top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: WIZARDING WORLD :: londres moldu :: hyde park

 Our last song (luphyr)

AuteurMessage
profil
▪ messages : 742
▪ pseudo : Groggy Soul
▪ multinick : La traitre à son sang
▪ célébrité : Ben Barnes
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 17 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : langue-de-plomb (apprenti)
▪ orientation : Floue
▪ situation : Fiancé à Rhea, mais son coeur bat ailleurs
▪ crédits : Tik tok (av.) okinel (sign.)

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
A. Zephyr Selwyn

50/500/21/V

Mar 15 Nov - 4:27

Les vacances n’ont pas été de tout repos. Absolument pas. Les années Poudlard ont pris fin et avec elles la tranquillité qu’il s’était créé là-bas. Depuis la fin de l’année scolaire, Boreas laisse reposer de lourds poids sur les épaules de son fils. Peu importe si ça l’écrase totalement. Depuis sa sortie de l’école, il n’a plus une minute à lui. Ce n'est pas forcément un mal. Zéphyr n’a jamais été quelqu’un qui supporte d’être inactif trop longtemps. Seulement, il aurait bien aimé avoir un peu de temps pour lui, pour passer du temps avec son meilleur ami. Luke lui manque. C’est le moins que l’on puisse dire. Ils ont rarement été éloigné aussi longtemps loin de l’autre et la dernière fois que c’est arrivé n’a pas vraiment laissé un bon souvenir au Selwyn. Retrouver Luke n’est pas forcément une bonne idée, maintenant qu’ils n’ont plus les murs de Poudlard pour les cacher, la moindre de leur rencontre risque de les mettre dans des situations plus qu’inconfortable. Toutefois, il a quand même envie de le voir. Il y a des choses qui ne s’expliquent pas. En attendant de le revoir il doit continuer à vivre le plus normalement possible. L’été a été chargé. Il est désormais en apprentissage auprès de Lucius, au département des mystères. Futur langue-de-plomb. C’est plutôt cool comme perspective. Puis il y a aussi les mangemorts. Comme prévu, Zéphyr à fini par rejoindre les rangs du Lord. C’est ce que l’on attendait de lui. Et Zéphyr n'est pas celui qui déçoit. C’est bien connu.

Malgré tout, il s’inquiète, l’angoisse ne cesse de serrer son coeur. Les nouvelles du Rosier se font rares et ce n’est pas pour lui inspirer confiance. Ce n’est jamais bon quand Luke reste silencieux. Il a peur qu’il fasse une connerie, quelque chose qu’il pourrait regretter. Il lui a fallut quelques secondes pour se décider. Tant pis. Il devait en avoir le coeur net. Un morceau de parchemin, une plume, quelques mots griffonnés à la hâte. “Luke, je dois te voir, retrouve moi à 17 heures dans ce parc moldu Hyde quelque chose. Z. “ concis, mais il espère que Luke ne l'ignore pas et vienne le retrouver. Il a besoin de le voir. Il a choisi un parc moldu pour être sûr de ne pas attirer l’attention. Il s’inventera une course à faire, il peut bien sortir sans chaperon, non, il n’a plus dix ans. Là-bas, ils pourraient être tranquilles et discuter en toute liberté. Ça ne pourra pas faire de mal au Selwyn. La journée lui a paru particulièrement longue ce jour-là. Il tournait presque en rond, sa concentration difficile, il a sûrement raté la moitié des choses qu’on a bien voulu lui raconter. Peu importe. Quinze heure. Les minutes semblent des heures, les heures des jours. Frustration.

16H53. Zephyr arrive à se défaire de la compagnie de ses collègues du département des Mystères. Il prétend une urgence pour pouvoir disparaître. Il sort du Ministère avant de transplaner dans un endroit tranquille près de Hyde Park. Il n’est pas en retard. Il a horreur de ne pas être à l’heure. Il entre dans le parc et se dit que le lieu est plutôt un bon choix, un grand espace, plein de moldu, il devrait pouvoir se fondre dans la foule. Heureusement qu’aujourd’hui il ne s’est pas encombré d’une des longues capes qu’il porte souvent. Pour le coup, il aurait fait tâche dans le paysage. Il se contente juste de fourrer ses mains dans sa veste. Le vent est plutôt frais. Il trouve un banc vide et décide de s’y installer. Il aurait peut-être dû être plus précis dans son hibou, mais il ne connaît pas assez l’endroit pour être plus précis sur le lieu, mais Luke doit connaître, il finira bien par le trouver. Il s’assied et regarde autour de lui. Toujours à l'affût, il ne veut voir qu’un visage se dessiner dans la foule, mais la tignasse blonde de son meilleur ami n’apparaît pas et ça commence à le rendre nerveux. Il ne sait pas si Luke a décidé de venir ou non. Peut-être qu’il lui a simplement posé un lapin. Peut-être ne l’a-t-il simplement pas encore trouvé. Il a horreur de devoir attendre comme ça, il se sent inutile. Les minutes passent et il commence à désespérer de voir arriver son ami. Il s'apprête à quitter les lieux. Il se lève et fait quelques pas avant de bousculer quelqu'un. Il relève la tête pour s’excuser et un sourire illumine son visage. Luke Rosier, juste devant lui. « Luke! Je pensais que tu ne viendrais pas. » il l'enlace l’espace de quelques secondes. Vraiment trop heureux d’enfin retrouver le blond. « T’es bien du genre à me poser des lapins toi. » ce n’est pas tout à fait faux « T’étais où pendant tout ce temps ? Je me suis inquiété. » là aussi c’est sincère, il a été habitué à ne jamais être loin du Rosier,  alors forcément ne pas avoir de nouvelles de lui comme ça, ça ne lui plait pas.




I sat alone, in bed till the morning I'm crying, "They're coming for me"
And I tried to hold these secrets inside me My mind's like a deadly disease.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 2108
▪ pseudo : khâl
▪ multinick : Frank Longbottom
▪ célébrité : Mathias Lauridsen
▪ points : 197
▪ statut : sang pur
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Oubliator (stagiaire)
▪ orientation : ça dépend des jours
▪ situation : fiancé à Sin Fawley
▪ crédits : (c) elea

▪ duels :
6 / 106 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
6 / 106 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Luke Rosier

200/2000/24/LS/V

Sam 4 Fév - 18:13

Sa dernière prise de bec avec Edward Rosier n’avait pas plus de quelques jours et, naïvement, il avait espéré que, la colère passée, son père aurait le bon sens et la clémence de le reprendre à la maison. Ne pas vouloir rejoindre les mangemorts n’était pas un crime, pas vrai ? Si ça ne l’était pas aux yeux du jeune homme, ça semblait pourtant être un péché capital à ceux de son géniteur. S’il avait bien tenté une réconciliation ingénue, Eward avait été clair ; il ne voulait plus de lui dans les parages tant qu’il n’aurait pas reconnu, avoué et réparé sa faute en prenant la marque et en se comportant comme le digne fils de sang pur qu’il était censé être. Ses derniers gallions dépensés en chambre d’hôtel, il lui avait fallu se rendre à l’évidence ; il était seul dans ce combat, désespérément seul et il ne lui restait que deux solutions… Revenir la tête basse auprès de son père et quémander son pardon ou… se tourner vers celui qui avait toujours été considéré comme son ennemi. Sirius Black avait être beaucoup de choses, il était aussi un homme de paroles, fort heureusement pour Luke et il avait tenu sa promesse de l’héberger si jamais, un jour, le cadet des Rosier, trouvait le courage de tourner le dos à son héritage. Il n’avait prévenu personne de sa défection, de son honteuse défaillance, même s’il ne doutait pas qu’Hippolyte, vivant dans le même manoir, ne réalise très vite qu’il avait mis les voiles. Pas un mot non plus à Sin ou à Zephyr ; il n’était pas certain de leurs réactions et s’il les appréhendait autant, c’était sans doute à raison. La jeune Fawley le maudirait de sa traitrise, quand à Zephyr, il y avait une chance sur deux qu’il lui en veuille de foutre en l’air cet avenir tout tracé. Un avenir dont le blond ne voulait pas ; il ne voulait pas être cet amant honteux que le Selwyn possèderait dans l’ombre quand leurs fiancées respectives auraient les esprits tournés ailleurs. Il voulait de quelque chose de vrai, d’une histoire capable de se vivre en plein jour. Comme si le Destin l’avait entendu, ou peut-être n’avait-il envie que de lui jouer un mauvais tour dont il avait le secret, un hibou vient frapper à la fenêtre de l’appartement, lui apportant une missive du Selwyn. “Luke, je dois te voir, retrouve moi à 17 heures dans ce parc moldu Hyde quelque chose. Z. “ Les mots s’étalent en cursive finement calligraphiée et Luke ne peut s’empêcher de la lire encore et encore, comme incapable de se décider. Il finit par se dire qu’il s’agit de Zephyr et que, rien que ça, devrait lui éviter toute pléthore de questions inutiles ; il n’y avait pas à hésiter quand il s’agissait du Selwyn, il n’y avait qu’à foncer sans réfléchir. Depuis quand manquait-il un seul de ses appels ? Jamais… C’est donc un peu avant l’heure convenue qu’il transplane dans le cœur de Londres à la recherche de son meilleur ami, un peu plus que ça d’ailleurs, même s’il n’y avait pas encore de mot existant pour mettre un nom sur leur relation. S’il arrive en retard, c’est bien parce qu’il lui a fallu bien trop de temps pour trouver le parc indiqué en question, mais plus encore parce que l’étendue boisée est immense et qu’il a bien du mal à s’y repérer. Il marmonne pour lui-même en se disant que le brun aurait quand même pu se montrer un peu plus précis, nom d’une licorne, quand il heurte quelqu’un, trop accaparé par ses pensées. Le hasard, merveilleux hasard, fait que la personne n’est nul autre que celui qu’il cherchait depuis un moment avec application. « Luke ! Je pensais que tu ne viendrais pas. » Il penche la tête sur le côté, un bref instant, comme surpris de cette allégation ; pourquoi donc ne se serait-il pas montré ? La question s’envole aussitôt que le Selwyn l’enlace et il se détend enfin, se rassurant avec cette odeur bien connue qui est la sienne. « T’es bien du genre à me poser des lapins toi. » Ce n’est pas tout à fait vrai. Il ne l’aurait jamais laissé en plan volontairement et, si du temps de Poudlard, il lui était arrivé, malencontreusement, d’oublier l’un de leur rendez-vous parce qu’une jolie fille aux courbes avenantes lui avait fait perdre la notion du temps, cette époque était révolue. « T’étais où pendant tout ce temps ? Je me suis inquiété. » Aouch… Directement là où le bât blesse… Une chose était sûre, Zephyr ne faisait pas dans la dentelle. Le blond grimace, comme il avait, un brin naïf, espéré échapper à cette discussion un peu plus longtemps. « Je… » commence-t-il en se mordant la lèvre inférieure. « Tu n’es pas au courant ? » interroge-t-il avant de réaliser que cela n’avait rien de si étonnant ; pas vraiment surprenant que son père tente de cacher le plus longtemps possible que son cadet s’était enfui lâchement. Il inspire profondément ; c’était quitte ou double et il le savait. Il n’avait jamais ignoré que la famille était l’une des choses les plus importantes pour Zephyr et qu’il n’avait jamais été désireux de remettre en question les voies qu’on leur avait tracées. « Je… J’ai quitté la maison… Je ne veux pas de cette vie… » Voilà, il l’avait dit, même si ce n’était pas encore tout à fait assez explicite. « On pourrait… On pourrait s’enfuir, Zephyr, tous les deux, loin, ne plus avoir à se cacher… » Ses prunelles grises s’allument d’une lueur d’espoir, l’espérance ingénue que le Selwyn pense comme lui et qu’il acquiesce à son tour. Ses doigts viennent se glisser dans sa paume, s’entrelaçant avec les siens avec douceur. « Viens avec moi, Zephyr, s’il te plait… On n’a pas à prendre la marque, on n’a pas… » Il soupire, se fendant d’un sourire doux, ses doigts pressant légèrement les siens. « Zeph’… »


Bad Blood.
Hey brothers, know the water's sweet but blood is thicker. If the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do.
@ ALASKA, @ GOLDEN LIES (GIF)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Our last song (luphyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Love you like a love song, baby...
» Love is a song of hope... [PV Eclair Sournois ]
» This is River Song, back in her cell. Oh, and I'll take breakfast at the usual time. Thank you!
» ISLEY + you're the one song left in my symphony, like you were made for me
» Something good comes with the bad A song's never just sad [Chavace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-