top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: WIZARDING WORLD :: londres moldu

 Now is the time to choose... [ft Alfie & Lena]

AuteurMessage
profil
▪ messages : 710
▪ pseudo : Yuuki/Ange Noiire
▪ multinick : /
▪ célébrité : Alexis Bledel
▪ points : 20
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Stagiaire à sainte-mangouste
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : En couple et fiancée à Kylian Anderson
▪ crédits : Yuuki/tumblr

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Lena M. Scott

50/500/24/V

Jeu 31 Déc - 19:33


 
Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Lena S. & Alfie D.
 

 
Now is the time to choose...

 
C’étaient les vacances de Noël. Mon premier Noël que je passais loin de Poudlard. J’étais nostalgique à l’idée qu’il y eût tout juste six mois j’étais encore là-bas, fêtant mon diplôme et me fiançant par la même occasion. J’avais vu le professeur Dumbledore il y avait quelques jours. Celui-ci était venu me confier en personne la mission qui m’incombait, vu que j’étais maintenant un membre officiel de l’ordre du phénix. Je devais convaincre un élève encore à Poudlard, de rejoindre nos rangs à sa sortie. J’avais étudié de nombreuses possibilités et j’en étais arrivé à la conclusion de faire appel au jeune Alfie Delaunay. D’après les dire de fondateur de l’ordre, ces derniers temps, Alfie était plus ou moins perdu et peut-être était-ce le moment de l’aider à trouver sa voie. J’avais échafaudé nombre scénarios dans ma tête, mais j’ignorais véritablement comment allait se dérouler ma mission. Je ne souhaitais pas décevoir le directeur de Poudlard.

 C’est donc par une journée neigeuse que je me rendis dans le londre moldus. Un épais manteau de neige recouvrait le sol londonien et la neige tombait encore drue. J’avais envoyé un hibou au serdaigle en lui donnant rendez-vous dans le centre-ville. Je me présentais comme une ancienne élève qui souhaitait discuter avec certains élèves afin de leur faire part de mon expérience de l’après-Poudlard. S’il avait été surpris ou quoique ce soit du genre, il n’en avait pas fait par dans sa lettre. J’avais choisi un petit café “Café Corner” et je m’installais à une table assez éloignée, dans le fond de la salle, la table était masquée en partie par d’immenses plantes. Je commandais un cappuccino, ma boisson chaude préférée et patientais jusqu’à l’arrivée du garçon. J’espérais qu’il viendrait, mais je ne pouvais m’empêcher d’être nerveuse. C’était une première pour moi et je ne savais pas si j’allais être à la hauteur ou non. Souffle un bon coup, tout va bien se passer me rassurais-je en fixant la porte d’entrée toutes les cinq secondes. Priant le ciel pour qu’il vienne. Enfin, je l’aperçus qui franchissait la porte. La serveuse lui indiquait la table où je me trouvais. Je ne devais surtout pas lui dévoiler ma véritable mission. Mais je devais réussir à lui faire prendre conscience d’une chose: “Le bien triomphe toujours.”
 
(c) crackle bones

 



The life is not all white or all black
Each person has a blackness share in it. It is through these choices it shows his true allegiance...
crédit signature: northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1104
▪ pseudo : Golden`Lies - Laure
▪ multinick : Harold ♥
▪ célébrité : Jack Falahee
▪ points : 108
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Stagiaire à la Brigade de Police Magique
▪ orientation : Homosexuel et fier de l'être
▪ situation : Tellement compliquée ...
▪ crédits : tearsflight (ava) & beylin (code) ; carl bean (lyrics) ; tumblr (gif)

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Alfie Delaunay

200/1000/18/V

Sam 2 Jan - 0:29



LENA & ALFIE
❝ Now is the time to choose... ❞

Alfie appréciait ses vacances de Noël. Il les appréciait d’autant plus que ces derniers mois avaient été vraiment maussades pour lui. Il ne cessait de faire des cauchemars et s’en voyait véritablement épuisé. Parce qu’il rentrait dans ce cercle vicieux, cherchant à lutter le plus possible contre le sommeil, dans l’espoir de tomber d’épuisement et de parvenir à avoir enfin un sommeil sans rêve. En plus d’avoir donc peu d’heures de sommeil par nuit, sa stratégie ne fonctionnait absolument pas et ses nuits ne cessaient d’être hantées. Mais tout ça, c’était fini. Ou du moins, il l’espérait. Il avait vu un psychommage la veille et, pour tout dire, cela lui avait fait beaucoup de bien. Si ce n’était pas sa tendre mère qui l’avait forcé à le faire, il ne l’aurait jamais avoué. Mais là, en plus d’être la vérité, il savait que cela la rassurerait. Et cela avait été le cas, ce matin, lorsqu’il lui avait dit avoir enfin eu un sommeil réparateur et sans rêve. Oh, elle avait été au courant, bien entendu. Le simple fait qu’elle n’ait pas eu à accourir dans sa chambre avait été un signe flagrant que sa nuit avait été, enfin, de tout repos. Mais, forcément, cette nuit se sentait sur son moral. En plus d’être un peu plus reposé – il avait même perdu quelques cernes sous les yeux – il se sentait retrouver de sa joie de vivre, comme il avait un petit sourire qui étirait ses lèvres depuis qu’il s’était réveillé.

C’était donc de bonne humeur qu’il regagnait le petit café dans lequel il avait rendez-vous avec une ancienne élève de Poudlard. Il avait reçu un hibou quelques jours plutôt, pour lui demander s’il accepterait de la rencontrer pour parler un peu. En soi, cela ne le dérangeait pas vraiment. Apparemment, en plus, c’était pour un travail. Et le travail, c’était un peu le péché mignon du serdaigle. Oh, s’ils avaient été en compétition pour ce travail – c’est-à-dire, si elle était encore à Poudlard et qu’ils avaient le même travail à faire – il n’aurait jamais accepté de l’aider. Mais là, elle était déjà diplômée, alors cela ne lui coutait rien de papoter un peu avec elle. Rentrant dans le café moldu, ses yeux firent le tour de la pièce, à la rechercher d’une brune qui serait seule à sa table – c’était un peu la seule description qu’il avait d’elle, en plus du fait qu’étant fraichement diplômée, elle ne devait pas être bien âgée non plus. Une fois qu’il l’eut repérée, il vint à sa rencontre. « Lena ? » demanda-t-il, avant de lui lancer un petit sourire. « Alfie Delaunay, Serdaigle, 7e année. Enchanté. » reprit-il de ce même sourire, comme il s’asseyait en face d’elle. « Donc … Tu étais un peu vague dans ta lettre … » commença-t-il, lâchant un petit rire en se souvenant de sa mère qui lui avait lancé, dans un petit sourire en quoi, qu’elle avait peut-être eu un faible pour lui durant Poudlard – ce à quoi il avait répondu par une mine dégoûtée, avant de dire que tout le monde était au courant pour son homosexualité, et que c’était donc impossible. « Tu voulais me voir pour quoi ? » finit-il donc par lui demander – oui, il aurait pu le lui demander avant d’accepter de la rencontrer, mais bon, il avait toujours été de nature à faire confiance aux autres, même aux inconnus …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 710
▪ pseudo : Yuuki/Ange Noiire
▪ multinick : /
▪ célébrité : Alexis Bledel
▪ points : 20
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Stagiaire à sainte-mangouste
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : En couple et fiancée à Kylian Anderson
▪ crédits : Yuuki/tumblr

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Lena M. Scott

50/500/24/V

Mer 6 Jan - 15:23


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Lena S. & Alfie D.

Now is the time to choose...

Alors que j'attendais le serdaigle, j'essayais d'envisager toutes les réactions possibles qu'il pourrait avoir et les questions qu'ils pourraient me poser. Tandis que je me répétais inlassablement, comme un mantra que tout allait bien se passer la sonnette retentit. Je jetais un oeil à la porte, c'était bien lui. Je n'avais qu'un ou deux ans d'écart avec lui. Je le connaissais de vue, même si je ne lui avais presque jamais parlé. Lorsqu'il m'eut repéré, il vint à ma rencontre. Je l'entendis m'interpeller. «Lena ? » me demanda-t-il avec un sourire. Je lui rendis son sourire avant de répondre doucement: «- Oui, c'est bien moi. » Il se présenta de manière très brève: «Alfie Delaunay, Serdaigle, 7e année. Enchanté.» ce qui me fit sourire davantage. Il prit place en face de moi. «Moi de même, je suis ravie de faire ta connaissance, Alfie. J'étais à Poufsouffle, en juin dernier. » fis-je avant de lui tendre la main.

Ce dernier voulut quelques explications suite à ma lettre: « Donc … Tu étais un peu vague dans ta lettre … » commença-t-il en lâchant un petit rire. J'acquiesçai d'un signe de tête. «- En effet, j'avoue que ma lettre manquait de précisions. À dire vrai, tu es le premier élève que je contacte. Pardonne mon manque de professionnalisme.» Lui expliquai-je avec un sourire d'excuse.  Je ne devais pour l'instant pas mentionner l'ordre. Je devais juste lui fournir certains éléments qui pourraient l'aiguiller dans cette voie. « Tu voulais me voir pour quoi ? »   s'enquit-il auprès de moi. Je sortis un carnet et une plume de mon sac. «- Cela ne t'ennuie pas que je prenne des notes ? Alors voilà. Le professeur Dumbledore a chargé certains élèves qui ont quitté Poudlard, de vous parler de notre vécu depuis que nous avons quitté ces murs.» me lançais-je avant de m'interrompre, le temps de lui laisser digérer ce que je venais de dire. «- Du coup, je vais te poser quelques questions et toi tu pourras m'en poser, une fois que je t'aurais un peu expliqué comment c'est l'après-Poudlard. Qu'en penses-tu ? » Poursuivis-je après quelques instants.
(c) crackle bones




The life is not all white or all black
Each person has a blackness share in it. It is through these choices it shows his true allegiance...
crédit signature: northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1104
▪ pseudo : Golden`Lies - Laure
▪ multinick : Harold ♥
▪ célébrité : Jack Falahee
▪ points : 108
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Stagiaire à la Brigade de Police Magique
▪ orientation : Homosexuel et fier de l'être
▪ situation : Tellement compliquée ...
▪ crédits : tearsflight (ava) & beylin (code) ; carl bean (lyrics) ; tumblr (gif)

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Alfie Delaunay

200/1000/18/V

Ven 15 Jan - 1:11



LENA & ALFIE
❝ Now is the time to choose... ❞

Alfie se montre tout de suite familier avec la jeune femme. Après tout, c’était elle qui lui avait donné rendez-vous ici, et il ne faisait que l’aider apparemment. De plus, elle avait pratiquement son âge, comme elle le lui confirmait bien rapidement en se présentant. «Moi de même, je suis ravie de faire ta connaissance, Alfie. J'étais à Poufsouffle, en juin dernier. » Alfie aimait bien les poufsouffles. Bon, en matière d’hommes, les poufsouffles n’étaient pas ses favoris. Bien trop amoureux transi à son goût, et ce n’était pas vraiment ce qu’il recherchait de premier abord – non, Alfie n’aimait pas particulièrement être collé par un mec avec qui il avait couché, même si cela pouvait flatter son égo. Mais les Poufsouffles étaient probablement les meilleurs amis qu’une personne puisse avoir. Il le voyait bien avec Aisling, toujours là pour lui, qu’importe qu’il ne fusse pas un très bon ami pour elle, oubliant parfois de passer du temps avec elle, trop occupé qu’il était à ne penser qu’à sa personne. «- En effet, j'avoue que ma lettre manquait de précisions. À dire vrai, tu es le premier élève que je contacte. Pardonne mon manque de professionnalisme.» répondit-elle, après qu’il lui ait souligné qu’elle s’était montrée assez vague dans sa lettre. Le jeune homme finit donc par lui demander la raison de ce rendez-vous – c’était qu’il n’avait pas vraiment pensé à le lui demander avant ; son côté gryffondor, probablement. «- Cela ne t'ennuie pas que je prenne des notes ? Alors voilà. Le professeur Dumbledore a chargé certains élèves qui ont quitté Poudlard, de vous parler de notre vécu depuis que nous avons quitté ces murs.» Il haussa nonchalamment des épaules, avant de lui répondre « Pas de problème. »

Le serdaigle devait bien avoué qu’il était assez intrigué. Bon, le fait était qu’il n’était pas particulièrement doué pour écouter les autres, préférant s’accaparer la parole la majorité du temps. Sauf lorsque c’était important, bien entendu, comme avec ses proches par exemple. Mais apparemment, puisque c’était une mission que lui avait confiée le directeur de Poudlard, c’était donc forcément important, non ? Alors sa curiosité fut piquée à vif, et il voulut en savoir plus. «- Du coup, je vais te poser quelques questions et toi tu pourras m'en poser, une fois que je t'aurais un peu expliqué comment c'est l'après-Poudlard. Qu'en penses-tu ? » Il fronça brièvement des sourcils, pas certain de comprendre sa logique. Si elle devait lui parler de son vécu, pourquoi devait-elle aussi lui poser des questions ? Mais bon, encore une fois, elle savait probablement ce qu’elle faisait, et si c’était le Professeur Dumbledore qui le lui demandait, alors il lui faisait confiance sur le déroulé du rendez-vous – de toute façon, il s’agissait d’une poufsouffle, après tout, alors ce n’était pas bien compliqué de lui accorder sa confiance. « Oui, ça me va. » finit-il donc par répondre, haussant de nouveau des épaules. Puis il sortit une cigarette de son paquet, avant de l’allumer de son briquet moldu, attendant qu’elle démarre cette entrevue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 710
▪ pseudo : Yuuki/Ange Noiire
▪ multinick : /
▪ célébrité : Alexis Bledel
▪ points : 20
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Stagiaire à sainte-mangouste
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : En couple et fiancée à Kylian Anderson
▪ crédits : Yuuki/tumblr

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Lena M. Scott

50/500/24/V

Ven 29 Jan - 18:05


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Lena S. & Alfie D.

Now is the time to choose...

J 'expliquais donc au garçon la raison de notre rendez-vous. Je lui demandais si cela ne le dérangeait pas que je prenne des notes puisque je préférais écrire ce qu'on allait s'échanger. Le serdaigle haussa nonchalamment les épaules, avant de répondre: « Pas de problème. » Je tentais de maîtriser mon angoisse qui me provoquait une boule à l'estomac. Mais visiblement, il parut intrigué par ce que je venais de lui dévoiler, ce qui me rassura légèrement. Après lui avoir expliqué comment je pensais procéder, je le vis froncer légèrement les sourcils. Bravo Lena, continue comme ça et bientôt tu feras foirer ta mission ! me morigénais-je en m'assenant une claque imaginaire. Je ressentis un immense soulagement, lorsqu'il finit par répondre un: « Oui, ça me va. » . Je devais lui poser des questions bénignes pour finir par des plus précises.

Je savais qu'il y avait toujours plus ou moins eu des guéguerres entre les maisons, plus particulièrement celles de gryffondor et serpentard, seulement, les serdaigles et poufsouffles pouvaient s'y mêler. Je me doutais qu'en moins d'un an, ce genre de chose quasi inné chez les maisons, allait disparaître du jour au lendemain. «- Parfait ! Du coup, je vais commencer...Je me souviens, que Serpentard et Gryffondor se menaient une guerre sans merci. Et que les Poufsouffle et Serdaigles s'y mêlaient parfois. Est-ce toujours le cas ? Ils n'ont pas trouvé un terrain d'entente ?» lui demandai-je en restant la plus innocente possible. Je lui fis un sourire innocent et m'apprêtais à écrire sa réponse.

Je lui laissais le temps de me répondre, tout en poursuivant mes réflexions pour lui poser une nouvelle question. En effet, je voulais savoir où est-ce qu'il se situait, lui, dans tout cela, ce conflit qui au départ ne touchaient que deux maisons et qui finalement réussissait à se propager aux deux dernières. Je devais le mettre en garde sur ces choix tout en restant subtile, d'où l'intérêt de lui parler de ce qui se passait après-Poudlard. «- Et toi, que penses-tu de tout ce conflit inter-maison ? Cela te dépasses ? Tu te sens concerné ?» m'enquis-je d'une voix douce. Je le scrutai pour observer ces réactions, voir s'il était plutôt honnête, même si je doutais qu'il me mentirait. Les serdaigles n'étaient pas vraiment réputés pour le mensonge. Mais j'avais appris, en grandissant, qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences et aux préjugés. La preuve, si je les avais écoutés, à l'heure qu'il est, je ne serais probablement pas fiancé à Kylian, un serpentard.

La serveuse choisit de m'apporter ma commande à cet instant précis. «- Merci beaucoup. Tu souhaites prendre quelque chose Alfie ? Je peux te l'offrir au besoin. Après tout, c'est la moindre des choses, vu que je t'ai fait te déplacer jusqu'ici...» demandais-je au garçon en face de moi. Je pris une gorgée de ma boisson chaude, savourant le goût plutôt exquis de celle-ci. Une fois que ce fut réglé et que la serveuse fut repartie, j'attendis la réponse du jeune homme avant de lui expliquer un peu l'après-poudlard. «- Je vais faire une pause dans mes questions et te raconter un peu l'après-poudlard. Parce que l'on s'imagine un tas de choses. On passe par différentes émotions. Personnellement, j'avais peur en quittant Poudlard, en ne sachant pas ce qu'il m'attendait. On parle de guerre au-dehors de Poudlard. Et c'est vrai. Pas une guerre où l'on jette des sorts sur tout ce qui bouge non.» lui racontais-je en marquant une légère pause.

P uis je poursuivis: «- Le genre de guerre qui est sous-entendu. Des disparitions, des meurtres. Et à Poudlard, on ne vous prépare pas à ce qui vous attend dehors. Vous êtes dans un cocon, bien au chaud et à l'abri. Mais ici, dehors, personne n'est à l'abri. Tu vois ce que je veux dire ?» conclus-je en le fixant, inquiète, parce que j'avais peur d'avoir en quelque sorte brisé l'atmosphère, mais je devais faire en sorte que mes mots aient le plus d'impact sur lui. Lui faire prendre conscience que c'était dangereux.
(c) crackle bones



Code:
HJ: Désolée pour le retard, ça ne me ressemble pas du tout...mais en ce moment, j'ai du mal à tout gérer, entre les voyages chez mes parents et chez mon copain (qui lui n'a pas internet), mes heures de conduites, la maison et l'appart' à entretenir et mon grand-père à l'hosto, pfiou.



The life is not all white or all black
Each person has a blackness share in it. It is through these choices it shows his true allegiance...
crédit signature: northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1104
▪ pseudo : Golden`Lies - Laure
▪ multinick : Harold ♥
▪ célébrité : Jack Falahee
▪ points : 108
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Stagiaire à la Brigade de Police Magique
▪ orientation : Homosexuel et fier de l'être
▪ situation : Tellement compliquée ...
▪ crédits : tearsflight (ava) & beylin (code) ; carl bean (lyrics) ; tumblr (gif)

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Alfie Delaunay

200/1000/18/V

Mar 2 Fév - 20:09



LENA & ALFIE
❝ Now is the time to choose... ❞

« - Parfait ! Du coup, je vais commencer...Je me souviens, que Serpentard et Gryffondor se menaient une guerre sans merci. Et que les Poufsouffle et Serdaigles s'y mêlaient parfois. Est-ce toujours le cas ? Ils n'ont pas trouvé un terrain d'entente ? » Il fronça des sourcils à sa question. Parce qu’il n’avait pas dans le souvenir d’une guerre à laquelle les Poufsouffles et Serdaigles participaient. Enfin, il savait que les Serpentards et les Gryffondors n’étaient pas les meilleurs amis du monde mais bon, il n’y avait jamais fait plus attention que ça. « Je ne crois pas qu’ils aient trouvé un terrain d’entente, non. » finit-il par répondre dans un haussement d’épaules, parce que c’était la vérité. « - Et toi, que penses-tu de tout ce conflit inter-maison ? Cela te dépasses ? Tu te sens concerné ?  » demanda-t-elle ensuite. Il se passa une main dans les cheveux, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre. Pour tout dire, il n’en avait strictement rien à faire. « Je pense que la compétition ne peut pas faire de mal. Ça pousse à se dépasser, à avoir de meilleurs résultats scolaires aussi. Après, non, je ne me sens pas vraiment concerné. J’ai des amis dans toutes les maisons et tant qu’on ne s’en prend pas à moi ou à mon meilleur ami, ça ne me concerne pas. » De nouveau il haussa des épaules. Il allait reprendre, quand la serveuse arriva avec une boisson qu’elle déposa devant Lena. « - Merci beaucoup. Tu souhaites prendre quelque chose Alfie ? Je peux te l'offrir au besoin. Après tout, c'est la moindre des choses, vu que je t'ai fait te déplacer jusqu'ici… » Il pencha la tête sur le côté, avant de répondre « Oui, je veux bien un chocolat chaud s’il te plait. » Après tout, si elle le proposait, autant en profiter. « - Je vais faire une pause dans mes questions et te raconter un peu l'après-poudlard. Parce que l'on s'imagine un tas de choses. On passe par différentes émotions. Personnellement, j'avais peur en quittant Poudlard, en ne sachant pas ce qu'il m'attendait. On parle de guerre au-dehors de Poudlard. Et c'est vrai. Pas une guerre où l'on jette des sorts sur tout ce qui bouge non. » Oui, il était au courant. Il lisait les journaux, après tout. Mais il la laissa continuer cependant. « - Le genre de guerre qui est sous-entendu. Des disparitions, des meurtres. Et à Poudlard, on ne vous prépare pas à ce qui vous attend dehors. Vous êtes dans un cocon, bien au chaud et à l'abri. Mais ici, dehors, personne n'est à l'abri. Tu vois ce que je veux dire ? » Il opina du chef, voyant parfaitement ce qu’elle voulait dire. Après tout, rien que l’été dernier, il s’était pris un doloris de la part d’Evan Rosier, en voulant protéger Luke. Et puis … Il couchait avec un mangemort. Autant dire qu’il connaissait un peu ce qu’il se passait en dehors de Poudlard. « Oui oui, je vois parfaitement. Je lis les journaux. Et Evan Rosier a été mon bully durant de nombreuses années. » commença-t-il à répondre, avant de se passer une main nerveuse dans les cheveux. « Et c’est vrai qu’à Poudlard on n’y est pas préparé. Enfin … On a des cours de duel, oui. Mais aucun des sortilèges que l’on apprend ne pourra nous être utile si l’on se retrouve face à un mangemort qui utilise des sorts impardonnable. » Peut-être devrait-il lui parler d’Evan ? Il avait un peu peur, cependant, qu’elle ne le questionne plus sur ce sujet. Bien entendu, il détournerait la vérité pour ne pas avoir à parler de Luke, mais quand même, il valait mieux éviter. « Je veux dire … Comment éviter un sortilège du Doloris ? Une fois qu’on est touché par ce sort, on est simplement à la merci de l’adversaire. Et pour un Avada … Enfin, on ne peut strictement rien faire. Et c’est pas avec un simple Expelliarmus qu’on peut combattre un mangemort. » C’était pour cette raison en particulier qu’Alfie s’entrainait au duel, ces derniers mois. Qu’il lisait de plus en plus de livres, même s’ils étaient à la limite du légal. Parce qu’il savait que s’il se retrouvait de nouveau devant Evan, il n’aurait pas d’autres choix que de se battre avec les propres armes de l’ainé des Rosier.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 710
▪ pseudo : Yuuki/Ange Noiire
▪ multinick : /
▪ célébrité : Alexis Bledel
▪ points : 20
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Stagiaire à sainte-mangouste
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : En couple et fiancée à Kylian Anderson
▪ crédits : Yuuki/tumblr

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Lena M. Scott

50/500/24/V

Sam 19 Mar - 11:20


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Lena S. & Alfie D.

Now is the time to choose...

Lorsque je demandais au garçon en face de moi si les maisons du lion et du serpent avaient réussi à trouver un terrain d'entente, je vis celui-ci, froncer les sourcils. Il devait probablement se demander, pourquoi cela m'intéressait tant de savoir ce genre de choses alors que je ne faisais plus partie de l'école. Cependant, il répondit tout de même à mon interrogation. «Je ne crois pas qu’ils aient trouvé un terrain d’entente, non.» avait-il dit avec une sincérité désarmante, le tout ponctué par un haussement d'épaules. Évidemment qu'ils ne trouveraient pas un terrain d'entente. Comment le pourraient-ils d'ailleurs ? La plupart des serpentards finissaient en mangemorts, quand la plupart des gryffondors finissaient dans l'ordre. Un conflit interminable depuis plus de 1000 ans ! «- Oui, je m'en doutais un peu...c'est difficile de changer quand cela fait des siècles que cela dure...» finis-je par répondre, plus pour moi-même que pour le serdaigle.

J e lui demandais ensuite ce qu'il en pensait de toute cette guerre entre maisons, s'il se sentait concerné. Je le vis se passer une main dans ses cheveux, peut-être que j'allais trop loin dans mes questions ? «Je pense que la compétition ne peut pas faire de mal. Ça pousse à se dépasser, à avoir de meilleurs résultats scolaires aussi. Après, non, je ne me sens pas vraiment concerné. J’ai des amis dans toutes les maisons et tant qu’on ne s’en prend pas à moi ou à mon meilleur ami, ça ne me concerne pas. » Expliqua-t-il en haussant à nouveau les épaules. Je réfléchis quelques secondes, son point de vue était intéressant. Il me rappelait un peu ma scolarité. En effet, j'avais moi aussi des amis dans toutes les maisons. J'avais toujours été éduqué de sorte à ne jamais juger les gens sur ce qui couraient sur eux, ou la façon qu'ils avaient de se montrer en public. Il fallait parfois gratter une grosse couche en surface pour voir qu'au plus profond se cachait une personne exceptionnelle. La serveuse choisit ce moment précisément pour apporter ce que j'avais commandé plutôt. Je la remerciais et demandais au jeune homme s'il souhaitait quelque chose. « Oui, je veux bien un chocolat chaud s’il te plaît. » J'acquiesçai d'un signe de tête, tandis que la serveuse prit note de la commande et repartait.

Je pris une gorgée de mon café, savourant son goût voluptueux. Cela me rappelait des souvenirs. Plus jeune, j'y venais régulièrement avec mes parents, ils adoraient ce café. Tout était tellement bon ici, qu'on ne savait jamais où donner de la tête. Un sourire nostalgique flotta sur mes lèvres quelques instants, avant de répondre à ce qu'il avait dit avant qu'on ne soit interrompu par la jeune femme. «- Je suis assez d'accord avec toi. La compétition ne peut pas trop faire de mal, ça donne aux autres l'envie de se dépasser pour faire mieux. Malheureusement, lorsque l'on voit Serpentard et Gryffondor, on voit bien que c'est loin d'être une simple compétition ordinaire. C'est quelque chose d'une plus grande envergure...Cela dit, c'est une bonne chose d'avoir des amis dans toutes les maisons ! Moi-même, à l'école, j'avas des amis dans toutes les maisons. Je me suis toujours dit que les apparences sont bien souvent trompeuses et c'est pourquoi, j'ai toujours décidé de me faire ma propre opinion sur les gens, plutôt que d'écouter des ragots pour la plupart inventés et infondés ! » lui répondis-je en saluant le fait qu'il ait des amis un peu partout.

Je marquais par la suite un temps de pause, afin de lui expliquer ce que cela faisait l'après-Poudlard, ce que l'on ressentait. Parce que même si le professeur Dumbledore était un excellent directeur, et que le corps professoral donnait de très bons cours, il n'en restait pas moins que rien ne nous préparaient à affronter la vie en dehors de Poudlard. Je lui expliquais un peu ce qui se passait dehors. Même si je me doutais que les journaux relataient beaucoup de ce qui se passait. Mais tant qu'il n'était pas lui-même au-dehors, à affronter les mangemorts, à se battre pour survivre, pour sauver sa vie, cela ne restait que des mauvaises nouvelles dans un journal, rien d'autre. Je poursuivis en lui détaillant un peu le genre de guerre auquel on avait à faire. L'une des plus terribles. Une guerre déclarée ouvertement, à jeter des sorts sur tout ce qui bouge, cela fait de nombreux morts, c'est tragique, horrible même. Mais ce n'est rien, finalement, en comparaison avec la guerre qui faisait rage chez nous. Une guerre avec des disparitions, des meurtres au hasard, sans aucune logique. La peur, la terreur qui s'installe. Je le vis opiner de la tête. Il semblait en savoir long sur ce qui se passait dehors. Peut-être avait-il perdu lui aussi un proche à cause de cette stupide guerre du sang ?

Ce dernier prit la parole. «Oui oui, je vois parfaitement. Je lis les journaux. Et Evan Rosier a été mon bully durant de nombreuses années.» dit-il lentement, en se passant à nouveau une main dans les cheveux. Il semblait mal à l'aise. Compréhensible. Rosier était loin d'être le gentil garçon-modèle. «- Je vois...Ah Evan Rosier...oui, il est plutôt coriace dans son genre... Il ne m'a pas vraiment fait de cadeaux non plus...mais disons que...j'avais une façon bien à moi de lui faire comprendre que je ne supportais pas ce qu'il faisait...» lançais-je mystérieusement. Devais-je lui dire ? Qu'avec ma meilleure amie, nous étions celles qui jouaient les justicières, faisant des blagues sur ceux qui s'en prenaient aux plus faibles ? Peut-être... «Et c’est vrai qu’à Poudlard on n’y est pas préparé. Enfin … On a des cours de duel, oui. Mais aucun des sortilèges que l’on apprend ne pourra nous être utile si l’on se retrouve face à un mangemort qui utilise des sorts impardonnables.» m'expliqua-t-il d'une voix tendue. Je le comprenais et il avait raison. Je soupirais. «- En effet, on vous apprend à vous battre, mais de façon loyale. Un combat contre un mangemort est loin d'être loyal. Ils n'hésiteront pas, comme tu dis à user des impardonnables, contrairement à nous, qui ne les utiliseront jamais. Je ne prétends pas tout connaître pour survivre face à eux. En revanche, certains sortilèges et maléfices pourront t'être très utiles en cas de combat. La plupart des mangemorts ne savent même pas pratiquer ou contrer l'expelliarmus, par exemple. Cela peut te donner un certain avantage. » contais-je doucement. Je voyais bien qu'il avait peur, même s'il ne le montrait pas. Ces questions et ses réflexions le prouvaient.

Le rassurer comme je pouvais, lui dire que tout n'était pas perdu, pour lui faire reprendre confiance en lui, voilà ce que je faisais. En réfléchissant, je me disais que je devrais peut-être suggérer réellement au professeur Dumbledore de faire ce genre de choses. Faire revenir des anciens et aider ceux qui vont partir de Poudlard pour apaiser leur crainte. «Je veut dire … Comment éviter un sortilège du Doloris ? Une fois qu’on est touché par ce sort, on est simplement à la merci de l’adversaire. Et pour un Avada … Enfin, on ne peut strictement rien faire. Et c’est pas avec un simple Expelliarmus qu’on peut combattre un mangemort. » m'interrogea-t-il. Je fus surprise. Qu'avait-il vécu pour poser ce genre de questions. Je fronçais les sourcils. Alfie avait-il subi ce sort ? Ou l'avait-on pratiqué sur une personne qu'il aimait ? Je tentais de réfléchir, prenant un nouvelle gorgée de café. «-C'est vrai. Lorsqu'on est touché par le doloris, on est prit au piège par son adversaire. À ma connaissance, il n'existe aucun moyen de se libérer seul du Doloris. Ou alors peut-être doté d'une grande force morale et se convaincre que ce n'est qu'illusion. Parce que le doloris, bien qu'il soit un sortilège de douleur, ce n'est pas une douleur physique, elle est psychique. Du coup, tout vient par rapport au cerveau.» lui exposais-je lentement.

Je poursuivis afin de répondre à sa question de comment l'éviter. «- Pour l'éviter, soit tu te jettes sur un côté pour éviter que le sort ne t'atteigne. Ou bien riposter en lançant un sort qui viendra percuter le doloris. Pourquoi pas, lui lancer un sortilège de mutisme ? Cela dit, ce dernier cas ne fonctionne que s'il est incapable de pratiquer les sortilèges informulés. Mais disons que cela peut être un élément de surprise qui te permettra peut-être de t'enfuir ou de sauver une personne. Après, le mieux, reste d'éviter de se retrouver dans ce genre de situation et de s'entraîner dur, de connaître anti-sorts, contresorts, maléfices, le plus possible. » lui indiquais-je d'une voix un peu plus assurée.
(c) crackle bones



Code:
HJ: Je me remets lentement...désolée pour le retard énorme. J'avoue que c'est assez difficile de revenir à la normale. Surtout que j'ai également perdu mon furet...et qu'une de mes meilleures amies a coupé les ponts avec moi...



The life is not all white or all black
Each person has a blackness share in it. It is through these choices it shows his true allegiance...
crédit signature: northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1104
▪ pseudo : Golden`Lies - Laure
▪ multinick : Harold ♥
▪ célébrité : Jack Falahee
▪ points : 108
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Stagiaire à la Brigade de Police Magique
▪ orientation : Homosexuel et fier de l'être
▪ situation : Tellement compliquée ...
▪ crédits : tearsflight (ava) & beylin (code) ; carl bean (lyrics) ; tumblr (gif)

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Alfie Delaunay

200/1000/18/V

Ven 22 Avr - 19:19



LENA & ALFIE
❝ Now is the time to choose... ❞

Il lui lança un sourire, comme elle lui parlait des amis qu’elle avait aussi dans les autres maisons. Franchement, en dehors du Quidditch et de la coupe, il ne voyait pas vraiment pourquoi il serait en compétition avec les autres, et encore moins pourquoi il leur ferait la guerre. Vint ensuite le sujet qui l’intéressa plus, piquant sa curiosité au vif. «- Je vois...Ah Evan Rosier...oui, il est plutôt coriace dans son genre... Il ne m'a pas vraiment fait de cadeaux non plus...mais disons que...j'avais une façon  bien à moi de lui faire comprendre que je ne supportais pas ce qu'il faisait...» Il haussa un sourcil intrigué, doutant qu’elle ait pu faire comprendre quoique ce soit à Evan Rosier. Il avait été son bully durant toute sa scolarité, Merlin savait le nombre de coups et de sorts qu’il avait pu lui lancer. Il ne s’était jamais laissé abattre, mais Evan Rosier était définitivement un cas désespéré. Il n’y avait rien de bon chez lui, toute son âme était laide au possible. «- En effet, on vous apprend à vous battre, mais de façon loyale. Un combat contre un mangemort est loin d'être loyal. Ils n'hésiteront pas, comme tu dis à user des impardonnables, contrairement à nous, qui ne les utiliseront jamais. Je ne prétends pas tout connaître pour survivre face à eux. En revanche, certains sortilèges et maléfices pourront t'être très utiles en cas de combat. La plupart des mangemorts ne savent même pas pratiquer ou contrer l'expelliarmus, par exemple. Cela peut te donner un certain avantage. » De nouveau, il fronça des sourcils. Il imaginait très mal battre Rosier à coup d’expelliarmus. Et un petit rire s’échappa, comme il imaginait Frey ne pas sachant se servir de ce sort, alors qu’il était capable d’en lancer des beaucoup plus puissants. «-C'est vrai. Lorsqu'on est touché par le doloris, on est prit au piège par son adversaire. À ma connaissance, il n'existe aucun moyen de se libérer seul du Doloris. Ou alors peut-être doté d'une grande force morale et se convaincre que ce n'est qu'illusion. Parce que le doloris, bien qu'il soit un sortilège de douleur, ce n'est pas une douleur physique, elle est psychique. Du coup, tout vient par rapport au cerveau.» Alfie avait beau être doté d’une grande force morale, il pouvait encore se souvenir à la perfection de la douleur vive qui l’avait prise lorsqu’Evan lui avait lancé ce sort. «- Pour l'éviter, soit tu te jettes sur un côté pour éviter que le sort ne t'atteigne. Ou bien riposter en lançant un sort qui viendra percuter le doloris. Pourquoi pas, lui lancer un sortilège de mutisme ? Cela dit, ce dernier cas ne fonctionne que s'il est incapable de pratiquer les sortilèges informulés. Mais disons que cela peut être un élément de surprise qui te permettra peut-être de t'enfuir ou de sauver une personne. Après, le mieux, reste d'éviter de se retrouver dans ce genre de situation et de s'entraîner dur, de connaître anti-sorts, contresorts, maléfices, le plus possible. » Et lorsque l’on se jetait – ou transplanait plutôt – devant le sort pour que quelqu’un d’autre ne soit pas touché ? « Je suis le meilleur de ma classe en sortilèges … Je sais me montrer très inventif, aussi. Mais je pense que, comme tu le dis, un combat avec un mangemort est loin d’être loyal. Je ne vois absolument pas comment en battre un, parce que je ne me vois pas utiliser de Doloris ou d’Avada. » Oh, ce n’était pas l’envie qui lui manquait, lorsqu’il pensait à Evan Rosier. Mais soyons honnête cinq minutes : il n’avait pas pu aller en parler à un adulte – qui aurait donc prévenu un Auror – de peur que Luke ne lui en veuille. Autant dire qu’il n’arriverait pas à le tuer, même s’il le méritait. Quoique … Non, la mort serait bien trop douce, pour lui. Sa vie à Azkaban, par contre, là ce serait peut-être une meilleure fin. « Mais pourquoi est-ce que tu me parles de ça ? » finit-il par lui demander, ne comprenant pas pourquoi, tout à coup, une ancienne élève lui parlait de comment combattre un mangemort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 710
▪ pseudo : Yuuki/Ange Noiire
▪ multinick : /
▪ célébrité : Alexis Bledel
▪ points : 20
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Stagiaire à sainte-mangouste
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : En couple et fiancée à Kylian Anderson
▪ crédits : Yuuki/tumblr

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Lena M. Scott

50/500/24/V

Jeu 28 Avr - 14:11


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Lena S. & Alfie D.

Now is the time to choose...

Je m’étais perdue l’espace de quelques secondes dans mes souvenirs. Me remémorant les moments que j’avais passés avec mes amis à Poudlard. Ils venaient tous de différentes maisons, après tout, mon fiancé était un serpentard qui lui-même avait été ami avec un gryffondor. Ce qui avait longtemps causé de nombreux conflits entre Kylian et ceux de sa maison. Le sujet arriva ensuite sur Evan Rosier. Celui-là était de la pire espèce. Il avait toujours profité des faibles, les persécutant et se moquant de ceux qui selon lui, n’étaient pas digne d’étudier à Poudlard. Déjà à l’époque, je ne supportais pas l’injustice et je m’étais mise en tête de lui faire regretter ses actes. Mais, cela n’avait rien changé. Il était devenu un mangemort, un partisan du seigneur des ténèbres. Bien sûr je n’avais aucune preuve, si ce n’est la parole de son frère. Mais je n’étais pas le genre à dénoncer sans m’être assuré que c’était vrai. Lorsque j’avais avoué que j’avais tenté de faire entendre raison à Rosier, le jeune Alfie avait haussé un sourcil. Peut-être avait-il du mal à croire que j’ai pu changer quoi que ce soit. Il avait raison. Malgré mes méthodes, Rosier avait continué. Il s’en était même pris à certains de mes amis pour que j’arrête. Un lâche, voilà ce qu’était Rosier songeai-je.

Nous discutâmes par la suite de la façon dont ils apprenaient à se battre et à se défendre à l’école. Je n’aurais pas dit que c’était inutile. Bon nombre de sortilèges pouvaient les aider à se sortir de situations périlleuses. Mais à Poudlard, on nous apprenait la loyauté, ne jamais attaqué un adversaire sans baguette par exemple. Mais dehors, c’était quelque peu différent. Les mangemorts se fichait bien de la loyauté ! Eux, ils ne souhaitaient qu’une chose, nous tuer. Peu importe les codes d’honneurs, que l’on soit armé ou non, ils n’étaient pas loyaux et employaient les sortilèges impardonnables. Je me laissais porter par mes paroles. Parce qu’elles étaient sincères, parce que je souhaitais vraiment faire comprendre au serdaigle les enjeux d’une telle guerre. La guerre dehors n’avait rien à voir avec ce que l’on pouvait imaginer et il fallait être prêt. Choisir un camp. Et à dix-sept ans, que fallait-il faire, comment pouvait-on choisir d’être avec les mangemorts ou avec ceux qui les combattent ? Un choix compliqué. Visiblement, le fait de lui avoir expliqué que l’on pouvait se servir de sortilèges simples comme l’expelliarmus pour surprendre son adversaire l’amusait, et pourtant, c’était la vérité. Peu d’entre eux, savaient faire ce sortilège.

J e réfléchis quelques instants à ce que je pourrais lui dire. «- Pour en combattre un, tu dois user de tes propres atouts. Par exemple, si tu es doué en sortilèges, essaie de combiner deux d’entre eux, cela pourra te donner un avantage, car repousser deux sorts en même temps est assez compliqué. Si tu aimes inventer tes propres sorts, comme moi par exemple, fais en sorte de surprendre ton adversaire, ce qui te laissera un peu de temps pour t’échapper ou sauver la vie d’une personne à qui tu tiens…Après chaque combat, et chaque combattant est différent…Tu finiras par t’adapter à toute situation et à force d’entraînement, tu sauras quoi faire en temps voulu. Même si je ne te souhaite pas de connaître tous ces combats, ces morts…» finis-je par dire d’une voix tremblante. J’avais, moi aussi, mes propres démons, mes propres faiblesses. « Mais pourquoi est-ce que tu me parles de ça ? » finit-il par me demander.

Je lui souris, un sourire triste. Si je lui parlais de cela c’était non seulement pour le préparer, mais aussi pour lui donner quelques armes pour l’aider dans sa vie après Poudlard. «- Si je te dis tout ça, c’est parce que le professeur Dumbledore souhaite qu’on vous donne suffisamment d’armes pour que vous puissiez survivre dans cette jungle hostile…Il ne souhaite pas vraiment voir ses élèves se faire tuer… Les mangemorts n’ont aucune considération, pour personne ! Ils ne feront pas la différence entre un adulte de quarante ans et un élève fraîchement diplômé. Pour eux, nous sommes du bétail, rien d’autre… lui expliquais-je lentement. Bien que je taise la véritable raison : rallier le plus de monde à la cause de l’ordre du phénix.
(c) crackle bones




The life is not all white or all black
Each person has a blackness share in it. It is through these choices it shows his true allegiance...
crédit signature: northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1104
▪ pseudo : Golden`Lies - Laure
▪ multinick : Harold ♥
▪ célébrité : Jack Falahee
▪ points : 108
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Stagiaire à la Brigade de Police Magique
▪ orientation : Homosexuel et fier de l'être
▪ situation : Tellement compliquée ...
▪ crédits : tearsflight (ava) & beylin (code) ; carl bean (lyrics) ; tumblr (gif)

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Alfie Delaunay

200/1000/18/V

Jeu 30 Juin - 17:32



LENA & ALFIE
❝ Now is the time to choose... ❞

Alfie buvait sa boisson plutôt tranquillement, essayant de ne pas penser à tout ce que cette conversation pouvait faire remonter en lui. Il n’avait pas envie de penser à Evan Rosier et à ce qu’il lui avait fait vivre, il n’avait pas envie de penser aux mangemorts qui aimaient à semer la terreur autour d’eux. Il était bon en sortilèges, il l’avait toujours été, créant même ses propres sortilèges. Mais il savait que cela ne suffisait pas, et que cela ne suffirait jamais. Parce qu’il y avait une différence majeure entre les mangemorts et les autres : les premiers n’avaient aucune espèce de problèmes à utiliser des sortilèges de magie noire, quand les autres sorciers y étaient forcément plus réticents. Lui-même ne se verrait pas lancer un doloris, encore moins un Avada Kedavra. Ce n’était pas l’envie qui lui en manquait, surtout lorsqu’il pensait à Evan Rosier, mais il savait qu’il n’en serait pas capable. « - Pour en combattre un, tu dois user de tes propres atouts. Par exemple, si tu es doué en sortilèges, essaie de combiner deux d’entre eux, cela pourra te donner un avantage, car repousser deux sorts en même temps est assez compliqué. Si tu aimes inventer tes propres sorts, comme moi par exemple, fais en sorte de surprendre ton adversaire, ce qui te laissera un peu de temps pour t’échapper ou sauver la vie d’une personne à qui tu tiens…Après chaque combat, et chaque combattant est différent…Tu finiras par t’adapter à toute situation et à force d’entraînement, tu sauras quoi faire en temps voulu. Même si je ne te souhaite pas de connaître tous ces combats, ces morts… » Il se racla doucement la gorge, se retenant de répondre un « merci, mais c’est ce que je fais déjà … ». C’était d’ailleurs comme ça qu’il battait Dwyer, lorsqu’il le mettait au duel. C’était aussi de cette façon qu’il avait pu se défendre lorsque Rosier s’en prenait à lui. Oh, il ne l’avait jamais battu hormis une fois ou deux – et en six ans à être son souffre douleur, c’était bien peu – grâce à un peu de chance. Preuve qu’être inventif et savoir surprendre n’était pas ce qui permettait de battre un mangemort. Il ne se voyait pas lancer un sort de son invention, qui plaquait son adversaire au mur et l’empêchait de bouger, contre Frey par exemple. Ou alors, pour une bien meilleure et plaisante raison que le battre. « Mais pourquoi est-ce que tu me parles de ça ? » finit-il par lui demander, ne comprenant vraiment pas de quoi il était question ici. Surtout que, même s’il ne le dirait pas, il était pas mal au courant de ce dont les mangemorts étaient capable. « - Si je te dis tout ça, c’est parce que le professeur Dumbledore souhaite qu’on vous donne suffisamment d’armes pour que vous puissiez survivre dans cette jungle hostile…Il ne souhaite pas vraiment voir ses élèves se faire tuer… Les mangemorts n’ont aucune considération, pour personne ! Ils ne feront pas la différence entre un adulte de quarante ans et un élève fraîchement diplômé. Pour eux, nous sommes du bétail, rien d’autre… » Il acquiesça doucement de la tête, sachant parfaitement cela, malheureusement. « Oui, je sais tout ça … Clairement, ils veulent juste semer la terreur et imposer leurs idées d’aliénés. » répondit-il dans un soupir, avant de se passer une main dans les cheveux. « C’est aussi pour ça que je compte intégrer la Brigade de Police Magique. Pour tenter de les arrêter. Pas qu’eux, parce qu’il y a d’autres criminels que les mangemorts. Mais voilà. » reprit-il en haussant des épaules, avant de reporter sa boisson en bouche. « Je voulais être Auror à la base mais je savais pas qu’on devait être bon en potions … Du coup, comme j’ai toujours détesté cette matière, j’ai fait aucun effort et ai arrêté. » Nouvelle pause, nouveau haussement nonchalant des épaules. « Mais c’est mieux finalement. Enfin, la BPM me permettra d’allier mon appartenance à Serdaigle, tout en laissant ressortir un peu mon côté Gryffondor. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 710
▪ pseudo : Yuuki/Ange Noiire
▪ multinick : /
▪ célébrité : Alexis Bledel
▪ points : 20
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Stagiaire à sainte-mangouste
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : En couple et fiancée à Kylian Anderson
▪ crédits : Yuuki/tumblr

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Lena M. Scott

50/500/24/V

Mar 12 Juil - 15:32


Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la peur tu connais pas... Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices. Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien. En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien. Lena S. & Alfie D.

Now is the time to choose...

Je ne connaissais pas beaucoup le jeune Alfie, mais parler de cela le faisait souffrir. Même si ce n'était que par intermittence, je voyais des éclats de douleur dans ces yeux. À quoi pouvait-il penser ? Qu'avait-il vécu ? Songeais-je en le fixant, les yeux dans le vague. Je réfléchissais à cette mission que le professeur Dumbledore m'avait confiée. Découvrir dans quel camp se trouvait ce jeune homme, du moins s'il avait un penchant pour un camp et tenter de le rallier à notre camp, notre cause. À l'ordre du phénix. Je donnais quelques conseils au serdaigle de dernière année. Lui expliquant qu'il devait user de ses atouts pour survivre face à ces gens qui n'ont aucune considération. Ils ne faisaient pas de cadeaux, les gens tombaient, dans les deux camps. Et, nous devions survivre ou être tué. Voilà qui résumait la situation actuelle à l'extérieur des murs du château. Parfois, j'aimerais être encore étudiante et ne plus voir ces horreurs que chaque guerre connaît. Mes parents avaient été tués à cause de leurs idéaux, nous avions survécu mon frère et moi, simplement parce que nous n'étions pas dans la maison ce jour-là.

Rien que d'y repenser, cela me faisait mal au cœur, me donnait la rage de vaincre et détruire les responsables. Mais j'ignorais tout de ceux qui avaient fait ce massacre. Après mes conseils, Alfie se racla la gorge. Il voulait dire quelque chose, mais visiblement, il préférait se taire. Je haussai un sourcil interrogateur, mais préférais laisser couler. Il était jeune. Il était probablement effrayé à cause de cette guerre sans but. Nous l'étions tous. Chaque matin, lorsque je lisais le journal, mon cœur battait fort, il se serrait lorsque le nom de quelqu'un que je connaissais figurait sur la longue liste des victimes. Tout ce que je pouvais faire, s'était prié le ciel, prié pour que justice soit faite et que ceux que j'aime soit à l'abri, loin de toute cette terreur et ce chaos. C'est le jeune homme qui relança la conversation, bien que je fusses à nouveau plongé dans mes pensées.

J e l'écoutais me demander : « Mais pourquoi est-ce que tu me parles de ça ? » Et je lui répondis que je souhaitais uniquement, ainsi que le professeur Dumbledore, le préparer, lui donner des armes supplémentaires pour survivre dans ce monde chaotique. Parce que c'était loin d'être une partie de plaisir. Des gens mourraient tous les jours, des enfants, des femmes, des hommes, des familles entières massacrées au nom d'un seul homme. Il fallait que cela cesse. Alfie acquiesça de la tête, il comprenait. « Oui, je sais tout ça … Clairement, ils veulent juste semer la terreur et imposer leurs idées d’aliénés » dit-il dans un soupir, en se passant la main dans les cheveux. J'acquiesçai d'un signe de tête. Il avait tout compris, ce petit. «- En effet...c'est exact.» Répondis-je avant de plonger mon nez dans mon café. « C’est aussi pour ça que je compte intégrer la Brigade de Police Magique. Pour tenter de les arrêter. Pas qu’eux, parce qu’il y a d’autres criminels que les mangemorts. Mais voilà. » Reprit-il avant de boire sa boisson.

Je souris au garçon. Ainsi, il avait décidé de se battre pour lui et ses proches. Il ne souhaitait pas rejoindre les forces obscures. C'était un soulagement. Et j'étais heureuse, car peut-être qu'il rejoindrait l'Ordre. Mais je laisserai le soin au professeur Dumbledore de le convoquer et de lui faire la proposition. Ma mission était de réunir des informations sur les élèves et de me faire une opinion sur eux. Afin de savoir pour quel camp il penchait. «- C'est un excellent choix de carrière. Vois-tu, pendant ma scolarité, j'ai émis le souhait de devenir auror. Je voulais arrêter les mages noirs et ses sbires afin que la population puisse vivre enfin en paix...Mais c'était avant l'assassinat de mes parents.» lui expliquais-je à mon tour, sur le ton de la confidence. C'était la première fois depuis des années que je parlais du meurtre de mes parents. «- Depuis ce jour, j'ai voulu tout faire pour intégrer l'hôpital Sainte-Mangouste, afin de trouver un contresort efficace contre le sortilège de la mort...Je ne voulais pas revivre la perte d'un être cher...J'essaie aussi de trouver une potion pour réanimer les personnes mortes, mais jusqu'à présent, c'est un échec...» ajoutais-je avec un soupir triste.

Ce fut Alfie qui reprit la parole. « Je voulais être Auror à la base, mais je savais pas qu’on devait être bon en potions … Du coup, comme j’ai toujours détesté cette matière, j’ai fait aucun effort et ai arrêté. » Fit-il avant de marquer une pause et de hausser les épaules. J'opinais de la tête. Je comprenais qu'il ait pu abandonner l'idée d'être Auror. C'était un métier dur, et les matières à étudier pour le devenir étaient très dures et exigeantes. «- Je comprends...Les potions, c'est pas évident...Mais au moins, tu peux toujours arrêter les méchants dans la brigade ! Lui répondis-je avec un sourire réconfortant. « Mais c’est mieux finalement. Enfin, la BPM me permettra d’allier mon appartenance à Serdaigle, tout en laissant ressortir un peu mon côté Gryffondor. » Acheva-t-il de m'expliquer. C'était une façon de voir les choses qui me plaisaient. Il était intelligent.

Je le fixais quelques secondes, l'air impressionné, ce petit était doué et savait faire fonctionner ses méninges, pas étonnant que le choixpeau ait décidé de l'envoyer à Serdaigle. «- Je n'avais jamais envisagé la chose sous cet angle. Mais tu as raison ! Et le principal, c'est que tu fasses avant tout quelque chose que tu aimes, quelque chose pour toi. Conclus-je avec un sourire bienveillant. Je terminais ma boisson. Je n'avais plus besoin d'informations, il m'avait tout dit. color=#6666ff]«- Je te remercie encore d'avoir accepté ce rendez-vous. J'ai pris note de ce qu'on a parlé. Je pense avoir ce qu'il me faut. Je pense y aller, sauf si tu as d'autres questions ? Auquel cas, je peux y répondre ![/color] Lui expliquais-je en souriant et en commençant à ranger mes notes et mon matériel.
(c) crackle bones




The life is not all white or all black
Each person has a blackness share in it. It is through these choices it shows his true allegiance...
crédit signature: northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Now is the time to choose... [ft Alfie & Lena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Une sacrée répétition (Pv Alfie et Monsieur)
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-