top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches validées

 Zabini - look'em in the eye, aim no higher

AuteurMessage
profil
▪ messages : 41
▪ pseudo : tanagra
▪ multinick : Jamesie, Xander, Teddy & Nils ->
▪ célébrité : Daveed Diggs
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 33 y.o.
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Membre du Wizengamot, taupe au Ministère de la Magie pour les Mangemorts, féroce ambitieux
▪ orientation : Hétérosexuel. Esthète.
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : juliaaaasme

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
10 / 1010 / 10
▪ quidditch :
3 / 103 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Uther Zabini

10/0/3

Lun 11 Avr - 23:10

Uther Zabini

ϟ Âge : 33 ans
ϟ Nationalité : Italien, il a cependant grandi en Angleterre à partir de ses cinq ans.
ϟ Métier : Membre du magenmagot depuis trois ans. Il a effectué le début de sa carrière sur le terrain dans le bureau d'investigation rattaché au bureau des aurors, avant de se spécialiser dans les questions administratives et législatives.
ϟ Ancienne maison : Serpentard. Férocement ambitieux, il possède une certaine ingéniosité qui n'est pas sans rapport avec de la fourberie. Si son impulsivité pourrait parfois le faire ressembler à un gryffondor et son naturel avenant et rieur à un hufflepuff, il est aussi dôté d'un talent certain quand il s'agit de justifier ses travers par le mensonge et la manipulation des faits.
ϟ Affiliation : Si Uther appartient théoriquement au coeur actif des mangemorts, il ne l'est pas par opinion personnelle. Amené dans les rangs de Voldemort par les circonstances, il y reste plus ou moins pour sauver sa propre peau - quitte à ignorer ses propres principes. Son sens des priorités est peut-être un poil mal placé.
ϟ Sang : Sang-mêlé - très mêlé, deux de ses grands-parents étaient nés-moldus. Cependant, une malencontreuse discussion à l'époque de Poudlard l'a amené à prétendre qu'il était sang-pur. Les années, depuis, ont été passées dans une volonté fébrile de dissimuler la réalité et de coller à cette image.

ϟ Avatar : Daveed Diggs
   

Baguette :
Dire que la baguette de Uther lui a causé des problèmes au début de ses études serait un euphémisme. S'il avait été informé des caractéristiques de l'aubépine, il les a ignorées avec brio. Problème: ce bois a tendance à produire les effets opposés à ceux désirés quand il n'est pas parfaitement maîtrisé, chose qui vous fait un cancre en moins de deux au début de la première année. Métamorphoses ratées... lumos qui coupent net tous les éclairages d'une salle de classe... Son ego - colossal - l'a au moins poussé à s'entraîner férocement pour éviter qu'on se foute de sa gueule à chaque démonstration, même s'il a développé une certaine paranoïa quand il s'agit de lancer un sort quand il ne l'a pas pratiqué, pratiqué et pratiqué encore en privé. Il a, pendant longtemps, souhaité changer de baguette - en vain. Comme par vengeance, ou par volonté de se l'approprier enfin, il l'a faite lourdement graver à un très jeune âge: elle aborde maintenant des torsades sur sa base, et une longue inscription en runes sur sa longueur. Pour le reste, elle lui correspond finalement assez bien. Après tout, le ventricule de dragon est réputé pour ses difficultés à maintenir une allégeance, et l'aubépine est aussi le bois de la dualité. Deux informations qu'il garde soigneusement pour lui-même.

Miroir du Riséd :
C'est fou combien son rêve le plus fou est d'une banalité affligeante pour un homme qui passe le plus clair de son existence dans un noeud de mensonges. N'ayant jamais rencontré le miroir du riséd lui-même, il y a fort à parier qu'il s'imaginerait au sommet de sa carrière politique, ministre de la magie ou mieux encore, ou peut-être qu'il s'imaginerait libre de toutes les choses qui l'angoissent au quotidien et des risques constants d'être révélé pour ses mensonges. Mais non. Loin de là, même. La scène est d'une grande domesticité. Il est assis au coin du feu, pas bien plus vieux que ce qu'il est actuellement, et dans ses bras il y a un enfant, et à ses côtés il y a une femme, dont le visage reste dans l'ombre. L'ensemble respire la paix. Une bonne chose: ce rêve est probablement atteignable, et assez simplement, contrairement à ceux qu'il pourrait s'imaginer. La paix qui ressort de l'image? Un peu plus difficile, déjà. Le tout est de savoir à quels prix.

Épouvantard :
C'est stupide, mais son épouvantard est... lui-même? Non pas que l'image soit terrifiante par elle seule - c'est toute la symbolique qui se trouve derrière qui le pétrifie, toutes les implications. D'ailleurs, il y a fort à parier qu'il mettrait un certain temps à réaliser le sens exact de la vision si elle s'offrait à lui - et trouverait, sur le coup, la situation parfaitement risible. Mais tout est dans les détails. Son épouvantard porte la cape noire des mangemorts - son visage, découvert au lieu de porter le masque, signifie que son identité a été révélée. Révélée aux autorités qui pourraient alors le mettre à Azkaban sans scrupule? Peut-être. Ou alors, la chose est plus symbolique encore: il apparaît à visage découvert à Voldemort, tous ses mensonges au grand jour, et, dans ce cas, c'est sûrement la mort qui l'attend. Charybde ou Sylla, en somme. Toujours est-il que les deux pensées le terrifient - et, dans le doute, c'est l'entre-deux qu'il préfère. Quelque part, le risque constant et la double identité lui semblent préférables aux deux issues qui s'offrent à lui.

Amortentia :
Inutile de préciser que Uther, élève relativement déplorable en potions, n'a jamais réussi à réaliser avec succès un amortentia. Il a en revanche eu l'occasion de le sentir une fois - fièrement exhibé et passé dans la classe par son professeur de l'époque, Slughorn, avant la leçon du jour. La première odeur qui l'a marqué, sûrement la plus forte dans le mélange, était celle, caractéristique, de la peau chauffée par un soleil de plomb - probablement un souvenir de ses toutes premières années de vie en Italie, autrement plus clémente que l'Angleterre quand il s'agit du climat. Il ne s'est pas penché outre-mesure sur la question. La seconde, à peine plus subtile, était celle d'un whisky pur-feu d'un très bon cru - le genre qui vous met d'emblée l'eau dans la bouche et vous fait presque imaginer la brûlure caractéristique de l'alcool au fond de la gorge. Sûrement parce qu'il reste, au fond, un bon vivant. Ou peut-être parce qu'il a toujours eu une affection toute particulière pour cette boisson. La troisième? Un parfum de femme - même s'il a été incapable de l'indentifier correctement ou de l'associer à l'une des personnes qu'il a connu au cours de son existence. L'odeur avait quelque chose de très épicé et de très musqué, probablement parce qu'elle était en partie mêlée à celle de la peau et à celle de l'alcool, montait facilement à la tête. Par curiosité, il lui arrive de comparer mentalement le souvenir de cette odeur à celle des parfums des femmes qu'il rencontre - mais, le temps ayant passé, il n'en a plus qu'une mémoire assez vague et assez peu fiable.
   

   
Compétences magiques

   Duels : 8/10
Réactivité. Témérité proche de la stupidité. Talent certain dans le domaine des sortilèges. Uther avait des prédispositions dans ce domaine, qui sont allées grandissantes avec son appartenance au club de duel de Poudlard et aux rangs du bureau d'investigation des aurors... puis avec son expérience comme mangemort. Rajoutez à tout cela qu'il est quelqu'un de sanguin par nature, et vous aurez un bon duelliste qui, du haut de ses trente-trois ans, a même eu le temps de devenir talentueux.

   Potions : 5/10
Contrairement aux prédispositions qui semblent toucher tous les Serpentards, Uther n'a jamais été spécialement brillant en potions. Il était - bien sûr - capable de suivre les instructions et de faire ce que les livres voulaient bien lui indiquer, mais, aussitôt sa scolarité finie, il s'est empressé de tout oublier. Contrairement à ce que peut bien essayer de vous faire croire Slug, il est tout à fait possible de vivre une vie normale et équilibrée sans vous shooter au felix felicis. Si on peut qualifier sa vie de "normale" et "équilibrée".

   Métamorphose : 4/10
Sensiblement la même logique que pour les potions. En prime, la pratique de la métamorphose se fait rare dans la vie active - en tous cas, Uther n'a pas trouvé de grandes occasions de transformer des escargots en samovars et de conjurer des papillons une fois ses études achevées.

   Sortilèges : 10/10
Son talent personnel, et l'une de ses plus grandes passions. Comme pour les duels, travailler au ministère et être, pendant quelques années, un auror actif, lui a donné toute la pratique nécessaire pour toujours gagner en brio dans la pratique des sortilèges. Même s'il ne peut guère s'en vanter au quotidien, il a fait une spécialité de l'imperio.

   Légilimancie : 0/10
Aucun entraînement dans le domaine, aucune prédisposition non plus.

   Occlumancie : 10/10
Uther a découvert l'occlumancie au détour d'un bouquin de la bibliothèque de Poudlard - et a travaillé avec acharnement cette discipline qui est, aujourd'hui, l'un des principaux facteurs de sa survie. Il est, pour la plus grande partie, autodidacte, et a par la suite complété ses connaissances et prédispositions au sein du ministère de la Magie alors qu'il occupait des postes sensibles.

   Quidditch : 3/10
Le strict nécessaire pour ne pas avoir totalement l'air d'un con quand on grimpe sur un balai. Cependant, il préfère largement rester sur le plancher des vaches.

   Divination : 0/10
Aucune prédisposition - il n'a jamais pris cette option non plus. Dans ces conditions, il n'y a guère de moyen de voir dans des feuilles de thé autre chose qu'une raison d'aller re-faire bouillir de l'eau chaude.
   

   
ϟ Pseudo/prénom : tanagra / Jeanne ϟ Âge : 23 ans o/ ϟ Fréquence de connexion : Tous les jours... ne soyons pas dupes... ϟ Ce personnage est : Inventé Mais sur une vraie base du bouquin (y) ϟ Où nous avez-vous connu : Il y a si longtemps... ϟ Le mot de la fin : psykd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 41
▪ pseudo : tanagra
▪ multinick : Jamesie, Xander, Teddy & Nils ->
▪ célébrité : Daveed Diggs
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 33 y.o.
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Membre du Wizengamot, taupe au Ministère de la Magie pour les Mangemorts, féroce ambitieux
▪ orientation : Hétérosexuel. Esthète.
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : juliaaaasme

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
10 / 1010 / 10
▪ quidditch :
3 / 103 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Uther Zabini

10/0/3

Lun 11 Avr - 23:10

hogwarts: a history


   
Quand les journées au wizengamot se faisaient longues, il semblait à Uther, parfois, que le foulard blanc qu'il gardait nouée autour de son cou allait de plus en plus étroit, jusqu’à menacer de l’étouffer. A l’instant où il la détacha enfin en passant le pas de sa petite maison de la banlieue de Londres, il eut tout à coup l’impression de respirer mieux - et passa un temps invraisemblable à frotter, de la paume de la main, le fantôme d’une trace rougeâtre. Il pleuvait des cordes, bien sûr, et tout à coup le battement interminable des gouttes d’eaux sur les fenêtres fit une lourdeur à l’avant de son crâne. Un tout premier signe de migraine. « Crap », qu’il marmonna à peine. Dans la bâtisse vide, il n’y eut pas l’ombre d’une réponse. Quand il roula sa tête vers l’arrière, faisant lourdement craquer des articulations épuisées, les manches de la chemise sous son manteau de sorcier se relevèrent légèrement, révélant la pointe de la tête d’un serpent tatoué.
Aussitôt, il eut comme un sursaut. Le réflexe s’était ancré si profondément au fil des années: la simple sensation du tissus qui roulait sur son poignet faisait comme un signal d’alarme. Personne aux alentours, mais il le rabattit malgré tout fermement sur sa peau - et il lui fallut toute l’énergie du monde pour ne pas parcourir des fenêtres d’un regard inquiet, comme si un visage pouvait bien l’observer à cet instant. Ses lèvres se pincèrent imperceptiblement. Il plongea une main dans sa poche, dénicha sa baguette. L’épuisement faisait ricocher l’angoisse dans son cerveau, et c’était stupide, pour si peu, voire même pour rien, mais il avait comme ce sentiment qu’il n’y aurait aucune tranquillité pour lui ce soir. Juste un malaise. Profond. Quelque chose qui nouait sa gorge et brûlait dans sa poitrine. Ce n’était pas comme s’il ignorait pourquoi.
Une inspiration profonde. Un long soupir. Son tout premier réflexe fut de filer droit vers la cuisine, d’ouvrir l’une de ses bouteilles de whisky pur feu et de s’en verser un verre plein - mais la première gorgée, quoique interminable, ne fit qu’ajouter à la sensation de brûlure et d’oppression. Sa baguette était restée dans sa main, et il lui semblait la sentir vibrer légèrement sous son pouce comme il en retraçait les runes gravées. Il resta silencieux et immobile un instant - et puis, machinalement, il l’amena au niveau de sa tempe, l’appuya doucement sur la peau.

Hogwarts, 1963
« They call themselves the Knights of Walpurgis » Pendant un instant, il faillit se laisser aller à rire. Après tout, ç’aurait été justifié. Sérieusement. What was that. A shitty name. Oh, il pouvait comprendre l’idée - Walpurgis Night, stuff like that. Mais un jeu de mot, approprié dans cette situation? Oh, pas réellement. Par prudence, il amena un poing à sa bouche, au cas où la légère courbe de sa bouche, l’esquisse d’un sourire, serait discernable. Son camarade de classe, lui, s’enfonça un petit peu plus dans les coussins verts vif, l’air mortellement sérieux « Some say they call themselves Death Eaters, now ». Cette appellation-là lui fit lever un sourcil. Le revirement était brutal - et, l’air de rien, piquait son intérêt. Il souffla tout bas un « Why are you telling me this? » Ca sonnait comme ces histoires qu’ils se racontaient parfois en première année autour de la cheminée, des conneries et des légendes pour se faire peur quand ils étaient encore des gamins. Pas une once de vérité, jamais, même si sur l’instants ils y croyaient tous dur comme fer - et à cet instant il se sentait comme à cette époque, perplexe et fasciné à la fois. Il le gardait soigneusement pour lui-même. Il avait cette réputation dans le dortoir, celle d’un type qui lisait tout, apprenait tout, récitait tout, furieusement - et une pique mal placée de fierté et d’ambition le retenait toujours d’avouer clairement qu’il n’avait jamais entendu parler d’une chose. La fierté et l’ambition avaient toujours été les pires de ses défauts - ou, en tous cas, les plus handicapants. « I don’t know. You’re a pureblood, right? » Il eut un rire, souffla un « Yeah », avec un de ces mouvements imperceptibles de la tête qui servent surtout à souligner les plus grandes des évidences - après sept ans à vivre dans ce mensonge il l’incarnait comme jamais. « I heard they help purebloods. Ambitious ones. That some are part of old, powerful families. Like, they can do anything they want, put anyone in the higher places. » Un nouveau ricanement. Ca sonnait comme un fantasme d’enfant. Peut-être que c’en était un - mais il aurait presque pu le sentir s’installer dans un recoin de son crâne, prendre toute sa petite place. « I heard they can give us everything we deserve »

La curiosité est un vilain défaut, qu’on dit. Il n’avait jamais été du genre à se résoudre aux proverbes à la con - mais celui-là, couplé à sa propre situation, avait toujours été bon pour le faire rire. Oh, juste un rire sans joie, certes, un peu jaune, mais tout de même. Quel genre de personne passe le plus clair de son temps, aussitôt embauché au Ministère de la Magie et au bureau d’investigation des aurors, à chercher les noms de personnes soupçonnées d’appartenir aux cercles des mangemorts pour vérifier une discussion d’étudiants? Pas quelqu’un avec un cerveau fonctionnel. Probablement. Un soupir - il enferma précautionneusement le lambeau de souvenir dans le petit flacon de verre. Il avait été un adolescent stupide, il n’y avait rien de surprenant là-dedans - tout lui avait semblé un jeu, jusqu’au jour où le jeu était devenu sa vie toute entière, et une marque brûlante estampillée sur son bras. Brûlante. Toujours. Machinalement, il appuya sa main sur l’emplacement du crâne, la pressa dans le vague espoir d’apaiser la sensation.
La maison était toujours vide, mais il y avait encore ce sifflement entre ses deux oreilles, ce son strident qui annonçait la douleur. Il lui faisait serrer les dents jusqu’à créer une souffrance supplémentaire - tout proche de le rendre fou. Quand il s’arracha au comptoir de sa cuisine et reprit le verre de whisky dans sa main, le geste en fut presque brutal - et il tituba comme un homme ivre jusqu’à sa chambre, puis jusqu’à la petite porte au fin fond de celle-ci. La pièce, baignée dans le noir, lui apporta un semblant de repos. Pas assez. Dans la solitude, il se sentait toujours comme un animal traqué. Comme si les gens pouvaient lire ce qui se passait au fin fond de sa tête, comme si les souvenirs qui s’y pressaient pouvaient être lus et compris, retenus contre lui, utilisés pour sa perte. Une nouvelle fois, il appuya la baguette contre sa tempe. Une nouvelle fois, ce simple geste lui donna l’impression de pouvoir respirer correctement à nouveau.

Ministry of Magic, 1972
« Can’t believe we did it. We caught the motherfucker. » L’homme riait de bon coeur au-dessus de son whisky, et, dans un bureau d’investigation vrombissant de discussions joyeuses et de tintements de verres, sa voix parvint par un miracle quelconque à être entendue de tous. De l’autre bout de la pièce, Uther croisa son regard, leva son propre verre. L’instant suivant, ses yeux se baissèrent à nouveau vers la jeune femme qui lui souriait.
Il ne sait même plus ce qu’il lui racontait, alors. Le temps avait effacé tout cela - sans effacer pour autant toute mémoire de la nuit qu’ils avaient passé ensemble un petit peu plus tard, il n’était pas un monstre, après tout. Ce qui était resté on-ne-peut plus clair en revanche? Cette partie glaciale de son cerveau qui soufflait les quelques informations clés. Cible: Aaron Steinfield. Cause: Susceptible de mener à la capture de mangemorts. Le motherfucker dont il parlait à cet instant? Aucune importance. Un innocent, soupçonné de crimes que son propre mentor, Lestrange Sr, avait accompli - un dommage collatéral en somme, il finirait sa vie à Azkaban, ça n’avait rien à voir avec cette mission, rien à voir avec cette histoire. Il s’agissait simplement de tuer des informations, et le cerveau qui avait bien pu y donner le jour. A quel moment avait-il sombré dans cette froideur?
La femme était belle. Diplômée depuis un an ou deux, elle commençait à peine sa carrière dans le bureau - l’une des agents de terrain qui abandonnerait probablement d’ici peu, parce que le stress n’en finissait plus de ronger les équipes, surtout dans une époque qui s’enfonçait lentement mais sûrement vers les ténèbres. Il ne lui prêtait qu’à moitié attention, pourtant. Il ne savait même pas par quel miracle il parvenait encore à garder sa bonhomie naturelle, ses rires bruyants et ses immenses sourires - de quelle partie de son esprit venaient encore les remarques bien placées et les petits traits d’esprits quand le plus gros réfléchissait au plan.
Est-ce qu’il se souvenait réellement de son visage? Il se souvenait des adjectifs qu’il aurait utilisé pour la décrire. Des mots à poser pour décrire la couleur de ses yeux, de ses cheveux, de son allure. Non. Il ne se souvenait pas de son visage. Mais il se souvenait de l’air d’horreur sur le visage de Aaron quand il lui avait fait face dans la ruelle déserte, de la confusion quand il avait retiré son masque et de la terreur quand il avait levé sa baguette, énoncé haut et clair un avada kedavra - il se souvenait même de la façon dont il avait contourné son cadavre, fait disparaître d’un sortilège sa cape et son masque, avant de retourner comme si rien ne s’était jamais passé aux célébrations de l’intérieur. Il se souvenait de tout cela. De comment, lentement mais sûrement, à l’usure, sa conscience avait fini par disparaître quand il tuait.

A un moment donné, la peur était partie avec les remords que l’on devrait ressentir quand on arrache la vie. Parfois, ces deux choses lui revenaient comme une petite voix au fond de son crâne - mais il s’était fait à cette idée, celle selon laquelle il lui faudrait inspirer profondément, effacer les pensées parasites à chaque fois qu’il chercherait à s’endormir. Tout était dans la distance - lente, pénible à construire, mais qui lui permettait encore de rire de bon coeur et de se regarder dans le miroir. Une nouvelle longue gorgée de whisky, un nouveau soupir. Un placard au fond de la petite pièce sombre diffusait une faible lumière argentée, qui attirait irrésistiblement son regard. Il fit quelques pas dans sa direction, tourna la poignée.
Il avait pensé, dès l’instant même où il en avait fait l’acquisition, qu’il y avait quelque chose de profondément louche dans le fait de posséder une pensine. Qui achetait ce genre d’objets? Ceux qui avaient des choses sur la conscience. Ceux qui luttaient pour s’endormir le soir. Ceux qui avaient besoin, à chaque fois qu’ils sentaient poindre la fatigue, de vider leur esprit. Et puis, il laissait des preuves - il en avait conscience. N’importe qui aurait pu se pencher sur les profondeurs de l’objet et voir ses crimes, les uns après les autres, revivre les meurtres et revivre les mensonges. C’était simplement que… elle était devenue nécessaire à son existence. Le soulagement était simple et réel. Et pour la troisième fois, il amena la baguette à sa tempe, penché sur la pensine, sifflant entre ses dents « Get out of my head - cause I’m not letting yours go. »

London, 1979
Il était la taupe des mangemorts au sommet des services judiciaires du Ministère de la Magie. Une taupe. Il n’y avait pas d’autre mot - et, d’ailleurs, c’était bien souvent comme cela qu’on le qualifiait dans les rangs du seigneur des ténèbres. Il aurait pu se vexer du qualificatif s’il n’avait pas eu le pouvoir. Il avait les noms, il avait les visages. Il avait la connaissance précise des dernières actions en date et des répercussions voulues - knowledge is power, l’adage n’avait jamais été plus vrai. D’un mot, d’un coup de baguette, d’un regard, il pouvait contribuer à leur éviter l’emprisonnement. Il était au sommet. Son siège au wizengamot était précieux, il le savait. Il avait les droits d’accès aux dossiers les plus confidentiels, le droit à la parole dans une cour qui décidait du sort de chacun. Les plus hautes instances du monde sorcier britannique lui avaient donné leur confiance. Il en avait toujours rêvé - pas comme ça. Quand, gamin, il goûtait pour la toute première fois à la saveur de l’ambition, il ne savait pas que ceux qui lui accorderaient la confiance feraient, par là même, une erreur cruciale. Quand, pour la toute première fois, il avait jeté un sort pour tuer, il ne savait pas non plus qu’à sa propre conscience s’ajouterait celle des meurtres commis par ceux qu’il sauvait.
Mais quand il descendait les couloirs du ministère vers le département des mystères, il ne sentait que le goût du pouvoir. Il y avait une sorte d’ivresse caractéristique dans le fait de savoir que, quand tout le monde voyait l’innocence et l’intégrité, il avait dans l’esprit de semer le chaos.
Le plan était infaillible. Un sortilège, et c’en serait réglé. Un seul sortilège - celui qu’il maîtrisait le mieux. L’imperium. Il en avait fait sa spécialité - sinistre spécialité. Il avait un semblant de sourire aux lèvres quand, au détour d’un couloir, il passa sa baguette devant son visage, conjurant le masque glacé. L’étage tout entier était désert. Rookwood lui avait donné la localisation probable de la proie - le plan était parfait. C’est dans un silence mortel qu’il passa la porte de la salle du temps, et le battement de la porte fit comme un éclat de tonnerre. Au loin, un visage se tourna vers le sien. « Well hello, Sherwood », qu’il siffla avant de lever sa baguette - « Imperio »

Il eut un long soupir quand il se laissa glisser contre le mur froid. Le début de migraine avait fini par disparaître - ne restait plus que cette sensation de poids à l’avant de son crâne, comme il s’efforçait de conserver encore et toujours l’influence du sortilège. Encore quelques jours et il saurait tout. Si les informations et les rapports étaient vrais, ils auraient la clé de toutes les actions à venir de l’Ordre du Phénix et peut-être même, si le coeur lui disait, un bain de sang pour semer le chaos dans leurs rangs. Il sourit et, lentement mais sûrement, ce sourire se changea en rire. L’épuisement faisait un tiraillement sourd au coin de ses yeux, et il laissa rouler sa tête sur le côté, soupira à nouveau. Il avait l’habitude. Petit à petit, le maintien du sortilège se ferait plus simple, plus inconscient. Ses yeux se fixèrent sur la large coupe, le liquide argenté qui y tournait lentement. Cette nuit encore, il dormirait sur ses deux oreilles - Dieu seul savait comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 673
▪ pseudo : Claire / kyute
▪ multinick : Lulu
▪ célébrité : Zoé Kravitz
▪ points : 93
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 18 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : batteuse pour les falmouth falcons (recrue)
▪ orientation : Autosexuelle (ou bi)
▪ situation : Aromantique & single
▪ crédits : faust

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
9 / 109 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
10 / 1010 / 10
▪ divination :
3 / 103 / 10
  
    avataravatar
Aisling Kyle

RP50M500A18

Lun 11 Avr - 23:11



THE BADASS HONEYBADGER

© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 41
▪ pseudo : tanagra
▪ multinick : Jamesie, Xander, Teddy & Nils ->
▪ célébrité : Daveed Diggs
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 33 y.o.
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Membre du Wizengamot, taupe au Ministère de la Magie pour les Mangemorts, féroce ambitieux
▪ orientation : Hétérosexuel. Esthète.
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : juliaaaasme

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
10 / 1010 / 10
▪ quidditch :
3 / 103 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Uther Zabini

10/0/3

Lun 11 Avr - 23:21



the sinners & the saints
When you got skin in the game, you stay in the game - but you don’t get a win unless you play in the game | the room where it happens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 705
▪ pseudo : Twisted Sunshine
▪ multinick : chut, j'ai honte.
▪ célébrité : George Blagden
▪ points : 225
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 25 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Leader du groupe des Flooserables assassiné
▪ orientation : fucked up.
▪ situation : very much fucked up.
▪ crédits : (a) Jeanne

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
2 / 102 / 10
▪ métamorphose :
9 / 109 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
10 / 1010 / 10
▪ divination :
3 / 103 / 10
  
    avataravatar
Raed Buchanan

50/500/21/V/LH

Lun 11 Avr - 23:49

BOOOYAAAAAAAAAAAA


aux sombres héros de l'amer
Ami, qu'on crève d'une absence, ou qu'on crève un abcès, c'est le poison qui coule ! A la memoire de nos frères, dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide...
@noir désir  › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Mar 12 Avr - 0:51

J'allais dire "C'est Claire qui va être contente."
Mais en fait elle l'est déjà.
Amour.
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1580
▪ pseudo : Lili
▪ multinick : Bea la folle
▪ célébrité : Emily Bett Rickards
▪ points : 53
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 24 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Médicomage
▪ orientation : Carrotsexual
▪ situation : Trouple
▪ crédits : (c) Tanagra

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Eileen Sanders

50/1500/24/V

Mar 12 Avr - 10:39

Je réclame une icone "grabby hands" aux admins, s'il vous plaît.



come on eileen
▽ smoother than a fresh jar of Skippy


(c)DARK-PARADIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 41
▪ pseudo : tanagra
▪ multinick : Jamesie, Xander, Teddy & Nils ->
▪ célébrité : Daveed Diggs
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 33 y.o.
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Membre du Wizengamot, taupe au Ministère de la Magie pour les Mangemorts, féroce ambitieux
▪ orientation : Hétérosexuel. Esthète.
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : juliaaaasme

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
10 / 1010 / 10
▪ quidditch :
3 / 103 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Uther Zabini

10/0/3

Mar 12 Avr - 14:49



the sinners & the saints
When you got skin in the game, you stay in the game - but you don’t get a win unless you play in the game | the room where it happens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 2108
▪ pseudo : khâl
▪ multinick : Frank Longbottom
▪ célébrité : Mathias Lauridsen
▪ points : 197
▪ statut : sang pur
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Oubliator (stagiaire)
▪ orientation : ça dépend des jours
▪ situation : fiancé à Sin Fawley
▪ crédits : (c) elea

▪ duels :
6 / 106 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
6 / 106 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Luke Rosier

200/2000/24/LS/V

Mar 12 Avr - 15:44

yummie ! Re-bienvenue, again


Bad Blood.
Hey brothers, know the water's sweet but blood is thicker. If the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do.
@ ALASKA, @ GOLDEN LIES (GIF)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 398
▪ pseudo : #Rika/Amandine
▪ multinick : Hippolyte Rosier
▪ célébrité : Maisie Williams
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 19 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Assistante de Beatrice Matheson, pour les soins aux créatures magiques
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : Hepburns (Avatar)

▪ duels :
5 / 105 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Anwen Llewellyn

10/100/24/V

Mar 12 Avr - 22:28

Cette cheveluuuuuuuuuuuure Hehe king yannis
Reeeee


PLEASE TAKE CARE OF YOU From the day we arrive on the planet, and blinking, step into the sun, there's more to see than can ever be seen, more to do than can ever be done, there's far too much to take in here, more to find than can ever be found, but the sun rolling high, through the sapphire sky, keeps great and small on the endless round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Mar 12 Avr - 23:43

Voilà donc le fameux Uther Tous tes comptes sont sexy, ce crime (James#1)

Rebienvenue avec ce 5ème personnage Hehe
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 596
▪ pseudo : Virginie ◊
▪ multinick : Narcissa, Cinàed, Dorcas
▪ célébrité : AnnaSophia Robb
▪ points : 135
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 19 ans
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : Apprentie auror auprès de l'auror le plus sexy et le plus badass du monde sorcier, j'ai bien sûr nommé Frank Longbottom !
▪ orientation : pansexuelle, hein, à défaut de terme plus parlant (par contre, elle ne fait pas dans l'animal)
▪ situation : Célibataire (et en chien(ne), accessoirement)
▪ crédits : shiya (avatar) ; crakle bones/tumblr (sign)

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Dymphna Blavatsky

RP50M500A18

Mer 13 Avr - 16:45

Je veux passer mes mains dans ces cheveux. VOILA C'EST DIT.
Rebienvenue ici


Cool Kids.
Old, but I’m not that old. Young, but I’m not that bold. I don’t think the world sold, I’m just doing what we’re told. I feel something so right, doing the wrong thing. by temporary fix.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Sam 16 Avr - 10:03

Ton premier serpent



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 17 Avr - 11:11

Rebienvenue j'ai un faible pour la famille Zabini face j'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire avec ce nouveau perso psykd
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 390
▪ pseudo : elow
▪ multinick : none
▪ célébrité : bill skarsgård
▪ points : 105
▪ statut : sang pur
▪ âge : twenty
▪ maison : serpentard
▪ emploi : cleans when it's needed.
▪ orientation : heterosexual & homophobic
▪ situation : why spend a life with only one person when you can spend every minute with someone new ?
▪ crédits : moi-même (avatar)

▪ duels :
10 / 1010 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Evan Rosier

10/100/18/KB/V

Lun 18 Avr - 19:52

DUDE !
J'ai hâte d'en savoir plus

Re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Zabini - look'em in the eye, aim no higher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zabini - look'em in the eye, aim no higher
» Fiche relationnelle de Blaise J. Zabini
» Une nouvelle année...et une! (PV Zabini)
» Blaise Zabini
» (F) Zoe Saldana, mère de Blaise Zabini, Camp au choix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-