top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches refusées

 Aindreas - Foolish games always end up in confusion

AuteurMessage
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 12:39

Aindreas Nyle O'Sullivan

   
ϟ Âge : 35 ans.
   ϟ Nationalité : Irlandaise, du comté du Connemara, plus précisément, un petit village nommé Leenane. Il n'y est plus retourné depuis des années et ne conserve de sa patrie d'origine qu'un nom et un léger accent.
   ϟ Métier : Professeur de Vol depuis la rentrée.
   ϟ Ancienne maison : Gryffondor, même si, soyons honnête, le choixpeau a longuement hésité avec la maison de Poufsouffle. C'est finalement le caractère impétueux et courageux qui l'a emporté sur sa loyauté légendaire.
   ϟ Camps : Ordre du Phénix.
   ϟ Sang : Né-Moldu. Il n'y avait jamais eu de sorciers de sa famille, et il ignorait même que ça existait ailleurs que dans les contes de fées jusqu'à ce qu'il reçoive sa lettre de Poudlard.

   ϟ Avatar : Jared Leto
   

   
Baguette : Sa baguette est en bois d'ébène, un bois très noble et à l'allure majestueuse. Mesurant 29,8 centimètres, particulièrement souple, idéale pour les sortilèges puissants et connue pour sa rapidité d'exécution. Elle contient en son cœur trois cheveux de Vélane tressés. Ollivander, qui la lui a vendue à l'époque, lui a affirmé qu'elle était unique en son genre, dotée, comme toutes les baguettes, de son propre tempérament, mais toutefois très fidèle. Elle a été brisée, une fois, fort heureusement, il a pu la faire réparer auprès d'un spécialiste, en Bulgarie.

   Miroir du Riséd : Mieux vaut que Aindreas ne se retrouve jamais fasse au miroir du Riséd, car il ferait sans nul doute partie de ces personnes qui n'arriveraient plus jamais à s'en détacher et il resterait là, figé, éternellement, à se complaire dans une réalité alternative qui est loin d'exister. En effet, Aindreas y verrait son propre reflet, accompagnée de celui de sa femme, Autumn. Ils se tiendraient la main et, heureux, s'enlaceraient comme des amoureux du premier jour. Pour cette vision idyllique, il serait sans nul doute prêt à vendre son âme.

   Épouvantard : Si vous demandiez à Aindreas de vous décrire sa plus grande peur, il vous répondrait sans doute qu'il craint par dessus tout que Lancelot se pointe la nuit avec une paire de ciseaux pour couper sa longue tignasse. En réalité, très classiquement et comme la plupart des gens, son Epouvantard se présenterait sous la forme des êtres aimés morts, ce qui est d'autant plus vrai depuis qu'il a perdu sa femme bien-aimée. Alors, oui, sans aucun doute, il se montre trop protecteur et intrusif avec les gens qu'il aime mais qui pourrait l'en blâmer ?

   Amortentia : Face à l'Amortentia, Aindreas sentirait certainement trois odeurs distinctes, qui ont chacune leur importance, et chacune associées à un souvenir bien particulier. Tout d'abord, un léger parfum de rose agrémenté de vanille, qui se révèle en réalité être le parfum que sa femme avait l'habitude de porter dans sa vie de tous les jours. En deuxième lieu, l'odeur du cuir et de la cire lustrante pour balai, qui lui rappellent ses heures de gloire en tant que joueur de Quidditch, la liberté que l'on éprouve lorsqu'on vole sur le terrain. Et, enfin, il y aurait également une note plus poivrée, plus aigre, celle de la fumée noire provoquée par un incendie, qui représente à merveille son besoin de vengeance, la colère qui l'habite, insatiable et tenace, ses envies de destruction massive, comme s'il voulait voir le monde entier brûler.
   

   
Compétences magiques
   Duels : 8/10
   Potions : 4/10
   Métamorphose : 2/10
   Sortilèges : 8/10
   Légilimancie : 2/10
   Occlumancie : 6/10
   Quidditch : 10/10
   Divination : 0/10
   

   
ϟ Pseudo/prénom : khâl ϟ Âge : joker ! Very Happy ϟ Fréquence de connexion : 5/7 à 7/7 ϟ Ce personnage est : inventé ϟ Où nous avez-vous connu : via facebook at first. ϟ Le mot de la fin : I'M STILL LOVIIIIIIING YOUUUUUUU    
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 12:39

hogwarts: a history


Aindreas n'avait jamais quitté l'Irlande jusqu'à ce que ses parents l'emmènent, pour la première fois, à la Gare de King's Cross, voie 9 3/4. L'idée qu'il puisse exister une sorte de monde parallèle où les sorciers vivaient dans le plus grand secret n'avait jamais effleuré l'esprit pourtant fantasque du jeune garçon alors imaginez sa surprise (et celle de ses parents !) quand il avait reçu sa lettre de Poudlard, à l'aube de son onzième anniversaire. Il n'avait jamais manifesté le moindre pouvoir, ou alors, trop englué dans les traditions moldues, il avait ignoré ces différentes apparitions de sa magie, toutefois, il se fit très rapidement à l'idée qu'il était un sorcier, quand bien même cela ne s'était jamais vu dans sa famille, si l'on oubliait sa vieille tante Amelia qui prétendait lire l'avenir dans les pancakes aux myrtilles. Étrangement, ses parents s'y firent très vite également, mais Aindreas avait la chance d'avoir des géniteurs très ouverts d'esprit et très fiers de l'originalité de leur fils unique. Sitôt qu'il eut découvert le Chemin de Traverse, le jeune Irlandais, émerveillé, ne voulut plus le quitter et ses parents durent presque le traîner de force pour le ramener à la maison, non sans avoir dévalisé Fleury et Bott, en compensation. Le jeune garçon ne se montra jamais aussi studieux, passant son temps dans les livres de sorcellerie, lisant et relisant ses ouvrages d'histoire de la magie, avide d'en connaître le plus possible sur ce monde qui lui était inconnu et qui allait bientôt devenir le sien. Sa plus jeune soeur, Theodora, l'enviait beaucoup et il lui jura, un peu naïf, qu'un jour ils iraient à Poudlard ensemble.

Quand le grand jour de la répartition arriva, Aindreas s'imaginait plutôt à Serdaigle, lui qui avait une soif dévorante de savoir et qui était prêt à travailler dur. Toutefois, le choixpeau n'était pas du même avis et il avoua hésiter entre Gryffondor et Poufsouffle, décelant en lui un courage et une impétuosité qui le disputaient à un sens certain de l'honneur et une loyauté sans faille. Finalement, ce fut Gryffondor qui l'emporta et Aindreas fut accueilli chez les rouge et or, ravi. Sa scolarité se passa comme un éclair et sans heurts. Élève sérieux et appliqué, le jeune O'Sullivan devint très vite le chouchou de nombre de ses professeurs qui appréciaient son implication permanente et la qualité de ses travaux. Mais Aindreas n'était pas qu'un cérébral, il était également un bon sportif ; ses premiers cours de vol lui valurent des éloges de la part de son enseignant de l'époque, conquis par l'aisance du garçon quand on savait qu'il n'avait jamais touché un balai de sa vie. Possédant un don naturel et envié pour le Quidditch, il entra dans l'équipe de sa maison en tant qu'attrapeur dès sa deuxième année. Gryffondor remporta tous ses matches ainsi que la coupe de Quidditch, cette année-là. L'année suivante aussi, d'ailleurs. C'est en troisième année qu'il fit la connaissance d'un dénommé Lancelot, un prénom pour le moins original, un Serdaigle dont il n'imaginait pas qu'il allait devenir son meilleur ami. Lancelot était toujours dans les gradins du stade, à supporter les Gryffondors, même quand ils jouaient contre les Serdaigle ; pour Aindreas, qui vouait une loyauté sans borne à sa maison, ce comportement était aussi étrange qu'intrigant et il ne tarda pas à lui demander la raison d'une telle passion pour les Lions. Ce à quoi Lancelot lui répondit, goguenard, que sa copine était à Gryffondor et qu'elle lui rendait son enthousiasme au Quidditch de mille et une autre façons. Le jeune Irlandais piqua un fard quand il comprit enfin l'allusion, Lancelot éclata de rire devant son air gêné et ils ne se quittèrent plus. La vie n'était toutefois pas si idyllique à Poudlard et Aindreas découvrit bientôt que peu importait le talent au Quidditch, peu importait la réussite de ses sorts, certains sorciers ne le considéreraient jamais comme l'un des leurs. Nous faisons, bien sûr, référence ici aux sangs-purs conservateurs, dont le jeune Irlandais entendit parler pour la première fois après une victoire particulièrement cuisante contre l'équipe de Serpentard. Le batteur des verts et argents, un certain Edward Rosier, lui reprocha d'avoir triché, sous prétexte qu'un vulgaire sang-de-bourbe ne pouvait pas être aussi doué que ça sur un balai. L'injure lui fit l'effet d'un coup de poing, même s'il ne la comprit pas vraiment, sur le moment, et il en resta mortifié durant des jours ; l'idée que certains puissent estimer qu'il n'était pas à sa place dans ce monde en raison de la nature de son sang lui était tout simplement insupportable et il entreprit de redoubler d'efforts pour se montrer meilleur que tous ces prétentieux aux noms si prestigieux. Cet acharnement et cette dévotion lui valurent d’être choisi comme capitaine de son équipe en 5ème année, un poste qu’il cumula l’année suivante avec celui de préfet. A la fin de ses ASPIC, il se vit également attribuer un écusson dans la salle des trophées pour avoir battu le record de capture du vif d’or sur toute une scolarité.

Pas étonnant, ainsi donc, qu'à peine Poudlard terminé, il fasse ses premiers pas de joueur de Quidditch professionnel dans le club irlandais des Crécelles de Kenmare, en tant qu'attrapeur. Il y fait la connaissance de Darren O'Hare, le gardien des Crécelles et inventeur de l'attaque en faucon, un joueur duquel il va apprendre beaucoup. Son club se classe cinquième au championnat cette année-là, un échec pour le compétiteur qu'est Aindreas mais son talent et sa pugnacité lui valurent d'être recruté, l'année suivante, par le club écossais des Pies de Montrose, dans lequel il passera quatre années de pur bonheur, gagnant deux fois de suite la coupe de la ligue britannique puis la coupe d'Europe. A vingt ans, il connait également la grande fierté d'être sélectionné dans l'équipe nationale d'Angleterre, après qu'on l'a naturalisé anglais, par convenance et pour s'assurer de la mise à disposition de ses talents. Sa brillante carrière sportive s’arrête net à l’âge de 24 ans, lors d’un match de ligue opposant les Pies aux Faucons de Falmouth, une équipe connue pour son jeu brutal. Alors que ses doigts se tendaient pour attraper le vif d’or, après un temps de jeu interminable de cinq heures, l’une des rencontres les plus longues qui lui eut été donné de disputer, le batteur de l’équipe adverse brisa sa main en plein vol. Interrogé plus tard par la ligue, pour cet acte d’antijeu, il prétendit avoir visé le cognard et avoir manqué son coup. Le meilleur médicomage de Sainte-Mangouste, spécialisé dans les blessures dues au Quidditch, ressouda ses os un à un, détectant de nombreuses fractures et effectuant un travail long et fastidieux. Malgré des mois de rééducation intensive, ses doigts ne retrouvèrent jamais leur dextérité initiale et son contrat avec les Pies fut rompu, pour son plus grand malheur, ainsi que celui de Lancelot qui ne manquait jamais une occasion de venir le supporter dans les gradins, lorsqu’il le pouvait. Très attaché au Quidditch et encore trop impliqué pour tourner cette page aussi rapidement, il fut engagé au Ministère de la Magie, pour le compte du Département des Jeux et Sports Magiques, en tant que consultant auprès du Siège de la ligue britannique et irlandaise de Quidditch. Il y passera un an et demi au total, à coordonner les différentes rencontres sportives et à examiner les demandes d’appels des clubs concernant les éventuelles suspensions disciplinaires de leurs joueurs. Il poussa même le zèle jusqu’à proposer un texte visant à réguler l’utilisation de substances dopantes lors des matches de Quidditch, un pamphlet promulgué loi, quelques mois après son départ du département. C’est lors d’une sortie banale dans le Londres moldu, pour rendre visite à sa sœur cadette, alors étudiante en archéologie, qu’il utilisa pour la première fois le sort d’Oubliettes, après avoir vu une raquette de badminton soumis au maléfice de guillotine tenter de décapiter son propriétaire. Emballé par cette expérience, il décida de demander sa mutation au département de la Justice Magique en tant qu’Oubliator, un transfert appuyé par son supérieur hiérarchique qui estimait qu’il gâchait ses capacités de sorcier en nageant dans la paperasse sportive. Sa connaissance du monde moldu combinée à ses talents en sortilèges lui permirent d’exceller dans ce domaine professionnel, un métier qu’il exerça durant deux ans avant que le directeur de la Brigade d’Intervention Magique ne le promeuve au poste d’Auror, convaincu par sa dextérité et son implication. Il débuta donc comme chasseur de mages noirs à 27 ans, sous le tutorat d’une certaine Autumn Bones, une jeune Auror de trois ans sa cadette, particulièrement douée. Très vite, leur complicité évidente poussa le directeur du Bureau des Aurors à les faire travailler ensemble, en tant que binôme, un duo explosif qui fit des étincelles très rapidement. Idéaliste et pétrie de valeurs et de principes utopistes, Autumn avait rejoint l’Ordre du Phénix quasiment dès sa création et en étant une fervente activiste. Sa verve et sa conviction étant contagieuse, elle y enrôla Aindreas un an plus tard, lequel finit très vite par se montrer aussi impliqué, voire plus, qu’elle ne l’était elle-même. L’Ordre lui rappelait ses propres années à Poudlard, durant lesquelles certains l’avaient exclu en raison de son ascendance moldue, une situation inacceptable provoquée par les envies de suprématie de sang d’une minorité, et il s’y consacra corps et âme.
Deux ans après sa première rencontre avec Autumn, il se décida enfin, sous l’impulsion de Lancelot, à lui déclarer sa flamme, mort de peur à l’idée qu’elle ne le rejette. Mais la jeune femme semblait avoir attendu ce moment depuis longtemps comme elle s’écria, soulagé, un « enfin ! » sorti tout droit du cœur. Trois ans plus tard, ils se marièrent en grandes pompes, à la manière moldue puis à la manière sorcière, célébrations d’un amour sans nuage. A l’âge de 33 ans, le directeur du Bureau des Aurors le gratifia une nouvelle fois de sa confiance en lui confiant la formation d’une jeune recrue tout droit sortie de Poudlard, prénommé Candice Leblanc. Autumn avait fait preuve d’une pointe de jalousie en voyant le nom sur la feuille, peu encline à ce que son tout juste époux ne passe la plupart des trois années à venir en compagnie d’une jeune femme. Ils furent donc tous les deux très surpris de voir débarquer un homme et, si la situation fit beaucoup rire Autumn, elle n’en apprécia pas plus le jeune stagiaire que s’il avait été une femme. Il fallait reconnaître que Candice avait un charme étrange et envoûtant qui avait même surpris Aindreas, pourtant fou amoureux de son épouse. Il se souvenait encore avoir demandé à la jeune femme s’ils l’avaient recruté dans une agence de mannequinat. O’Sullivan resta donc deux ans pleins à former Candice et ils devinrent, forcément, très amis. Autumn travaillait elle, de son côté, avec Alastor Moody, un Auror qu’elle tenait en très haute estime et qui l’avait d’ailleurs initiée à l’Ordre du Phénix. L’année suivante, elle mourrait lors d’une mission, tuée par un sort lancée par Bellatrix Lestrange ; c’était un Alastor en larmes, furieux de ne pas avoir pu la protéger qui était venu le lui annoncer. Aindreas ne s’en remit jamais totalement et passa quasiment toute une année enfermé chez lui comme un ermite, à noyer son chagrin dans l’alcool, refusant même de voir Lancelot qui ne manquait pourtant pas de venir tambouriner comme un damné à sa porte. Le ministère le suspendit de ses fonctions, lui accordant un long congé sabbatique pour se remettre. C’est finalement, son meilleur ami, Lancelot, qui parvint, à force d’insistance, à le sortir de sa torpeur et à le pousser à reprendre son emploi, ne serait-ce que pour obtenir sa vengeance. Il demanda sa réintégration au sein des Aurors, une réintégration qui lui fut refusée après un examen psychologique qui estima qu’il avait subi un traumatisme trop important et que sa colère était trop présente pour être renvoyé sur le terrain. Craignant alors qu’il ne retombe alors dans ses vieux travers, Lancelot proposa sa candidature à Albus Dumbledore comme professeur de vol, afin de remplacer l’ancien enseignant, qui avait obtenu un poste d’entraîneur pour le club des Canons de Chudley. Après un entretien qui s’avéra toutefois peu concluant, le directeur de Poudlard accepta tout de même de lui laisser pourvoir le poste, jugeant sans doute que cela lui servirait de thérapie pour surmonter la mort de sa femme.

Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Jeu 16 Oct - 13:04

bouh jared



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 13:29

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche (re plutôt !)
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 13:31

Barty > whaaat, tu n'aimes pas Jared, ses yeux bleu-piscine, ses cheveux longs, son tye-and-dye et son air badass ? Surprised
Alice > Merci
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1545
▪ pseudo : Twisted Sunshine
▪ multinick : Achille, Atlas, Raed, Sirius
▪ célébrité : Eva Green
▪ points : 10
▪ statut : sang pur
▪ âge : 26 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : main du destin
▪ orientation : dark-lord-sexuel
▪ situation : Mariée
▪ crédits : Schizophrenic

▪ duels :
10 / 1010 / 10
▪ potions :
3 / 103 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
7 / 107 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Bellatrix Lestrange

50/1000/24/KB/V

Jeu 16 Oct - 13:53

J'ai tué ta femme, j'ai tué ta femme (entendre par là le fameux refrain qu'elle utilise pour à peu près toute ces victimes, dont dans un bon moment, son charmant cousin)

Sinon j'aime bien tes yeux bleus piscines
Rebienvenuuuue


sail with me into the dark
© alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 14:23

Jareeeeeeeeed . Bienvenue .
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 14:31

omg Jared *va retomber dans ses travers de fangirl* bon clairement j'irais pas à tes cours mais Pix' sera ravie d'aller disputer un petit match amical contre toi

Re-bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Jeu 16 Oct - 16:17

Welcome baack


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 16:56

Bella' > Je tuerais ton mari et toute ta tripotée de petits neveux en échange ! Very Happy
Dolphie > Hello baby, you're next *fait une croix sur une photo de Dolphie * ! Merciii
Zelda > Mais si, il faut veniiiir, le vol c'est la vie !
Lily > Thaaaanks
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 531
▪ pseudo : twisted sunshine
▪ multinick : B.L., R.B., S.B., A.Z.
▪ célébrité : jeremy allan white
▪ points : 10
▪ statut : sang pur
▪ âge : 17 ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : assistant du professeur de divination à Poudlard
▪ orientation : hétérosexuel, surement.
▪ situation : célibataire
▪ crédits : morphine

▪ duels :
1 / 101 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
0 / 100 / 10
▪ legilimancie :
6 / 106 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
3 / 103 / 10
▪ divination :
10 / 1010 / 10
  
    avataravatar
Atlas Fawley

100/500/24/V

Jeu 16 Oct - 17:45

Tu ne te tuerais pas toi même

Moiii je viendrais en vol, et je te désespèrerais


THINGS WE LOST
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 18:54

LES LACS DU CONEMARAAAAAAAAAAAAAAA rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 19:37

Hâte de lire la suuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiite !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 16 Oct - 20:49

nan jmonterais pas sur un balai, cette invention du diable ! par contre si j'ai le droit de monter sur un sombral/hippogriffe/dragon alors làààà OUI
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Ven 17 Oct - 0:40

Bienvenue

Jared, oh my god
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Ven 17 Oct - 11:56

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Dim 19 Oct - 21:24

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 20 Oct - 20:34

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Aindreas - Foolish games always end up in confusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Bill Skarsgard ▼ Foolish Games (avatar négoc.)
» Maelstrom Games
» Mon Games Day...
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Maelstrom games..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-