top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches refusées

 Avery ♔ Between the beast and human being

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 14:37

baxter (junior) avery

ϟ Âge : Dix-sept années déjà à s'ériger dans l'ombre paternelle, la dévorant bien trop tôt par la force tranquille de son ambition patentée. Un âge propice à assumer ses responsabilités tout en faisant un pied de nez à la maturité.
ϟ Nationalité : Il est anglais bien que coule en ses veines le sang frondeur de l'Irlande par le biais de ses grands-parents maternels.
ϟ Année d'études : Septième et dernière année. Un parcours sans encombre malgré ses compétences très inégales ; Baxter peut s'avérer être un excellent élève comme il peut atteindre une médiocrité inénarrable selon les matières.
ϟ Camps : Le pater ayant côtoyé, non sans s'en targuer, Tom Jedusor lors de sa scolarité, il finit par prêter  allégeance au Seigneur des Ténèbres. Baxter Junior ainsi élevé dans les sordides traditions familiales, nourri au fiel et à la turpitude, suivit les traces de son père. Il clame donc sans tempérance et sans ambages, suivre les Mangemorts.
ϟ Sang : Sang-Pur, sans conteste. L'on raconte même que Baxter est obsédé par la pureté de la lignée et ne daigne accorder aucun crédit à ceux dont les veines sont souillées.

ϟ Maison : Serpentard.

ϟ Avatar : Ed Westwick.

Baguette : La baguette de Baxter a de particulier qu'elle ne fut guère furetée dans les méandres du Chemin de Traverse. Le jeune homme la tient en effet de son arrière grand-père, un dénommé Theodorus Avery, lequel était réputé pour son sadisme et son âme noire. La légende familiale affirme que ce dernier coupa l'if qui eut poussé au plus près de la tombe de son ennemi de toujours, et somma à Gregorovitch (rayez donc le piètre patronyme d'Ollivander de vos têtes. Puisque le pauvre hère n'est après tout qu'un sang-mêlé, Theodorus ne voulut négocier avec lui) de lui confectionner une baguette de la plus belle manufacture. Le fabricant s'exécuta avec toute la minutie qu'on lui connut : longue d'environ vingt-neuf centimètres, elle est dotée d'un ventricule de coeur de dragon à museau court. Hélas, la baguette capricieuse ne demeurait puissante que dans les mains de son maître puisqu'elle put lire en lui toute la noirceur et la cruauté auxquelles elle aspirait. Ainsi lorsque Theodorus décéda, ses descendants décidèrent de conserver sa précieuse baguette plutôt que de l'enterrer à ses côtés, tant elle était de belle manufacture et nourrie de sombres desseins. Aucun d'entre eux ne trouva cependant grâce auprès de la capricieuse, laquelle exigeait un maître aussi ténébreux que son prédécesseur. Mais lorsque Baxter put la tenir en mains, elle se manifesta par des étincelles de couleur ocre, adoptant ainsi son nouveau propriétaire. Le jeune homme étant connu pour son sadisme presque létal, il y a fort à parier que son âme abyssale attira instantanément la baguette à lui, voire qu'elle l'attendait de pied ferme.

Miroir du Riséd : Dévoré par l'ambition et la volonté de reconnaissance par ses pairs, Baxter accrocherait le reflet d'un homme ayant réussi sa vie. Sans doute donc s'y verrait-il entouré de ce qui tend au faste, à la puissance, voire à la luxure ; engoncé dans un costume impeccable et accompagné de jolies demoiselles, le jeune homme se verrait bien Ministre. Car à l'inverse de son père, Baxter est d'avantage leader que suiveur, bien que sa personnalité singulière et ténébreuse ne le permet pas de composer avec les autres et donc de travailler en équipe. Argent, sexe et pouvoir ; voilà ce qui attise l'intérêt du garçon aux moeurs décriées.

Épouvantard : La pauvreté et l'échec social sont les bêtes noires de notre quidam impérieux. Mais bien que Baxter pourrait se laisser mourir de honte si l'infamie de la disette pécuniaire venait à frapper sa famille, cela ne suffirait guère à lui insuffler une peur mortifère. Ainsi se matérialise-t-elle par une métaphore bien plus forte encore, quoique toute aussi abstraite : le spectre de la mort. Le grand rien, le Néant, celui qui réduit vos réussites à l'état de cendres et d'oubli. Tout ce que Baxter peut construire et gagner, par la force de la volonté, de la patience, de l'audace et de la malhonnêteté, la Mort peut d'un claquement de doigt tout lui reprendre.

Amortentia : D'aucuns racontent que la folie présumée de Baxter (rumeur faussée, intrinsèquement liée à sa personnalité noire et sadique) l'empêcherait de ressentir des émotions pures et le mènerait ainsi d'avantage vers le chemin de la luxure sans sentiments. Et pourtant, le coeur de cendre du jeune homme tambourine bel et bien contre son buste, et s'agite volontiers de quelques soubresauts étrangers lorsqu'il s'approche d'une potion d'Amortentia. Baxter y décèle d'abord le parfum subtil du datura ; cette fleur mortelle illustre bien l'âme venimeuse du garçon. L'élue de son coeur se doit visiblement d'être dangereuse, mais sur quels plans ? Il y décèle également du musc blanc, le parfum féminin qu'il attribue inconsciemment à l'ambition, la réussite, mais aussi la sensualité. Et enfin pour la douceur, des effluves de ... muffins au chocolat encore chauds, la gourmandise préférée de Baxter.

Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 40 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu.

Duels : 9/10
Potions : 7/10
Métamorphose : 5/10
Sortilèges : 10/10
Légilimancie : 0/10
Occlumancie : 2/10
Quidditch : 7/10
Divination : 0/10

ϟ Pseudo/prénom : Black Jack ϟ Âge : Plus vieille que Baxter    ϟ Fréquence de connexion : 5/7 ϟ Ce personnage est : inventé, mais sur la liste des persos jouables ϟ Où nous avez-vous connu : via la madame louloup ϟ Le mot de la fin : C'est l'histoire d'un zoophile qui rentre dans un bar (j'ai mis trois jours à m'en remettre, je fais tourner )
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 14:37

hogwarts: a history


1. "Souvent je baise bourré, uniquement pour retrouver l'ivresse amoureuse. Si le coeur ne bat pas, il faut au moins avoir la tête qui tourne."
~ L'égoïste romantique.


Odeurs médicamenteuses assaillant ses narines ; ici et là, partout en vérité, les effluves de la mort sillonnaient entre les couloirs de Sainte-Mangouste. Baxter plissa le nez de dégoût mais jamais ne posa ses pupilles ignescentes sur les pauvres hères alentours : vieillards ou malades qu'importe, à ses yeux élitistes ils ne demeuraient que les lépreux de la société. D'une oeillade absente il s'amusa ainsi à les déshumaniser, quand lui même se trouvait désincarné de son propre corps au quotidien : un jeune homme aux valeurs aussi corrosives que son âme, une clémence fantoche, un myocarde ayant fugué auprès de ses derniers principes. Lui n'était pas humain mais se targuait de l'être lorsque, piétinant volontiers la dignité de ces autres qu'il dépouillait jusqu'à la lie, il s'assurait d'arriver jusqu'au sommet. Entasser les cadavres et construire une montagne nauséabonde le menant jusqu'à la consécration. « Monsieur Baxter. » Le concerné ourla sa lippe de dégoût, lassé de se faire ainsi extirper de ses songes par le glas d'une voix aussi ordinaire que son propriétaire. Une cinquantaine d'années, le cheveu grisonnant, un nez grec supportant de lourdes lunettes, le médicomage l'ayant interpellé brillait par son charisme inexistant. Pourvu qu'il soit au moins très intelligent. « Entrez, je vous prie. » Le jeune homme accrocha sa pupille fielleuse sur le visage austère de son garde du corps ; regard de connivence, un peu las et impatient, ce dernier se contenta d'acquiescer discrètement auprès de son jeune maître. Lawrence de son prénom, était grand et dégingandé, le visage creux et sec, mais doté d'une langue venimeuse et d'un regard noir fustigeant quiconque approchait l'héritier Avery qu'il protégeait lors de ses déplacements. Il siffla quelques palabres réconfortantes qui n'eurent hélas aucun effet sur l'impassible Baxter. « Cela ira vite monsieur. » Et le Serpentard de claquer une langue rustre contre son palais, déjà fatigué de voir s'agiter autour de lui une mascarade ridicule dirigée par des prolétaires incompétents.

Il s'engouffra néanmoins au sein du bureau d'une démarche altière, un peu guindée, lorsque ses yeux vifs ne daignèrent guère scruter les lieux. Tout dans cette pièce semblait lui appartenir, des meubles au personnel,qu'ils soient dispendieux ou insignifiants, Baxter dardait les environs comme il dardait le monde. Le clouant au pilori de son arrogance quand il n'était en vérité détenteur de rien, receleur de tout. Puis, avant même que le médicomage n'ouvre les lèvres afin de l'inviter à s'asseoir, le jeune homme prit place et le toisa de ses yeux charbonneux. Sans jamais ciller, la confiance en étendard et le courroux lové contre sa cornée. « Son prognostique vital n'est plus engagé. » « Et ? » Il siffla de dédain et d'orgueil, le sourcil arqué en une courbe provocatrice, aucun remord ne venant frapper contre les portes de sa raison. Le médicomage demeura mutique face à tant de détachement, mais dut se reprendre rapidement. « Et il me semblait que vous et miss Stanford étiez proches. » Le malaise éclata à l'instar de ce rire froid s'échappant des lèvres de Baxter. « C'est ce qu'elle vous a dit ? » « En effet. » grommela le vieil homme, bien peu aise d'être confronté à tant d'insolence. « Alors elle est stupide. Rien que notre dernière conversation était une hymne à sa connerie. » « Et quelle était-elle ? » Le cinquantenaire se redressa non sans couler un regard suspicieux vers Avery, le soupçonnant à raison de s'ériger comme bourreau volontaire de la jeune fille. « Juste avant notre partie de plaisirs, elle m'a demandé dans combien de temps je la quitterai. » Silence de circonstance. Baxter aimait les mises en scène autant que l'ostentation. « Je lui ai répondu 'dans dix kilos'. » Debout derrière lui, Lawrence étouffa un rire tandis que Baxter demeurait imperturbable et le vieil homme offusqué. « Voyez-vous, je ne crois pas que j'en étais proche. Par conséquent je n'ai rien à faire ici. » Baxter amorça un mouvement pour se lever, rendu soudain agacé par l'inquisition dont il faisait l'objet ainsi que par le regard soupçonneux du médicomage, il se sentit bouillir intérieurement. Cette ire frappant ses côtes était hélas habituelle et ressemblait d'avantage à un magma de sentiments vagabonds : égoïsme, impatience, âpreté voire sadisme. Baxter avait cela de malheureux qu'il avait bu les personnalités de ses prédécesseurs, telle une éponge, embrigadé dans les valeurs familiales. Ainsi et à l'instar de son père – et de son père avant lui – le jeune homme n'était qu'une boule d'intolérance, enfant trop gâté raisonnant par le prisme d'un esprit sadique et affûté par l'intransigeance. Déloyal, avec une nette propension pour l'humour morbide et la bassesse, il savait cependant user ses défauts afin de servir ses ambitions. Et en l'occurrence, il n'aspirait certes pas à rester dans ces locaux puants, à tergiverser à propos d'une traînée dépourvue de don pour l'apnée (entre autres). Néanmoins le médicomage vint rugir son mécontentement, lorsque durcissant son timbre et invoquant la lucidité, il scanda quelques mots secs, qui eurent pour effet de retenir Baxter sur sa chaise. « Vous êtes ici parce que vous avez bien failli la tuer. » « C'était un jeu. » siffla le concerné, son regard noir éclatant de mille fureurs à l'encontre de son interlocuteur. Néanmoins sa dérobade était moins forgé par sa culpabilité inexistante que par la volonté d'en ressortir blanchi. Animé par un sadisme certain jusque au creux des draps, la jeune fille avait en effet bien failli rendre son dernier souffle sous la poigne virulente de son amant. « Un 'jeu' certes, érotique mais dangereux. » « Nous avions bu, nous avons couché ensemble et il s'est passé ce qu'il s'est passé. » « Si votre famille n'était pas influente, et si Miss Stanford n'aurait pas insisté pour ne pas engager de poursuites, vous auriez été arrêté pour tentative de meurtre par strangulation. » « ...des conneries. Je vous dis que C'ETAIT UN JEU ! » « De fait je vous conseille de profiter vivement de votre situation car m'est avis que votre nom va perdre peu à peu de son éclat. Bientôt vous n'aurez plus rien. » « Est-ce une menace ? » « Un conseil avisé. » Les deux quidams se toisèrent par la force de leurs pupilles acides ; ni l'un ni l'autre n'avait daigné entamé une conversation calme et sans tumulte, préférant couper la parole et imposer sa propre joute verbale. Un peu blême, un peu déconfit, le jeune homme finit par se lever tout en conservant de sa superbe. Et d'ignorer volontairement la main tendue du médicomage avant de tourner les talons, lorsque résonna encore sa voix coulante de moralisateur incompétent. « Les parents de Miss Stanford sont dans le couloir à attendre que leur fille ne se réveille. Je vous invite à tout de même exprimer vos regrets. » « Comptez dessus. » pesta le brun ténébreux comme il quitta les lieux, son fidèle Lawrence sur les talons.

Sa démarche prompte trahissait sa colère soudaine ; Baxter digéra difficilement les paroles réprobatrices du prolétaire – probablement un sang impur, sans conteste – comme il biaisa son regard noir sur les géniteurs de son ancienne amante, assis là dans le couloir. Surtout avachis en vérité, le teint cireux et le regard hagard ; l'on aurait dit des bovins attendant l'unique train de la journée. « Allons présenter nos excuses, Lauwrence. » siffla le jeune Avery alors qu'il s'approcha des concernés d'un pas princier. Ni remord ni humanité en son sein ; le jeune homme après tout n'avait pas tant paniqué lorsque, juste après leur étreinte, il eut compris que son amante disposait soudain d'un corps de pantin. Les yeux clos, la respiration absente, elle semblait avoir succombé à l'asphyxie provoquée par ses mains puissantes sous couvert d'un jeu sadique. Et ce ne fut qu'après s'être douché et avoir revêtu ses plus beaux atours que le jeune homme daigna appeler les secours sorciers, un grain apaisé dans la voix. « Monsieur et Madame Stanford. » Il se stoppa face à eux, prit sa voix la plus douce et son regard le plus vil. Toisa ces paires d'yeux humides se levant vers lui alors qu'il s'en trouva dégoûté : quelle idée d'être aussi abattu ? Certes leur progéniture avait frôlé la mort, mais elle était bien vivante. « Je tiens à exprimer mes regrets. » Et Lawrence de s'approcher, prêt à s'interposer entre le jeune maître insolent et le père opinant du chef en guise d'acceptation. « Je regrette de ne pas avoir tué votre fille, même par inadvertance. Au moins nous nous serions délesté d'une vermine impure sur cette... » L'insolent ne put finir sa phrase car déjà, le paternel tenta de lui sauter à la gorge. Bien vite intercepté cependant par son fidèle Lawrence puis le personnel de Sainte-Mangouste passant par là, évitant de justesse que son poing virulent ne s'abatte sur le jeune Avery. Ce dernier se contenta de tourner les talons et de laisser derrière lui une scène apocalyptique, comme il souffla insidieusement pour lui-même : « Bande de primitifs. » qu'il grommela, acerbe et imbuvable, non sans se hâter de quitter ces affreux locaux.


2. "Une gueule d'ange. Une âme de salaud. Un classique."
~Apocalypse bébé.


Les lèvres maternelles s'abattirent en un baiser sur le front blanc du garçon, un peu de douceur qu'elle troqua contre le scepticisme de son fils, lequel se dégagea de l'étreinte d'un brusque mouvement d'épaules. Baxter conférait pourtant un respect intarissable à l'encontre de ses parents, avait sans bronché recueilli leur éducation laxiste mais paradoxalement austère : nourri au fiel de l'intolérance, le jeune Avery avait grandi avec l'idée prosaïque selon laquelle la suprématie des sangs-purs n'était plus à prouver, vouant un dégoût certains pour les sorciers souillés tout en s'engonçant dans la fange de la magie noire. Madame Avery avait de cela d'admirable qu'elle voyait en son fils un modèle de réussite et de fiabilité, à l'instar de son époux dont le faciès demeurait le même. Mais la ressemblance physique unissant Baxter à son père venait se heurter à leurs personnalités dissonantes : si tous deux pouvaient se targuer de disposer d'une âme sombre et féroce, Avery Senior était connu pour sa couardise que d'aucuns attribuaient à un arrivisme exacerbé. Néanmoins, l'homme véreux avait toujours été qualifié de brillant et d'influent, dires qui trouvèrent leurs échos légitimes lorsqu'il put rejoindre le très fermé Club de Slug. Baxter Junior, s'il partageait son opportunisme exacerbé, s'érigeait d'avantage en meneur quoiqu'il n'était guère connu pour son côté intègre. Le jeune garçon demeurait un peu trop individualiste, ce qui parfois inquiétait ses parents alors soucieux de le voir rejoindre un jour les rangs du Seigneur des Ténèbres.

Mais soit. L'heure n'était guère aux racontars familiaux mais bien à l'irritation lorsque, d'un pas prompt et d'une moue agacée, Baxter prit place autour de l'immense table de la salle à manger. La tapisserie semblait d'un autre temps, quoique fastueuse elle ne suintait guère la modernité et s'accordait à ravir avec la pendule de bois gris et d'or fin, les couverts en argent, les chaises de style Louis XIV. « Je t'en prie mon chéri, ne sois pas froissé. L'elfe a préparé ton plat préféré, ça te redonnera le moral. » scanda alors Madame Baxter, feignant d'être soudain guillerette afin de retrouver ce sourire sur les lèvres de son enfant. « Ma cousine ? Vraiment ? » « Baaaaaaaxteeeeeer ! » Une tornade rentra soudain en trombe au sein de la salle à manger, portant le doux nom de Edward. Le gamin, un peu gauche mais la mine malicieuse, n'était autre que le fils du voisin – sang pur, cela va sans dire – âgé de neuf ans à peine et qui s'était pris d'admiration pour Baxter. Ce dernier demeurait ravi d'être ainsi la cible de toutes ses attentions, quoique sa patience s'étiolait parfois au gré des minauderies incessantes de l'enfant. « C'est pas le moment, rentre chez toi. » cracha-t-il un peu froid, sans pour autant inquiéter le jeune voisin. « T'as pas vu mon chien ? » « Tu as l'air sur les nerfs mon chéri. » « Bien sûr qu'il l'est. Une fois son année achevée, il devra rejoindre les rangs du Seigneur des Ténèbres. C'est une très haute distinction, il faut la mériter. » se congratula Baxter Senior, une fourchette déjà en main quand ses grands yeux brillants coulèrent avec fierté sur son fils. Lequel pourtant arbora une mine aussi lasse que condescendante, comme il ne daigna porter son attention sur ce 'détail' pourtant primordial. Tout ce qui put lui importer pour le moment, était encore sa belle cousine Sinead. « Vous avez planifié des fiançailles avec ma cousine ? » « Les sangs purs ne courent pas les rues mon chéri. A présent, la plupart des grandes familles se targuent d'être inaltérées que grâce aux liens familiaux. » Madame Baxter coupa sa viande d'un air un eu guindé, le nez retroussé et le geste snob. Le voisin acheva d'agacer Baxter quand tirant allègrement sur sa manche, cherchait désespérément de piquer son attention. « T'as pas vu Becky ? » « Mais nous avons quasiment grandi ensemble et.... » « Ce n'est pas l'important pour l'instant. » coupa son géniteur d'une voix sifflante. « L'important c'est de te focaliser sur ton intégration au sein des fidèles du Seigneur des Ténèbres. » « Sweetheart je t'en prie, laisse Baxter respirer un peu. » « La dernière fois que j'ai vu mon chien, il était dans ton jardin. Baaaxter, tu m'écoutes ? »

Imbroglio de sentiments, impulsion en bord de lippe. Le Serpentard se leva, frappa du poing sur la table et diable qu'il irradiait d'un courroux démesuré malgré son jeune âge. Le regard fou, la lèvre sèche, il vociféra sa colère sans préavis. « Taisez-vous ! TAISEZ-VOUS ! » Et le silence fut. Les parents toisèrent leur fils d'une mine à peine surprise, visiblement habitués aux débordements de colère ayant lieu dans cette maison. Quoique le père fronça les sourcils de mécontentement face à cette rebuffade, il ne pipa mot dans l'immédiat. Baxter crispa la mâchoire de rage et de trouble ; celui de ne pas avoir été quémandé lors de la prise de décision. Ainsi était-il blessé dans son égo, non dans l'éthique. « Ca fait trois jours qu'il est enfermé au grenier, ton clébard ! » finit-il par siffler avec haine à la face du môme à la mine blême.

Parce que le Serpentard n'avait pas supporté les aboiements intempestifs, parce qu'il ne nourrissait aucune empathie, parce qu'on le disait fou (et l'était-il ? C'était encore à prouver), il lui importait peu que de torturer passivement un animal. Aussi sous le silence d'opprobre, Baxter finit par tourner les talons et s'évader des lieux pesants. Ce ne fut qu'au bout de quelques minutes que Madame Avery osa rompre l'instant mutique, d'une voix aussi légère qu'insouciante. « Je crois que notre Baxter a juste besoin de prendre l'air. Demain, nous ferons un pique-nique en bord de mer, qu'en dis-tu ? » Son époux se contenta d'un soupir, las de savoir sa femme si insoucieuse au quotidien. Quand le jeune voisin, épuisé par ses larmes incessantes, sortit sous les suffocations tout en scandant le nom de sa pauvre bête.



Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Dim 14 Sep - 14:39

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEED
j'ai failli l'utiliser pour Barty puis j'ai utilisé un style différent



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 14:41

DAAAH !
J'ai vraiment, vraiment hâte de voir ce que tu vas faire d'Avery ! Je vais surveiller ta fiche toutes les 30 minutes tu sais ça hein hein hein ?
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Dim 14 Sep - 14:42

EEED

Bienvenuuue N'hésite pas si tu as des questions


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 14:50

Je me joint au fan club de Ed
Excellent choix d'ava' !
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 16:15

haon quel accueil, merci

Barty > oh mais David Tennant est tellement sex (j'aime d'amour vrai Barty Croupton Jr en fait, c'est l'un de mes persos favoris )
Heyrees > atta j'attaque tout juste ma fiche là (et encore, je reviens d'un refuge pour chatons abandonnés, il faut que je me mette dans le mood Avery pour écrire sinon ça va pas le faire. Killed by overcute '-' )
Lily > merci jolie rousse (a)
Valeria > ohw j'ai accroché à ton scenar en passant Merci
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 677
▪ pseudo : #Rika/Amandine
▪ multinick : Anwen LLewellyn ^^
▪ célébrité : Vladimir Ivanov #cute#sexy#perfect
▪ points : 120
▪ statut : sang pur
▪ âge : 17 ans
▪ maison : serpentard
▪ année : septième année
▪ orientation : Hétéro
▪ situation : Fiancé à sa cousine éloignée Alhena...
▪ crédits : Moi-même (Avatar)

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
5 / 105 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Hippolyte A. Rosier

10/500/27/V

Dim 14 Sep - 16:22

Ooooh joli choix de scéna
Oh God, tu me passes un peu de ta réserve de cutitute-chatonesque?
En tout cas, bon courage pour ta fifiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 16:29

Bienvenuuuuue à toiii Bax ! Bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Dim 14 Sep - 17:04

si tu aimes baby tennant on va bien s'entendre toi et moi



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 18:20

Merci à vous Vous êtes tous beaux par ici

Barty Sr, quand tu veux. Une séance chaton ça fait toujours du bien au moral c'est vrai
Barty Jr ; huhu j'espère bien
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 18:22

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 18:27

T'es trop pipou toi, on a envie de te pincer les joues
merci
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 20:00

eeeeeeed bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 20:25

ohw. Que de jolies beautés de sang impur, c'est injuste.

merci
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 20:28

Avery
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 22:36

Bienvenue

Ed quoi
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 23:52

Awn, Eeed
Bienvenue sur le fo
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 14 Sep - 23:54

Merci jolies demoiselles
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 15 Sep - 13:23

je sens que ton personnage va être parfait
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 15 Sep - 13:25

Slytherin & pure flood ftw  
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche bien avancée
(non je ne stalke pas   )
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Lun 15 Sep - 14:16

Pure flood Lucius ?
LAPSUS REVELATEUR?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Lun 15 Sep - 15:43

moh merci à vous

Fenrir > ouuuh j'ai joué un Greyback dans une autre vie. C'était bien fun En tous cas j'ignore si mon personnage est parfait, mais je peux dire avec certitude qu'il est imbuvable (enfin c'est ce que je me suis dit en écrivant ma fiche)
Lucius > la classe Lulu

(et je n'avais même pas vu le lapsus tiens (a) )
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Jeu 18 Sep - 13:28

La cosanguinité, ça fait pas que du bien
Mais j'adore ta fiche



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 18 Sep - 13:57

tu m'as tuée (again)
mais je plaide coupable
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Avery ♔ Between the beast and human being

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» LOKI ♔ Between the beast and human being
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Luna Avery (en cour)
» The Beast Below [OneShot 162X]
» human BOMB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-