top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches refusées

 rodolphus + if you were there, beware.

AuteurMessage
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 25 Sep - 23:17

Rodolphus Lestrange

ϟ Âge : 27 ans
ϟ Nationalité : Tout ce qu'il y a de plus anglais.
ϟ Métier : Mangemort à temps plein, être entièrement dévoué à une (bonne) cause demande de l'énergie et Rodolphus n'est pas du genre à prendre les choses à la légère.
ϟ Ancienne maison : Serpentard, la maison des ambitieux, des malins, des fourbes.
ϟ Camps : Du côté des mangemorts. Et Rodolphus n'est pas n'importe lequel d'entre eux. C'est l'un des premiers à avoir rejoint le Seigneur des Ténèbres, l'un des premiers à avoir compris l'immensité de sa puissance et la justesse de ses discours, l'un de ses plus fidèles serviteurs, jusqu'à la mort.
ϟ Sang : Sang-Pur, comme s'il pouvait en être autrement. Sa famille est l'une des plus nobles et anciennes maisons de sang-purs anglais et quiconque osera dire le contraire se retrouvera avec un courtois Avada Kedevra en pleine figure.

ϟ Avatar : Alex Turner, ce Dieu.

Baguette : La baguette de Rodolphus est une baguette mesurant trente-et-un virgule vingt-cinq centimètres, taillée dans du bois de cèdre, un bois qui met en évidence perspicacité et discernement de son possesseur et qui font de ce-dernier un adversaire redoutable. Le cœur de sa baguette n'est d'autre qu'un ventricule de dragon, ce qui la rend d'autant plus puissante. Enfin, la relative flexibilité de la baguette de Rodolphus est à souligner.

Miroir du Riséd : Le pouvoir, la gloire, rien de plus. Lui aux côtés de sa merveilleuse femme, en maîtres du chaos et de la destruction humaine. Un couple froid et parfait qui détient les clés de la réussite pour répandre les idéaux du Seigneur des Ténèbres.

Épouvantard : En définitive, Rodolphus ne craint pas grand-chose si ce n'est de voir se retrouver au plus bas de la hiérarchie des fidèles du Lord. Il ne veut pas être un moins que rien, un pauvre larbin réduit aux tâches les plus ingrates. Il veut briller.  

Amortentia : Si vous demandez à Rodolphus, il vous répondra que ce n'est qu'une foutue potion inventée par des faibles, des incapables. Pourtant, s'il venait à sentir un jour une telle potion, il sentirait sûrement ces trois odeurs. l'odeur de tabac froid mélangé à du sang séché et du sel marin.

Le tabac froid, son premier amour, une odeur qui l'attire et qui lui renvoie inexplicablement une image de puissance. Un poison qui vous enivre et vous rend accro.

Le sang séché, assurément celui de ces vermines de moldus et de sangs de bourbe qu'il aura pris plaisir à faire couler. Une odeur qu'il affectionne plus que tout, une odeur qui lui assure que justice sera bientôt rendue.

Le sel marin. Cet arrière-goût salé qui habite sa gorge, ce même sel répandu sur la plaie de son cœur tatoué et donne naissance à une douleur jouissive, une douleur qui le rend vivant et qui permet de répandre sa propre douleur aux autres.


Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 40 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu.

Duels : 9/10
Potions : 5/10
Métamorphose : 4/10
Sortilèges : 8/10
Légilimancie : 5/10
Occlumancie : 6/10
Quidditch : 3/10
Divination : 0/10

ϟ Pseudo/prénom : NarglesQueen ϟ Âge : Presque 20 ans, ugh. ϟ Fréquence de connexion : 7/7 pour la présence, autant que possible pour le rp. ϟ Ce personnage est : personnage de la saga ϟ Où nous avez-vous connu : La vilaine Bellatrix ϟ Le mot de la fin :    
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 25 Sep - 23:17

hogwarts: a history



1950 – 1961 + whatever People Say I Am, That's What I'm Not 

« Je suis un Lestrange, je n’ai pas à me plaindre. Mes parents avaient autant d’argent que la moitié des coffres de Gringotts réunis et j’ai plutôt de bons gênes. Je ne voulais pas de leur amour, juste de leur fierté. Et je n’ai jamais manqué à mes devoirs. »

La famille Lestrange n’avait rien de bien original. Du moins en partant d’un point de vue sorcier, ça allait de soi. Ils étaient une famille de sang-purs comme il en restait encore, une famille noble qui se pensait au-dessus des autres grâce à la pureté de leur sang, une famille aux idéaux bien arrêtés et qui prenait soin de ne pas se mélanger aux races qu’elle considérait inévitablement comme inférieures, une famille bien charmante qui se contentait simplement de poursuivre les traditions ancrées depuis des générations. En définitive, c’était une famille de sang-purs presque classique et qui ne changerait pour rien au monde pour continuer à se satisfaire de leur apparence aristocratique et intangible qu’ils chérissaient tant.

Pourtant, si l’originalité était un facteur qui faisait objectivement défaut aux Lestrange, ce n’était certainement pas ce qui était avancé de leur côté. Il suffisait de se rapprocher d’eux, de briser la fausse intimité de leur rang pour savoir qu’ils se voyaient tous comme des sorciers prodigieux aux capacités extraordinaires, tout droit héritées de la pureté de leur sang. Ils étaient exceptionnels, et cette quasi perfection qui venait faire jalouser les plus grands sorciers devait être conservée avec soin, être perpétuée pour ne pas finir dans les méandres de l’oubli, voire pire de la médiocrité. Puisqu’il était clair que leur volonté finale était de marquer à jamais les mémoires de leurs congénères pour leur démontrer leur supériorité. Un objectif d’une banalité accablante à leurs yeux. Sauf que de telles attentes demandaient nécessairement quelques sacrifices et une discipline de fer. Ce fut donc dans ce joyeux cadre familial propice à l’épanouissement personnel – et tout simplement au bonheur – que Rodolphus avait été mis au monde par une mère totalement désintéressée par sa progéniture, suivi un an plus tard par Rabastan, un second fils né d’une union platonique. Sans aucune surprise, les deux frères avaient dès leur plus jeune âge étaient soumis à la politique familiale qui ne leur laissait tout simplement aucune chance pour évoluer autrement que le moule préétabli pour eux, longtemps avant leur naissance. Aucun faux pas n’était permis, au risque de se prendre un endoloris en pleine figure pour mieux leur faire comprendre le sérieux de la situation. Il fallait dire que le prix de la douleur était tellement plus éducatif que l’amour. L’amour, ce sentiment stupide qui vous faisait agir comme le dernier des abrutis, comme un incapable. Ce n’était guère étonnant qu’il soit banni du vocabulaire autorisé chez les Lestrange.  « Sois digne d’un Lestrange. Fais honneur à ton sang, tu es l’héritage de cette famille. ». Ce fut dans les grandes lignes tout ce dont à quoi Rodolphus eut le droit comme échange direct avec ses parents. Encore des conseils sur sa façon d’agir, au cas où il serait trop bête pour le comprendre. Et bête n’était clairement pas un adjectif qui convenait pour le décrire, oh non. Le brun était un fin observateur et avait vite compris comment il fallait faire pour avoir la paix : ne pas les décevoir en agissant comme un Lestrange. Alors c’est ce qu’il avait fait, depuis le début.

***
« Rodolphus, il y a des nouveaux voisins. » La voix de Rabastan montrait clairement que la nouvelle était censée intéresser son aîné, il avait eu l’exact même ton qu’à chaque fois qu’il recevait un nouveau jouet entre ses mains, un nouveau jouet à torturer. « Qu’est-ce que tu veux que ça me fasse, j’en ai rien à faire des pauvres moldus de passage, ils ne mettront pas plus de temps que les autres avant de se rendre compte que leur sécurité est en jeu dans le coin. », avait-il répondu avec lassitude. Du haut de ses onze ans, Rodolphus avait déjà une certaine maturité dans ses dires. Il avait bien compris comment ça fonctionnait, bien avant de voir ses parents à l’œuvre avec les moldus du coin. Il fallait dire qu’en dehors de s’occuper avec Rabastan, tout ce qu’il pouvait faire n’était d’autre qu’observer les moindres gestes de ses géniteurs pour plus tard pouvoir les répéter. « Ce ne sont pas des moldus. Une traitre à son sang avec son mari moldu et leurs trois filles, dont une cracmolle. » Voilà qui était tout de suite beaucoup plus intéressant. Sans même s’en rendre compte, un sourire vint s’étendre sur le visage du jeune brun. Il venait de trouver en ces chers nouveaux voisins ses nouvelles proies pour contrer l’ennui. Par Merlin, que l’odeur de la douleur et de la torture mentale pouvait être jouissive. Autant dire que Rodolphus n’avait pas mis longtemps, suivi de près par son cadet, pour venir importuner les trois rejetons de cette Abbot à deux mornilles qui avaient eu l’audace de souiller la pureté de son sang pour venir ne faire qu’un avec ce moldu de pacotille. Rosalind, Arabella et Ivy Blue Gerkins. Rien que leurs noms sentaient le mélange infect. Et pourtant, il fallait bien avouer que l’une d’entre elles avait ce quelque chose de déstabilisant et de différent qui avait directement donné envie à Rodolphus de s’y intéresser de plus près. Arabella. Un poison lent qui allait le consumer à petit feu et lui attirer les foudres de ses parents s’il ne faisait pas attention. Heureusement pour lui, la rentrée à Poudlard était maintenant imminente, ce qui lui laissait une longue année de répit.

1961 - 1968 + I don't want to be saved

"Poudlard. Une simple formalité obligatoire si vous voulez mon avis. Je ne voyais pas en quoi montrer l’étendue de ma magie devant des crétins de sang-de-bourbes allaient m’aider dans la vie. Je n’avais tout simplement pas à leur montrer de quoi j’étais capable, ils n’en étaient pas dignes. Ils étaient seulement dignes de vivre un véritable enfer. Gryffondor, Poufsouffle ou Serdaigle, c’était du pareil au même, ils n’avaient pas la noblesse de Salazar. »

Inutile de dire que l’aîné Lestrange connaissait déjà tout ce qu’il y avait à savoir sur la plus grande école des sorciers du monde – forcément c’était la sienne et Salazar Serpentard était l’un des fondateurs, donc ça ne pouvait être que la meilleure – avant d’y mettre les pieds. Que ce soit au niveau des fonctionnements des cours ou d’un résumé condensé de L’Histoire de Poudlard, le jeune Rodolphus était parfaitement au point et prêt à montrer l’étendue de sa supériorité en écrasant ceux qu’il considérait déjà comme de la vermine. Egalement inutile de rajouter que le brun avait déjà sa bande de sang-purs attitrée pour répandre avec lui le chaos en trouvant le moyen de ne pas trop détourner le règlement de l’école – bien qu’ils en avaient tous clairement rien à faire. En résumé, de belles années se préparaient à l’horizon, des années pendant lesquelles Rodolphus pourrait enfin mettre en application tout ce que ses chers parents avaient mis tant de soin à lui enseigner dans sa jeunesse. Sauf que bien évidemment, ça ne pouvait pas suffire aux professeurs du château qui ne voyait qu’en Rodolphus un fauteur de troubles, un petit génie de la connerie, qui s’empêchait tout seul de devenir un élève brillant. Foutaises. Il était brillant, il n’avait tout simplement pas envie de montrer l’étendue de ses capacités magiques, par simple rébellion de sa part. C’était tellement plus marrant d’utiliser des sorts de son propre cru pour martyriser les autres que de maîtriser un Aguamenti ou un Wingardium Leviosa qu’il maîtrisait depuis qu’il avait pris la baguette de ses parents pour la première fois pour s’entraîner sur des sorts d’une simplicité barbante. Il était au-dessus des autres, il le croyait dur comme fer et ses petits camarades de Serpentard ne l’aidaient clairement pas à le faire redescendre de son piédestal. Quant aux autres élèves, ils n’osaient tout simplement pas se mettre en travers de son chemin. Tous, sauf une. Toujours cette foutue cadette Gerkins qui avait le don de lui mettre la tête à l’envers et à le faire sortir de ses gonds plus rapidement que tous les autres élèves et professeurs réunis. Et son côté Serdaigle miss je sais tout n’arrangeait absolument rien.

« La pureté du sang ne t’apporte absolument aucune supériorité et tu le sais très bien, Lestrange ». Cette fois c’en était trop, elle était allée trop loin, encore une fois. Sans prendre le temps de vérifier qui était dans les parages, Rodolphus s’était saisi de sa chère et tendre baguette pour lancer un informulé en direction de la blonde qui lui faisait face. Ce qui était bien en faisant semblant de ne pas travailler ses cours, c’était que les gens étaient toujours étonnés de voir à quelle vitesse il pouvait jeter un sort et voir toute la magie incontrôlée qu’il pouvait y avoir en lui. « Fais gaffe Gerkins, la prochaine fois que tu oses me dire une phrase dans le genre, ce ne serait certainement pas un sortilège de saucisson que tu te prendras. » Des menaces, sa spécialité. Sauf que cette fois-ci, il ne rigolait pas du tout, si elle voulait le provoquer, elle devrait en payer le prix qui allait avec. « Tu vaux mieux que ça. », répondit-elle avec difficulté en le regardant droit dans les yeux sans sourciller. Tu vaux mieux que ça, qu’est-ce que c’était censé vouloir dire ? C’était bien une Serdaigle pour lui sortir des phrases sibyllines à deux noises. « LESTRANGE ! 50 POINTS DE MOINS POUR SERPENTARD ! ET SUIVEZ-MOI CHEZ LE DIRECTEUR». Bien entendu, il fallait que ce troll de professeur de sortilèges arrive au même moment. En une seconde, le brun lâcha son emprise sur Arabella qui n’avait toujours pas quitté son regard, le laissant troublé. « Bien, professeur. », lâcha-t-il avec un sourire narquois qui n’avait rien d’aimable. « Je n’ai pas le choix. Et je n’ai pas besoin d’être sauvé. », chuchota-t-il ensuite à l’oreille de la blonde avant de suivre son professeur jusque dans le bureau de Dumbledore, sans un seul regard pour Arabella. Au final, il avait très bien compris ce que la jeune femme avait voulu lui faire comprendre. Sauf qu'il ne pouvait certainement pas faire machine arrière, son avenir avait été scellé avant même qu'il ne vienne au monde. Et ce n'était certainement pas Arabella qui pourrait changer son avenir. Au moins elle pouvait essayer.

***

« Endoloris ! ». Une douleur abominable envahit son corps. Chaque cellule, chaque parcelle de son corps était en train de brûler à deux cents cinquante degrés, sa tête était littéralement en train d’exploser et ses os étaient comme plongés dans de l’acide. La douleur lui donnait envie de vomir, et plus il se tordait dans l’espoir de l’atténuer et plus au contraire elle s’accentuait, venant à juste titre lui rappeler qu’il n’était pas immunisé contre la souffrance. « T’as bien la chance d’être ma propre chaire. », continua son père avant d’abaisser sa baguette, ce qui rompit le sortilège instantanément. « T’aurais pu être renvoyé. A cause d’une Gerkins, une vermine ! Je croyais t’avoir appris à réfléchir. T’as bien de la chance que j'ai pu arranger ça, ne me déçois plus jamais. La prochaine fois que tu veux attaquer quelqu’un, attends de ne plus avoir la Trace. ». C’était la première fois que Rodolphus avait vu son père s’énerver contre lui, lui qui jusque-là avait joué au fils modèle. Et pour quelle raison ? Toujours cette foutue Arabella qui arrivait à lui pourrir la vie même en brillant par son absence. Si le directeur de Poudlard n’était pas un fervent adepte des traitements de faveurs, il n’avait juste pas pu tenir tête à un Lestrange, ce même Lestrange qui appuyait son autorité sur le Ministère de la Magie et sur le Conseil de direction de l’école. Autant dire qu’il aurait été suicidaire de renvoyer son fils deux mois avant les examens des ASPICS alors que l’école comptait sur son argent et qu’il faisait partie de ceux qui prenaient des décisions sur l’avenir de l’enseignement magique, même si le comportement de l’adolescent n’était pas tolérable et qu’il était même dangereux et violent envers ses camarades de classe. Mais Rodolphus n’en avait rien à faire de ça, et la colère de son père n’était rien comparée à celle qu’il pouvait ressentir pour la Serdaigle. Tu vaux mieux que ça. Apparemment pas.

Deux mois plus tard, après avoir réussi tous ses examens à la perfection – il fallait bien compenser et qu’il se rachète auprès de son père – le jeune Lestrange était venu camper dans la forêt qui se trouvait à équidistance de chez les Lestrange et les Gerkins, à l’exact endroit où Arabella avait pour habitude de se promener avec les deux autres rousses. Rodolphus avait besoin de lui parler, avait besoin de lui montrer à quel point elle avait tort, à quel point…il était totalement paumé, qu’un pauvre gosse de tout juste dix-sept ans qui avait mal tourné. Arabella était venue, comme il l’avait prévu. Les deux adolescents s’étaient regardés un long moment avant que la blonde ne vienne finalement briser le silence en le saluant. Ils s’étaient échangés quelques paroles sans importance, sûrement les premières courtoises depuis qu’ils se connaissaient. Rodolphus avait fait de sa vie un enfer, il l’avait traité comme une moins que rien et pourtant elle était là devant lui, à lui sourire et à faire comme s’ils avaient toujours été amis. Cette fille était atypique. Elle était jolie aussi, intelligente, perspicace. Il ne faisait aucun doute que si elle n’avait pas été une sang-mêlée, il aurait pu se permettre de l’apprécier. Sauf que ce n’était pas le cas et qu’il n’avait plus le droit à l’erreur. Alors, après avoir goûté à chaque parcelle de son corps, il la regarda avec ce même regard froid qu’il lui avait lancé quand il l’avait attaqué. « Avada Kedavra. » Il l’avait prévenu, il ne voulait pas être sauvé.

1968 – 1977 + they will fear us, my love 

… Je me suis tourné vers la juste cause. Avec les meilleurs partenaires qui soient. Quiconque s’opposera à nous, à lui, le regrettera. C’est une promesse. »

Dix-sept ans. Rodolphus avait commis son premier meurtre dès que la Trace avait disparu. Qui aurait pu faire mieux ? Non pas qu’il était spécialement fier de ce qu’il avait fait, mais pour lui tuer avait été une nécessité, un moyen de s’assurer de sa propre survie. Et maintenant qu’il avait définitivement quitté Poudlard, il devait trouver ce qu’il allait faire de sa vie. Et par Merlin, ce n’était pas évident de s’orienter. Il aurait très bien pu suivre son père au Ministère et autre place importante rattachée au monde magique, mais Rodolphus n’avait absolument aucune envie de rester sagement dans un bureau toute la journée pour traiter de dossiers dont il se fichait autant que de la première couche qu’avait changé son elfe de maison. Il voulait être dans l’action, agir, asseoir la supériorité des sang-purs, dominer. Et en compagnie de ses fidèles amis de Serpentard, il n’avait pas mis longtemps avant d’entendre parler du Seigneur des Ténèbres. Inutile de préciser que les idéaux qu’il affirmait était en parfaite concordance avec ce que Rodolphus avait toujours pensé, ni même qu’il appréciait l’éloquence et le charisme de cet homme qui savait comment rassembler des forces autour de lui. Non, il n’y avait absolument aucun doute, Rodolphus avait enfin trouvé sa place auprès de son nouveau maître et il était prêt à toute la magie noire du monde pour le défendre. Jusqu’à sa mort.

Dans sa quête de pouvoir et d’ambition politique, l’aîné Lestrange avait aussi trouvé une femme. Et pas n’importe laquelle. Bellatrix, de la noble famille Black. Rodolphus la connaissait depuis une éternité et elle avait beau avoir un an de moins que lui, la proximité qu’elle avait toujours eu avec Rabastan avait fait qu’ils étaient venus à se recroiser souvent. Et sans vraiment réfléchir, Rodolphus lui avait demandé sa main. Ce n’était clairement pas par amour, quoiqu’il la trouvait absolument parfaite en tout point, mais par volonté d’unir son futur au sien. Ils étaient sur la même longueur d’ondes, étaient des partenaires parfaits, des tueurs nés prêts à tout. Ensemble, ils n'avaient aucune faiblesses, ils se complétaient, aidaient à s'améliorer. Et surtout, ils prenaient un plaisir fou à dominer leur monde sur ordre de leur maître. Un couple froid de fous à lier. Et Dieu ce qu'ils aimaient ça. Chaque jour la marque des Ténèbres qui avait pris place sur son avant-bras gauche lui rappelait qu'il avait le bon choix. A jamais.

Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Jeu 25 Sep - 23:27

Ouuh je valide le Alex en mangemort dis

Bienvenuuuuue


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 25 Sep - 23:37

Bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 25 Sep - 23:41

Deux magnifiques rouquines . Merci .
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 221
▪ pseudo : BOHEMIAN RHAPSODY
▪ multinick : Nope
▪ célébrité : Eddie Redmayne
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 29 ans
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : Briseur de sorts
▪ orientation : Hétérosexuel
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : uc

▪ duels :
9 / 109 / 10
▪ potions :
4 / 104 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
4 / 104 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Bohemian Rhapsody

0/100/27/V

Jeu 25 Sep - 23:43

Bienvenuuuue officiellement



under construction.
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 2108
▪ pseudo : khâl
▪ multinick : Frank Longbottom
▪ célébrité : Mathias Lauridsen
▪ points : 197
▪ statut : sang pur
▪ âge : 18 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Oubliator (stagiaire)
▪ orientation : ça dépend des jours
▪ situation : fiancé à Sin Fawley
▪ crédits : (c) elea

▪ duels :
6 / 106 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
6 / 106 / 10
▪ occlumancie :
3 / 103 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Luke Rosier

200/2000/24/LS/V

Jeu 25 Sep - 23:46

Bienvenue parmi nous ! *w*


Bad Blood.
Hey brothers, know the water's sweet but blood is thicker. If the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do.
@ ALASKA, @ GOLDEN LIES (GIF)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Ven 26 Sep - 0:18

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Ven 26 Sep - 0:45

BIENVENUUUUE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Ven 26 Sep - 5:30

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1545
▪ pseudo : Twisted Sunshine
▪ multinick : Achille, Atlas, Raed, Sirius
▪ célébrité : Eva Green
▪ points : 10
▪ statut : sang pur
▪ âge : 26 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : main du destin
▪ orientation : dark-lord-sexuel
▪ situation : Mariée
▪ crédits : Schizophrenic

▪ duels :
10 / 1010 / 10
▪ potions :
3 / 103 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
7 / 107 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Bellatrix Lestrange

50/1000/24/KB/V

Ven 26 Sep - 9:09


On va faire de grandes choses


sail with me into the dark
© alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Ven 26 Sep - 11:02

Vesper (Leighton ), Luke > Merci beaucoup, vous êtes beaux !
Narcissa > J'ai une belle-soeur super canon en vrai, merci
Barty > Toi et moi, nous allons faire de belles choses ensemble si on en croit l'histoire, merci
Cordelia > Gaaaah, Elle, j'aime tellement cette fille (et ton scéna avec Dakota était juste parfait by the way). Merci beaucoup ma mignonne

Ma femme la plus belle > Le couple le plus parfait du monde . J'ai hâte de terroriser tout le monde avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 398
▪ pseudo : #Rika/Amandine
▪ multinick : Hippolyte Rosier
▪ célébrité : Maisie Williams
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 19 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Assistante de Beatrice Matheson, pour les soins aux créatures magiques
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : Hepburns (Avatar)

▪ duels :
5 / 105 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Anwen Llewellyn

10/100/24/V

Ven 26 Sep - 13:20

Bienvenue à toiiii


PLEASE TAKE CARE OF YOU From the day we arrive on the planet, and blinking, step into the sun, there's more to see than can ever be seen, more to do than can ever be done, there's far too much to take in here, more to find than can ever be found, but the sun rolling high, through the sapphire sky, keeps great and small on the endless round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Sam 27 Sep - 10:05

RODY
On est pas censé s'aimer mais j'adore ton avatar même si c'est un inconnu pour moi
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Sam 27 Sep - 11:33

aleeeeex + rodolphus bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 28 Sep - 1:05

alex pour un lestrange, ça tuuuue
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 28 Sep - 12:09

Anwen > Maisie la plus mignonne, merci
Alice > Je vais aimer te détester moi étrangement . Merci
Marlene , Emmeline > Contente de voir qu'Alex fait l'unanimité, merci mes jolies
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 28 Sep - 15:17

Je viens sous Nyx parce qu'elle est plus heureuse de retrouver les Lestrange que Valeria
Je te l'ai souhaité rapidement sur la CB mais je voulais en dire un officiel alors bienvenue ! ♥
Excellent choix de personnage, je suis folle de ce couple
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 28 Sep - 22:49

Natalie la parfaite, j'aime tellement cette femme ! . Merci beaucoup, j'espère ne pas te décevoir dans ce cas
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Dim 28 Sep - 23:05

J'ai lu ta fiche, et j'adore ton style
Je vais la valider, par contre y'a deux petits détails de l'histoire qu'il faudra que tu aies en tête en rp. C'est peu probable que Rodolphus n'ait pas connu Voldemort bien avant et dans son enfance, parce que Lestrange père était le BFF de Tom Jedusor. Aussi comme tu parles de la trace, c'est valable aussi si tu utilises la baguette de tes parents, et vu la réputation des Lestrange ils auraient eu de sacré ennuis avec le ministère si tu t'étais excercé à la magie avant Poudlard. C'est juste des petits détails anyway, j'ai aimé ta fiche, je te valide



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Dim 28 Sep - 23:08

Effectivement maintenant que tu le dis... Je me sens bête .
Merci en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Dim 28 Sep - 23:10

Nan mais t'inquiètes pas, je te fais profiter de ma prépa hp intensive de cet été xDD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

rodolphus + if you were there, beware.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rodolphus Lestrange ☠ Nightmares Personified
» Chroniques de l'ombre ☠ Rodolphus Lestrange
» Que fais tu là... père ? [Rodolphus]
» Rodolphus Lestrange #Etre abjecte qui se glisse dans l'ombre...#
» Rodolphus Lestrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-