avaient l'air sur le point de tomber en poussière, Tobias tremblait de tout son être à l'idée de passer ses ASPIC. Et s'il échouait ? S'il obtenait des notes médiocres ?

C'était sans doute idiot, parce qu'il n'avait rien d'un imbécile. Il avait toujours été très bon élève, si on excluait la Divination, et le directeur de sa Maison lui avait promis un bel avenir, quel que fut la voie dans laquelle il déciderait de sa lancer — il n'avait toujours pas de projet mais ce n'était pas son inquiétude première. Il fallait d'abord passer — et réussir ! — les examens avant de pouvoir prétendre devenir Auror, Médicomage ou n'importe quelle autre profession dont les brochures, dont on avait abreuvé les septièmes années, vantaient les mérites. Tobias ne s'était pas penché là-dessus, préférant se concentrer sur le futur immédiat. Les ASPIC.

On leur en parlait depuis presque deux ans maintenant. Ça avait commencé avec les explications concernant les BUSE. L'un des professeurs avait demandé à sa classe de ne pas se faire d'illusions. Si vous trouvez les BUSE effrayants, avait-il dit, vous n'avez encore rien vu, parce que les ASPIC seront terrifiants. Et c'était vrai. Les BUSE et le travail supplémentaire effectué en préparation l'avaient complètement détruit, tant et si bien qu'il s'était comporté étrangement durant des semaines — bien avant le début des épreuves. Il en avait oublié sa baguette dans la Salle Commune, un soir et il était même allé jusqu'à embrasser avec Ellen Cartwright, la dingue de Poufsouffle, dans un moment d'égarement. Non, vraiment, les examens ne lui valaient rien de bon. Cette année, ses nerfs avaient souffert. D'autant plus que ses parents, ignorant à quel point il s'inquiétait du résultat de ses ASPIC, ne manquaient jamais de lui dire combien ils étaient fiers de lui et combien ils espéraient le voir réussir. No pressure at all, évidemment, ce qui n'arrangeait rien.

C'était l'attente, surtout, qui le crispait à présent. Il avait achevé de revoir tout ce qu'il était en mesure de revoir, même s'il aurait voulu faire plus, et il savait très bien qu'il était inutile de recommencer. Tobias en était arrivé au point où les lignes finissent par se confondre sur le parchemin, embrouillant ainsi ses pensées et ses connaissances. Tout ce qu'il pouvait espérer, à présent, c'est que tout se remette en ordre une fois qu'il serait devant les questions, demain. Si toutefois il ne s'endormait pas dessus et pour éviter ce genre de catastrophes, il était préférable qu'il aille se coucher. Il était bientôt minuit et il savait qu'une fois dans son lit, il aurait encore bien du mal à trouver le sommeil, comme toutes les nuits précédentes. Pourtant, il gaspillait de précieuses minutes à contempler le plafond et ses innombrables étoiles. Il aimait l'astronomie, oui, comme beaucoup de gens ici mais ce n'était pas le besoin de comprendre ce qui se passait là-haut ni la fascination pour leur conception qui gardaient ses yeux collés là-haut. C'était relaxant, parfois, de se perdre dans cette immensité. Il parvenait à ne plus penser, à oublier les battements saccadés de son cœur et la moiteur de ses mains. Il réussissait à effacer de sa mémoire, pour quelques instants, qu'il jouerait son avenir dans quelques heures.

« Sherwood, t'as vu l'heure ? » Tobias s'ébroua, tournant la tête pour rencontrer le regard d'Andy Lynch, l'un de ses camarades. Visiblement, il s'était réveillé, pour une raison ou pour une autre, à la façon dont sa tignasse brune pointait en tout sens, et aux marques de plis qui ornaient sa figure aux joues mangées par une barbe de trois jours. « Qu'est-ce que tu fous ? » grommela-t-il en venant s'asseoir à sa droite, sur l'un des nombreux fauteuils disponibles. Tobias haussa les épaules, sans répondre. « Tu fais toujours des trucs bizarres avant les exams, t'es vraiment étrange comme mec » reprit Andy avec un soupir. C'était l'une des rares personnes de sa Maison que Tobias considérait comme un ami. Bien sûr, ils avaient eu leurs petits différends mais ça n'était jamais allé bien loin. Jamais Andy n'aurait fait quoi que ce soit pour lui nuire, au contraire. Après tout, sur un terrain de Quidditch, son job était bien d'empêcher les Cognards de l'atteindre et il avait tendance à repousser les ennuis dans la vie aussi. « Ta gueule, j'te rappelle que tu t'es endormi l'autre jour et que tu as pris Slughorn pour ta mère. Ta mère, Andy » ricana Tobias, revoyant parfaitement la scène. Toute la salle avait éclaté de rire et malgré la retenue qu'il avait donné au jeune Serdaigle, même Slughorn avait semblé trouver ça très drôle. « Je reste convaincu qu'ils ont un lien de parenté, d'une manière ou d'une autre » répliqua l'intéressé. Il étouffa un bâillement et secoua son grand corps. Andy n'était pas le genre de garçons dont on se moque, malgré ses nombreuses gaffes et ses réflexions parfois totalement déplacées. Batteur de l'équipe de Quidditch de leur Maison depuis sa deuxième année, il effrayait autant les plus jeunes par sa taille que par son rire très sonore mais il restait plutôt agréable à vivre. Heureusement pour Tobias dont le lit se trouvait à côté du sien, depuis le début de leur scolarité. « Allez vieux, viens te coucher ou tu vas avoir une sale gueule demain et tu vas emmerder tout le monde avec tes caprices de princesse » reprit-il avec un signe de tête pour le couloir menant aux dortoirs. Malgré l'heure tardive, la fatigue et le stress, Tobias ne put retenir un grand sourire moqueur. « Tu m'fais des avances ? » s'enquit-il donc, non sans éclater de rire devant la grimace causée par sa question. « Ta gueule, je fais que me préoccuper de ton avenir, abruti » marmonna le pauvre Andy. D'une main, il le mit sur ses pieds et de l'autre, il le poussa en direction du couloir, murmurant dans sa barbe qu'il était bien trop tard pour ce genre de conneries. Ce n'était sans doute pas faux mais Tobias trouva le sommeil plus facilement ce soir-là.

⊹ ⊹ ⊹

Il y avait des jours où être né dans une famille moldue avait du bon. Vraiment. Il avait suffit qu'il dise à ses parents avoir été engagé au Ministère de la Magie pour que leurs visages s'illuminent de fierté et qu'ils le bombardent de félicitations et non pas de questions concernant son poste et les détails qui entouraient son embauche. Ils n'avaient retenu que le mot ministère et ça leur suffisait. Ils ignoraient tout, ou presque, du monde de la magie et il y avait longtemps qu'ils avaient abandonné l'espoir de comprendre ce que Tobias leur expliquait. C'était inouï et même s'ils avaient accepté le fait que leur fils appartenait à cet univers, ils ne semblaient toujours pas y croire vraiment. Alors oui, il y avait du bon d'être un Né-Moldu. Il n'aurait pas à leur mentir ou à esquiver leurs questions. Pas pour le moment. C'était l'inconvénient du job. Le seul d'ailleurs. Il pouvait enfin laisser libre cours à ses idées et à son désir de comprendre la magie mais il ne pourrait en parler à personne. Absolument personne.

Certains auraient vu cette contrainte comme une malédiction mais Tobias ne la trouvait pas exceptionnellement gênante. Evidemment, la perspective de mentir à ses parents ne l'avait guère réjoui et il était heureux de pouvoir y échapper. Mais à part eux, de qui était-il assez proche pour avoir des scrupules quant à pareil mensonge ? Pas grand-monde, non. Personne.

Il ne pouvait donc pas dire qu'il était Langue-de-Plomb mais il n'avait, de toute manière, personne à qui en parler.

⊹ ⊹ ⊹

De tous ses anciens camarades de classe, Marty Jones était le dernier que Tobias avait imaginé se marier si tôt. Enfin, tôt, tout était relatif. Il allait sur ses vingt-six ans mais la vérité, c'est que personne ne s'était attendu à ce qu'il s'aperçoive un jour de l'existence de la femme. Force était d'admettre, toutefois, qu'il paraissait heureux et plutôt amoureux de sa femme. Le visage de cette dernière avait semblé familier et, plus tard, il avait appris par Andy qu'il s'agissait d'une élève de leur promotion, une ancienne Poufsouffle. Après l'épisode Ellen Cartwright, Tobias s'était tenu éloigné des élèves de cette Maison-là — des autres aussi, d'ailleurs. Il n'avait jamais été particulièrement sociable et généralement, il préférait largement la compagnie des livres à celle des être humains. Le bavarde incessant de ses voisines de table — à en juger par le plan de table, le brave Marty avait cherché à jouer les marieurs, puisqu'il était le seul homme à sa table, entouré par une tripotée de filles plus ou moins sympathiques, toutes expertes en regards énamourés et questions stupides — était particulièrement agaçant et après une demi-heure de supplice, il avait finalement décidé de fuir. Purement et simplement.

Ce désagrément mis de côté, c'était un beau mariage, inutile de le nier. Modeste, oui, mais le bonheur qui se lisait dans les yeux du couple à l'honneur éclipsait le reste. Marty et Tobias n'étaient pas exactement restés en contact après Poudlard, et le dernier ne niait pas avoir volontairement oublié de répondre à certaines lettres pour éviter de devoir raconter des salades quant à son poste au Département des Mystères, mais Jones était un brave type et son invitation avait été reçue avec beaucoup de joie. En vérité, Tobias n'avait revu personne depuis qu'il avait repris le Poudlard Express pour Londres, pour la dernière fois. Personne, à part Andy qui avait occupé son canapé quelques temps, pour des raisons obscures. Tobias n'avait pas demandé, pas plus que son ancien camarade ne s'était intéressé à ce qu'il faisait dans la vie. Mais après tout, avec qui aurait-il pu aller prendre une Bièraubeurre au Chaudron Baveur ? Il avait passé sa scolarité à regarder par-dessus son épaule, attendant que l'un ou l'autre de ses prétendus amis tente de détruire son devoir ou cherche à l'induire en erreur. Il avait sympathisé avec certains mais il n'avait jamais été dupe, en dehors de quelques uns qui se comptaient sur les doigts d'une main, les élèves de sa Maison n'était pas ses amis ou sa famille. Ils avaient partagé des intérêts communs mais ça s'était arrêté là. A la moindre occasion, à la moindre compétition organisée par Slughorn ou n'importe quel autre professeur, ils ne se connaissaient plus. C'avait toujours été comme ça.

Sauf avec Andy. Andy qui avait passé la soirée à danser avec chacune des représentantes de la gent féminine, quel que fût leur âge. Il venait même tout juste de réussir à voler la mariée. « Un vrai Casanova, pas vrai ? » glissa une femme, à sa droite. Tobias s'immobilisa, craignant une seconde que l'une des soupirantes de sa table ne l'ait suivi, mais lorsqu'il posa les yeux sur elle, il réalisa que cette fille-là, il ne la connaissait pas. Elle se méprit manifestement sur son expression, puisqu'elle s'empressa d'ajouter : « pardon, vous ne devez sûrement pas comprendre la référence. J'ai beau savoir que tout le monde ne prend pas études des Moldus à Poudlard, je— » « Je suis Né-Moldu » l'interrompit-il avec un sourire. Ses grands yeux chocolats s'élargirent et elle s'empressa de lui tendre une main. « Ah, vous avez compris alors ! s'exclama-t-elle, ravie, et il ne put s'empêcher de trouver le ton de sa voix tout à fait mignon. Adelaide. Adelaide Samuels, la cavalière esseulée d'Andy » se présenta-t-elle. Son nom lui disait quelque chose. Elle semblait bien trop jeune pour avoir été dans son année, à Poudlard, mais son nom ne lui était pas étranger. « Est-ce que je vous connais ? » demanda-t-il finalement, avec l'impression d'être un parfait imbécile, serrant sa main en la dévisageant intensivement. « Vous arrivez à séduire les filles avec ce genre de phrases ? » répliqua-t-elle en éclatant de rire. En d'autres circonstances, il se serait peut-être vexé. Il aurait levé les yeux au ciel et il aurait écourté la conversation. Mais son rire était adorable. Adelaide Samuels riait avec tout son corps, la tête rejetée en arrière, les épaules secouées, le corps tremblant sous l'hilarité. Elle riait avec tout son être et c'était adorable. Fascinant aussi. Ou peut-être qu'il se sentait juste un peu seul et qu'elle était la seule femme qu'il ne trouvait pas insupportable ici. « Non, pas vraiment, c'est plutôt le domaine d'Andy » répondit-il, bien que sa question ne paraissait pas appeler de réponse. Elle se calma un peu et acquiesça, reconnaissant silencieusement la vérité. « Je suis juste... habituée à ce qu'on me reconnaisse j'imagine, expliqua-t-elle avec un haussement d'épaules, je suis la gardienne des Pies » Oh. Du Quidditch. Oui, voilà. Il avait probablement lu son nom dans une quelconque revue sportive à laquelle il était abonné. Après Poudlard, il avait perdu en grande partie son intérêt pour le Quidditch, du moins pour sa pratique. Il appréciait encore bien un match, de temps à autre, et il payait chaque mois un abonnement à deux ou trois magazines dont c'était le gagne-pain mais il ne jouait plus. Elle, au contraire, passait probablement sa vie à ça. Les Pies de Montrose étaient l'une des équipes les plus impressionnantes du championnat britannique, tant par leur palmarès que par leurs tactiques. « Navré, j'aurais dû vous reconnaître, surtout que je vous ai vu joué l'an dernier » Adelaide balaya ses excuses d'un revers de main. « Il n'y a pas de mal, j'ai l'air très différente sans mon uniforme et mon balai de toute manière. Vous dansez ? » proposa-t-elle, non sans un coup d’œil pour Andy qui était toujours occupé à distraire la mariée, sous les coups d’œil furieux du pauvre Marty. L'enfoiré aurait tout de même pu s'occuper d'Adelaide, surtout si elle était, comme elle l'avait dit, sa cavalière. Tobias n'était pas un expert des relations humaines mais il était à peu près certain qu'abandonner la femme avec laquelle on se rendait à un mariage n'était pas très bien vu. « Ne soyez pas trop sévère avec lui, murmura la jeune femme en l'entraînant en direction de la piste de danse, il ne m'a amené ici que pour éviter d'y emmener, mince, comment s'appelle-t-elle ? Ella ? Non, Ellen, Ellen Cartwright. Manifestement, tout, même sa propre cousine, vaut mieux que cette fille » spécula-t-elle, sans probablement se douter qu'elle était très près de la vérité. Tobias retint un ricanement. Et dire qu'Andy avait passé des mois à se foutre de lui à cause d'un ridicule incident impliquant Ellen ! L'hypocrite.

« Tiens, vous avez fait connaissance ! » constata, plus tard, un Andy décoiffé et manifestement plutôt alcoolisé. Il ébouriffa les cheveux de Tobias et planta un baiser sonore sur la joue d'Adelaide avant de se laisser tomber sur un chaise, de l'autre côté de la table à laquelle le duo s'était installé. « Tu crois qu'il dort ? » chuchota la jeune femme, couvant son cousin d'un regard maternel. Comme s'il avait lu dans ses pensées depuis les bras de Morphée, celui-ci laissa échapper un ronflement peu discret. « L'imbécile, soupira Adelaide, je peux te demander un grand service ? » reprit-elle, plus haut. Ses grands yeux chocolats s'étaient posés sur Tobias, suppliants, et la proximité de leurs deux chaises rendait plus intense encore son regard vif. Comment dire non ? Il hocha la tête, certain que sa voix tremblerait s'il tentait de prononcer un mot. Il avait passé la soirée à ses côtés, faussant définitivement compagnie à la bande d'emmerdeuses qui lui servait de tablée, et il avait encore du mal à comprendre comment une femme de si petite taille pouvait parler si vite, si fort et malgré tout captiver son public. Le captiver, lui, le solitaire acide. Il n'était pas vraiment un type fiable ni un ami très fidèle mais il avait envie de l'être, pour elle. C'était idiot, il ne l'avait rencontrée qu'aujourd'hui. Ça n'avait aucun sens. Ce n'était pas un besoin fugace qu'il pouvait imputer au stress des examens ou aux hormones. C'était autre chose et il ne comprenait pas quoi. « Tu pourrais le ramener ? J'ai un entraînement demain et s'il faut que je l'écoute geindre parce qu'il a la gueule de bois, je vais y passer la matinée et... ok, tu peux dire non, parce qu'il m'a dit que tu travaillais beaucoup. Je suis bête » marmonna-t-elle tout en baissant les yeux. Andy lui avait parlé... de lui ? Qu'y avait-il d'intéressant à dire ? Il avait une vie bien rangé, il n'avait jamais pris beaucoup de risques en dehors des quelques Cognards qui avaient croisé sa route à l'époque où il était attrapeur pour l'équipe de Serdaigle et il était plutôt discret. Non, pire que ça, il vivait dans le secret, les mensonges. Il en avait raconté une ribambelle à Andy pour expliquer pourquoi il ne pouvait aller voir tel ou tel match avec lui ou ne serait-ce que boire un verre. Il n'y avait rien à raconter sur sa petite existence, absolument rien. Il était tenu au secret le plus total concernant son boulot et sans doute commençait-il à penser qu'il en allait de même pour le reste, d'où sa surprise. « Non, non, il n'y a pas de... de problème. Je vais m'occuper de lui » dit-il d'un ton mal assuré. Elle se redressa, sautillant presque. Un grand sourire illuminait son visage fatigué. « Oh Tobias, merci, merci mille fois ! Je te revaudrai ça ! s'écria-t-elle en se penchant pour l'embrasser sur la joue. Il faut que j'y aille mais il faut qu'on se revoit, c'était très... très agréable » Oui, c'était le mot. Agréable. Il lui rendit son sourire et la laissa partir avec la promesse de la revoir très vite. Même les ronflements d'Andy qui se firent entendre dans tout son appartement depuis le salon jusqu'à la salle de bains en passant par sa chambre n'entamèrent pas sa bonne humeur.

⊹ ⊹ ⊹

Adelaide voulait la vérité, elle la réclamait à corps et à cris, entre deux lancés d'assiettes. Il avait pris deux secondes pour remarquer, mentalement, qu'elle allait détruire tout son service à table en quelques minutes si elle gardait le même rythme. Puis une nouvelle assiette avait frôlé sa tête d'un peu trop près et il avait reporté toute son attention sur sa compagne. Depuis qu'il la connaissait, elle n'avait cessé de le taquiner sur son boulot et il avait évité toutes ses questions. Il ne lui avait menti, pour la simple et bonne raison qu'il n'en avait pas la force. Il aurait voulu lui dire qu'il était Langue-de-plomb, que ses recherches le passionnaient et combien il était épanoui, mais il n'avait pas le droit. Officiellement, il n'était qu'un petit employé de bureau, un archiviste des prophéties aux journées ennuyantes et mornes. C'était, du moins, ce qu'il disait aux anciens camarades qu'il croisait de temps à autre. Adelaide savait très bien que c'était faux, qu'il n'aurait jamais pu se contenter de ça. Elle le connaissait si bien que ça lui donnait le vertige, parfois. Même Andy avait plus ou moins gobé ses salades, à force de les entendre encore et encore. Mais pas Adelaide. Aujourd'hui, elle voulait la vérité.

Pourquoi aujourd'hui ? Pourquoi avoir choisi un jour si banal, si commun pour lui demander ça ? « Nancy est morte ! cracha-t-elle avec véhémence, les yeux exorbités et rouges d'avoir trop pleuré. Nancy, tu sais, la fiancée d'Andy, ton AMI ! C'est comme ça qu'il t'appelle, "son ami" ! Ha ! » Nouvelle assiette sifflant dans les airs. Tobias se baissa, in extremis. « Elle a été assassinée, tu m'entends, ASSASSINÉE ? » Elle tapa du pied sur le sol, une autre assiette à la main. Mais pourquoi lui raconter tout ça ? Il était au courant des dangers qu'encouraient les Aurors et, oui, c'était tragique mais il ne connaissait que très peu Nancy. « Alors Tobias, reprit-t-elle, tremblante de rage, je veux savoir si l'homme que j'aime vagabonde en Grande-Bretagne avec une cagoule sur la tête en compagnie d'une bande de sorciers dégénérés pour terroriser des Nés-Moldus. Parce que tu vois, tes histoires de petit archiviste, moi, je n'y crois pas ! » Elle avait terminé sur une note désespérée et ses yeux s'étaient emplis de larmes. Dis lui, criait une petite voix dans sa tête, dis lui ton secret. Dis lui que tu n'as l'impression de te sentir vivant qu'une fois au boulot et parfois, parfois oui, avec elle. Dis lui que tu as peur depuis des semaines, pas peur de mourir non mais qu'elle, elle meurt. Dis lui que tu sais qu'elle garde elle aussi ses petits secrets, que tu sais pour l'Ordre. Dis lui que tu as peur pour elle, pour vous, pour votre avenir. Non. Non il ne pouvait pas lui dire tout ça. Il ne pouvait pas, même si elle attendait des réponses. Désemparé, il détourna les yeux, incapable de la regarder plus longtemps, pas alors qu'elle le fixait avec autant de colère et d'intensité.

⊹ ⊹ ⊹

Sa gorge était sèche, aussi sèche que ses yeux. Il ne pleurait pas, il ne l'avait jamais fait. Enfant, déjà, il était très discret, très silencieux, ce qui avait un peu inquiété ses parents. Mais c'était dans sa nature. Il n'extériorisait pas. Du moins pas jusqu'à aujourd'hui. « Tu l'aimes, fils ? » Il acquiesça, un nœud dans le ventre. Le lui dire, la première fois, avait été une vraie torture. Il n'avait jamais prononcé ces mots-là et ils étaient infiniment plus compliqués que n'importe lequel des sortilèges qui avaient croisé sa route. Ces mots-là signifiaient quelque chose, quelque chose de beau, de pur. Quelque chose qu'il n'avait pas su chérir ni protéger. « Alors essaye de réparer ce que tu as fait » conclut son père, d'un ton qui sous-entendait que c'était aussi simple que ça en avait l'air. Tobias esquissa un sourire triste. Qu'il faisait bon tout ignorer du monde des sorciers et ne pas voir le ciel s'assombrir pour révéler la Marque des Ténèbres, planant au-dessus des têtes.

⊹ ⊹ ⊹

Naïvement, Tobias avait imaginé que l'Ordre réglerait leurs problèmes, qu'elle comprendrait qu'il n'était ni un traître ni un Mangemort, qu'il l'aimait vraiment mais qu'il ne pouvait rien lui dire. Et ça avait paru fonctionné, un moment. Elle était revenue vivre avec lui mais leur relation en avait pris un coup. Il avait du mal à la regarder dans les yeux et elle refusait parfois de lui dire ce qui la tracassait. Elle rentrait tard de ses entraînements et parfois ne rentrait plus du tout. Leur complicité s'était envolée, usée par le manque d'honnêteté et les ultimatums à répétition. Il leur semblait que rien, non rien, ne serait plus comme avant. Elle était partie, un matin, ne laissant qu'une lettre qui disait que cette fois, c'était vraiment fini. Qu'elle l'aimait mais qu'elle ne pouvait pas continuer. Qu'elle était, elle, trop honnête pour vivre un mensonge plus longtemps. Qu'il était un homme bon et qu'elle croyait en sa bonne foi mais que ça ne suffisait pas. Qu'elle entendait conserver des rapports cordiaux, puisqu'ils allaient tous les deux être amenés à se revoir, pour l'Ordre ou pour une quelconque autre raison. Qu'elle espérait qu'il comprendrait.

Il avait déchiré sa lettre, méthodiquement, lentement, jusqu'à ce que les morceaux soient trop petits pour qu'il puisse distinguer son écriture, puis il avait pris une profonde inspiration. Il n'avait jamais imaginé qu'il tomberait un jour amoureux. Il n'avait pas songé être dans cette position au cours de son existence. Il avait grandi au milieu des livres et il avait entendu vieillir de la même manière avant qu'Adelaide ne débarque. Il pouvait revenir à ses premières amours mais à l'heure actuelle, avait-il le droit de s'abandonner au plaisir de voir plus loin, de découvrir autre chose ? Non, absolument pas. Il ne donnait d'ailleurs par cher de sa peau, si les Mangemorts décidaient de s'intéresser à son cas. Né-Moldu, Langue-de-plomb, deux éléments qui n'aidaient pas spécialement à passer inaperçu. Pourtant, Tobias avait toujours été très doué pour être discret mais de toute évidence, ce n'était pas ce qui le sauverait. Ça n'avait aidé personne jusqu'à présent. Les Mangemorts n'étaient pas uniquement une bande de dégénérés, comme le disait souvent Adelaide, mais avant tout de très bons sorciers. Toutefois, il n'était pas mauvais non plus et il n'était pas le seul. D'autres, meilleurs que lui, s'étaient déjà entièrement donné à cette cause. Il ne pouvait plus se cacher derrière ses livres, au fond du Département des Mystères. Il était temps de se secouer un peu et d'affronter la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
  
    avatar
Invité


Dim 31 Aoû - 22:36

PREUM's!


Bienvenue parmi nouuuusss!!!
Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Dim 31 Aoû - 22:50

merci beaucoup


(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Dim 31 Aoû - 23:06

JULIAAAAAAAAAAAAA Saaaaam

Bienvenue, j'ai hâte de te lire


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 31 Aoû - 23:12


Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Dim 31 Aoû - 23:17

Lily Evans a écrit:
JULIAAAAAAAAAAAAA Saaaaam

Bienvenue, j'ai hâte de te lire

NO PRESSURE NOW merciiiii taraaaa, d'ailleurs il faut que je t'envoie un message, I got loads of ideas for Josefoker

Ophelia Bradley a écrit:


CHAAAAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
  
    avatar
Invité


Dim 31 Aoû - 23:28

C'est moiiiiii originalement en plus
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Dim 31 Aoû - 23:44

who cares about being original (MAIS OU EST LE FACE ? LE FACE ÉTAIT PARFAIT POUR CE MOMENT MAIS JE LE TROUVE PAAAAS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
  
    avatar
Invité


Dim 31 Aoû - 23:54

Y'a pas de face mais je me suis posée la même question tho MAIS LE FACE FAIT SI PEUR
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 766
▪ pseudo : vintage love.
▪ multinick : nope
▪ célébrité : scooby doo
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : dix-sept ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : bisexuel aromantique
▪ situation : célibataire, duh
▪ crédits : @juice

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
2 / 102 / 10
  
    avataravatar
The Grim

000

Lun 1 Sep - 0:02

wow un perso avec Sam Claflin qui est dans la tranche d'âge de Sam Claflin

bienvenue


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Lun 1 Sep - 0:11

Ophelia Bradley a écrit:
Y'a pas de face mais je me suis posée la même question tho MAIS LE FACE FAIT SI PEUR

mais j'aime le faaaaaaaaaaaace

Sirius Black a écrit:
wow un perso avec Sam Claflin qui est dans la tranche d'âge de Sam Claflin

bienvenue

qui est même plus vieux que ce pauvre Sam et ses (ATTENDEZ JE VERIFIE) 28 ans merci beaucoup (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
  
    avatar
Invité


Lun 1 Sep - 10:49

Bienvenue
Bonne chance pour ta fiche Smile !
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 677
▪ pseudo : #Rika/Amandine
▪ multinick : Anwen LLewellyn ^^
▪ célébrité : Vladimir Ivanov #cute#sexy#perfect
▪ points : 120
▪ statut : sang pur
▪ âge : 17 ans
▪ maison : serpentard
▪ année : septième année
▪ orientation : Hétéro
▪ situation : Fiancé à sa cousine éloignée Alhena...
▪ crédits : Moi-même (Avatar)

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
5 / 105 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Hippolyte A. Rosier

10/500/27/V

Lun 1 Sep - 11:24

Juliaaaaaaa
Avec le beau Sam, t'es trop sexy
En plus nos persos se croiseront certainement au Ministère Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Lun 1 Sep - 12:34

Alice Longbottom a écrit:
Bienvenue
Bonne chance pour ta fiche Smile !

merciiiii

Bartemius Crouch Sr a écrit:
Juliaaaaaaa
Avec le beau Sam, t'es trop sexy
En plus nos persos se croiseront certainement au Ministère Very Happy

AMANDINEEEE, coucouuuu merciiii, héhé ! Et oui, il y a des chances (a) il nous faudra donc un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Mar 2 Sep - 22:55

Haaaan poor baby, ça m'a rendu toute tristounette cette histoire Mais comme je m'y attendais, je kiffe qu'il soit Langue-De-Plomb et tout et j'aime ta fiche

Tu es validé petit hérisson


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Mar 2 Sep - 23:01

YAAAAAAAAAAAAY


(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

tobias ≈ i'll hold on hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-