top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches refusées

 PENNY ϟ She moved like a poem and smiled like a sphinx.

AuteurMessage
profil
  
    avatar
Invité


Ven 31 Oct - 23:55

Penny Joan Chelmey

ϟ Âge : 17 ans. Le transplanage, le Whisky Pur Feu... et les responsabilités. C'est moche.
ϟ Nationalité : Britannique : tout droit sortie de Plymouth, ville côtière anglaise.
ϟ Année d'études : Septième année. L'ultime.
ϟ Camps : Ordre du Phénix, même si elle ne s'engagera jamais officiellement.
ϟ Sang : Née-Moldue. Et qui en est plutôt fière... Mal partie, la petite.

ϟ Maison : Poufsouffle. Les Jaunes, ça lui plaisait a priori bien. À 11 ans, savoir que cette Maison n'avait produit aucun mage maléfique avait quelque chose de rassurant. Ou Gryffondor et Serdaigle : le lion et l'aigle, ç'a un côté majestueux. En tout cas, avec son sang, pas moyen qu'elle se retrouve à Serpentard.

ϟ Avatar : Carey Mulligan

Baguette : Vingt-six centimètres soixante-quinze, bois de pommier refermant un crin de licorne. Étonnamment sifflante. C'est la description formelle qu'en a fait Ollivander à Penny lorsqu'il la lui a vendue. Elle se souvient de ses mots exacts, ainsi que de la sensation qui l'a envahie lorsque le bout de bois est entré en contact avec ses doigts. Penny comprenait alors que la magie, ce n'était que ça : un petit bout de bois. Cette baguette l'avait choisie. Et ensemble, elles allaient partager un bout de vie. Alors depuis six ans maintenant, Penny elle l'aime, sa baguette. D'autant plus depuis le jour où elle apprit par hasard que les baguettes en bois de pommier ne convenaient pas vraiment à la pratique de la magie noire. Et que ses possesseurs vivaient entourés d'amour, la plupart du temps. Rassurant.

Miroir du Riséd : Si Penny tombait sur ce fameux miroir, le résultat serait plutôt classique. Banal, sûrement. Il lui renverrait son reflet, un peu plus âgé. Un sourire paisible flotterait sur son visage, ses yeux brilleraient comme des étoiles en été. Un bébé joufflu dans les bras, un charmant jeune homme à ses côtés et leur gros chat à leurs pieds. Sa famille au complet qui sourirait derrière elle, aussi. Un reflet qui crierait « Paix et amour ».

Épouvantard : Le fameux cours de Défense contre les Forces du Mal de Cinquième année allait révéler à Penny son épouvantard. Sans surprise, ce fut une vision de sa mère qui forma devant elle. Transformée en poupée, un sourire déformé sur le visage, des fils agitant ses membres inertes. Une marionnette. Sa mère, sa seule famille, moldue et si vulnérable. Que Penny aimait tellement, mais qu'elle ne pourrait protéger malgré toute sa volonté. Le sort du Riddikulus ramène la poupée à la vie. Mais Penny n'en a jamais refait l'expérience.

Amortentia : L'odeur familière de la lessive. Un parfum qui se dégage des draps de Penny lorsqu'elle rentre à la maison pour les vacances. Seuls les Moldus pourraient le reconnaître. Ce parfum si rassurant, presque amical et pourtant si intime. Un effluve sucré ensuite. Celui proche de la tarte aux pommes du dimanche midi, servie durant toute son enfance à la fin du repas familial. À moins que Penny ne sente en fait la douceur des caramels que lui offre Ambrosius dès qu'il en a l'occasion. Elle ne sait pas, elle ne sait plus. En tout cas c'est doux, sucré, ça donne envie de se faire des bisous. Plus discret, le parfum des lilas. Cette même senteur qui se dégage des lilas grimpant autour de l'arche de la porte d'entrée chez elle et qui semble lui murmurer « tu es chez toi ».

Compétences magiques
Duels : 5/10
Potions : 6/10
Métamorphose : 9/10
Sortilèges : 7/10
Légilimancie : 0/10
Occlumancie : 0/10
Quidditch : 7/10
Divination : 6/10

ϟ Pseudo/prénom : Sillage ϟ Âge : 18 clafoutis ϟ Fréquence de connexion : 3/7 ϟ Ce personnage est : Un inventé, à base d'un perso tiré de la saga (je souhaite en faire la future Mrs Flume). ϟ Où nous avez-vous connu : Top-site. ϟ Le mot de la fin : En cette nuit de Halloween, une pensée pour James et Lily Potter.
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Ven 31 Oct - 23:56

“Whatever people say I am, that's what I'm not.”


Un soupir. Les mains sur les hanches, Penny détache son regard du coin de ciel étoilé que laisse apparaître sa fenêtre. Et se concentre sur la valise en face d'elle, éclairée par le clair de Lune. Demain, au revoir Plymouth : bonjour Londres et la voie  9 ¾. Son cœur s'accélère un peu à la pensée de retrouver ses amis et l'ambiance magique du monde des sorciers. La chaleur de la salle commune des Poufsouffle, et les soirées au coin du feu. Un sourire. Penny tourne sur elle-même comme si de la musique avait soudain retenti, étend ses bras, effectue un saut de chat... et manque de se retrouver le nez dans la moquette. Nom d'un Scroutt à pétard ! Il faudrait vraiment qu'elle arrête de se prendre pour un petit rat de l'opéra alors qu'elle est plus maladroite que... que tout, en fait. Allongé dans la pénombre, Grumpy ronronne comme s'il approuvait les pensées de Penny. Mmh. Ce chat ne mérite pas l'amour qu'elle lui donne. Mais maintenant qu'elle s'est enfin décidée à bouger, Penny époussette sa robe histoire de se redonner un peu de contenance, et peut enfin s'attaquer au tas d'affaires qui trône au milieu de sa petite chambre. Il faudra procéder par ordre. Ou du moins essayer. Avec des gestes lents, Penny s’assoie en tailleur face à sa valise. Celle-ci n'est déjà plus tout à fait vide. Y trônent déjà ses livres de cours, au milieu desquels se trouve l'exemplaire original des contes de son enfance. Elle ne l'a jamais avoué à aucune de ses camarades de dortoir mais les jours où la nostalgie se fait vraiment trop forte, il arrive à Penny de tirer les rideaux de son lit à baldaquin et de lire en silence les contes que sa mère mettait autrefois tant d'énergie à rendre vivants. La blondinette hésite un instant. Elle est adulte maintenant. Elle ne devrait sans doute pas emporter avec elle ce genre de reliques enfantines. Dans le silence de la nuit, un autre ronronnement se fait entendre. Bien. En haussant les épaules, Penny finit par caler son précieux livre entre son bouquin de potions et celui de botanique. Tous de seconde main. Presque aussi abîmés que son livre de conte, qu'elle est désormais sûre de vouloir emmener. Par les temps qui courent, Penny sait qu'il est important qu'elle emporte un repère vers lequel se réfugier. Une présence rassurante, un doudou de papier jauni et de cuir vieilli.

Plus épais que les autres ouvrages, le journal de Penny gaspille aussi une bonne place dans sa valise. Photos animées ou non, emballages divers attachés chacun à un souvenir, écriture moins appliquée à chaque fois qu'elle se fait plus pressante. Ce journal contient toute sa vie. Ou presque. Penny aime réanimer ses souvenirs dès qu'elle le peut. Elle sait que lorsqu'on oublie ses blessures, on risque de les infliger à d'autres. Oh bien-sûr, elles ne sont pas nombreuses, ses blessures. Elle n'a jamais vécu de grands drames depuis son entrée à Poudlard. Une lettre d'amour ou deux demeurées sans réponse. Une bêtise qui a coûté de précieux points à sa Maison. Un Sang-Pur qui décide de lui rendre la vie un peu moins jolie. Ces moments ont fait souffrir Penny et chaque fois qu'elle relit les faits dans son vieux journal, l'envie lui prend de déchirer ces pages. D'effacer ces moments pour toujours, de faire comme s'ils n'avaient été qu'un mauvais rêve que l'on oublie au réveil. Mais elle ne le fait pas. Ces quelques pages où parfois l'encre a coulé – une larme qui a fait un atterrissage surprise – se noient au milieu de dizaines d'autres. Des moments heureux, eux. En dénouant le lien de cuir qui maintient son journal fermé, Penny esquisse un sourire.

Entre la couverture et la première page se trouvent des cartes bien connues des sorciers amateurs de Chocogrenouilles. Celles d'un vieux monsieur barbu et d'une jolie femme joufflue. Ces cartes ne sont pas les plus rares mais aux yeux de Penny, se sont les plus précieuses. Albus Dumbledore, le directeur de l'école qui a bien voulu l'accueillir. Elle, la petite née-Moldue qui n'aurait jamais pensé que les sorciers puissent exister. Penny sait que ce n'est pas grâce à lui qu'elle possède des pouvoirs, mais ne peut s'empêcher de penser qu'elle doit une reconnaissance éternelle au directeur. Comme à la fondatrice de sa Maison. Penny aurait adoré la rencontrer. Les Jaunes sont devenus sa seconde famille et ça, c'est avant tout grâce à Helga Poufsouffle. Et puis, elle s'y connaissait en enchantements sur la nourriture, cette chère Helga ! Rien que pour cela, Penny sait que tous les sorciers lui doivent le plus grand respect. Une troisième repose dans son journal, celle-ci représentant une sorcière un peu moins connue. Joscelind Wadcok, la célèbre poursuiveuse de Flaquemare. Un modèle de femme comme Penny aimerait en être : Wadcock détient le record du nombre de buts inscrits en une saison en Grande-Bretagne au cours du XXe siècle, et nul doute qu'elle est une femme d'exception. Avant chaque match, Penny emmène cette carte avec elle et la glisse avec les affaires de son casier. Pour que la flamme des grandes femmes surgisse à chaque match. Ça ne marche pas toujours. Mais Penny se sent toujours habitée d'une aura spéciale, et c'est sans doute le principal. Avec précaution, la blondinette repose les cartes et tourne quelques pages.

Elle est ici. Sa photo préférée. Elle est inanimée. Moldue. Authentique. Représentative d'une époque où le plus grand soucis de Penny était de savoir comment elle allait chiper un muffin à la pomme alors que sa taille et ses petits bras ne lui permettaient pas de les atteindre, eux qui la narguaient au milieu de la table du salon. Sur la photo, un jeune homme aux tâches de rousseur. Il sourit. Sur ses épaules, une petite blonde aux nattes imparfaites et dont les éclats de rire pourraient presque s'entendre, pour peu qu'on y prête attention. Une jeune femme à l'air inquiet essaie de soutenir la fillette, sans doute par peur que celle-ci ne chute. Un rire étouffé échappe à Penny. Elle était belle, sa famille. Elle l'est toujours, même si un tiers a disparu. C'est ainsi. Ça la rend triste, mais elle sait que même avec ses nouveaux pouvoirs, elle ne peut rien y changer. Un malheureux accident de bus alors que son père allait acheter des pâtisseries. Pour que les « deux femmes de sa vie » puissent en profiter au petit-déjeuner, lorsqu'elles se réveilleraient. C'était idiot, comme fin. C'était la vie. Penny retourne la photo en même temps que son sourire se fane et qu'elle referme rapidement son journal. Cette année, elle compte bien le remplir encore un peu. Et malgré toutes les rumeurs qui se font entendre, elle veut noircir les dernières pages blanches avec des souvenirs heureux. Pendant que les murs du Poudlard peuvent encore la protéger du monde extérieur, au moins un peu.

Ses différents livres occupent déjà une bonne partie de sa valise, maintenant. En se penchant un peu, une odeur de renfermé et de papier vieilli se dégage. Ça lui plaît, à Penny. Avec méticulosité, la jeune femme saisit les vêtements qu'elle compte amener et les plie d'une main presque experte, mais la pile qui penche déjà traduit sa maladresse. Son uniforme de Quidditch aux couleurs de sa Maison, son vieux jean moldu, son pull préféré tricoté à la main et tout détendu. Ses vêtements en disent sans doute plus sur elle qu'elle ne le voudrait. Tant pis. Dans la demi-pénombre, le regard de Penny accroche un élément reflétant le scintillement argenté du clair de Lune. Ses gants de protection en dragon. Elle enfile le gauche, et caresse de son autre main le cuir rugueux qui accroche la peau de ses doigts. Ce ne sont que de simples gants, elle le sait bien. Mais ils ont une histoire et pour cela, ils auront leur place bien à eux dans la malle. Cours de botanique, quatrième année. Penny n'oubliera jamais comment le hasard a fait que son partenaire soit Ambrosius. Le hasard, le destin ou un truc qui y ressemblait, en tout cas. Ses vieux gants élimés n'avaient pas su protéger les mains de Penny des bubobulbs. Étaient apparues des cloques très douloureuses et assez moches, et la Poufsouffle avait eu droit à son premier vrai séjour chez Madame Pomfresh pour un motif autre qu'une blessure de Quidditch. Il fallait une première fois à tout. Ça n'avait pas été très agréable, mais le cadeau qui l'attendait sur sa table de chevet à son réveil l'avait été. De beaux gants en cuir de dragon. « Qui sauront te protéger », c'est ce que la carte disait. En bas, une signature que Penny reconnaissait maintenant entre toutes : les initiales AF griffonnées d'une écriture toute en rondeurs. Au rappel de ces souvenirs, Penny sent son cœur battre un peu plus fort mais tente de l'ignorer. Mais place la paire délicatement à côté de ses pulls en laine, là où elle ne s'abîmera pas.

Sa valise se remplit dangereusement vite, mais il y manque encore quelques objets essentiels à sa survie à Poudlard. Penny y range son télescope en cuivre, celui qui a accompagné des séances d'astronomies plus ou moins clandestines. Les étoiles sont si romantiques, lorsqu'on les observe alors qu'on devrait se trouver dans son dortoir... Son précieux Rappeltout, offert par une de ses amies, que la Poufsouffle ne pourra jamais remercier assez tant l'objet se révèle utile. La vie sorcière était parfois un peu effrayante, mais avait décidément de bons côtés. Des parchemins, une plume de paon et un flacon d'encre violette, celle qu'elle réserve exclusivement pour les lettres adressées à sa famille. Sa mère dit qu'elle tient à cette habitude parce que les lettres de sa filles sont plus jolies ainsi, mais Penny devine que c'est également pour qu'elle soit sûre que ce ne soit pas un tiers qui ait écrit la lettre à sa place. On n'est jamais trop prudents, et surtout pas Mrs Chelmey. Penny esquisse une grimace en se mordant l'intérieur des joues, espérant très fort qu'elle n'aurait pas à mentir à sa mère sur l'état du monde sorcier dans les mois à venir. Mais les Gazette du Sorcier reçues cet été n'annoncent rien de bon. Et surtout pas pour elle, la née-Moldue au sang impur... Qu'importe, elle ira à Poudlard, décrochera ses ASPICs avec brio et prouvera sa valeur. Et si les Poufsouffle pouvaient remporter la Coupe des Maisons et celle de Quidditch, elle ne dirait pas non.

Pas mécontente à la vue de son bagage presque rempli, Penny trouve quand même moyen de rajouter encore quelques objets dont elle ne pourrait se passer. Ou du moins qu'elle a vraiment envie d'emporter avec elle. Un paquet d'oursons en chocolat en guimauve, d'abord. Elle en a parlé à ses amis sorciers, et est certaine que ces friandises moldues vont leur plaire. Au moins à l'un d'entre eux, qui passe son temps ou presque à confectionner de nouvelles douceurs et à lui faire goûter. Elle peut bien lui rendre la pareille à sa façon. Quelques objets moldus enfins : une brosse à cheveux et diverses lotions - parfois, les vieilles techniques étaient plus sûres que des sorts approximatifs - un jeu de cartes inoffensif, une paire de jumelles pour les matches de Quidditch et son petit lapin en peluche - qu'elle prend toujours bien soin de le dissimuler à la vue de ses camarades. Son petit héritage moldu, qu'elle emportait chaque année, plus par besoin d'avoir un peu de chez elle à Poudlard que par réel besoin, leurs équivalents sorciers faisant très bien l'affaire. Enfin, sauf pour Bunny, son lapin tout duveteux. Rien ne pouvait remplacer Bunny, et rien ne le pourrait jamais. Pas peu fière de son efficacité, Penny referme tant bien que mal la valise après en avoir vérifié une dernière fois le contenu. Puis pose ses fesses dessus, attache les sangles avant de se relever dans un soupir de contentement. Où pointe, si l'on y prête attention, un peu de mélancolie. Septième année. Dernière valise. Et ultimes moments d’insouciance. Penny voudrait qu'il en soit autrement mais alors qu'elle enroule l'écharpe aux couleurs de sa Maison autour de son cou, elle ne peut s'empêcher de se laisser aller à la nostalgie. Les Poufsouffle l'ont accueillie il y a six ans déjà, mais Penny se souvient des moindres détails de cette soirée. Ses premiers pas à Poudlard. La barque tanguant dangereusement sur le lac, la voix impressionnante du professeur McGonagall, le Choixpeau remuant sur sa tête. Les cris de joie des Jaunes, le jus de citrouille si particulier, les rires de ses camarades. Et l'impression d'être chez elle, vraiment.

Dans l'obscurité, Penny sent soudain un frôlement contre ses jambes. Elle sursaute, manquant de tomber. Mais ce n'est que Grumpy. En râlant, la jeune femme se baisse et soulève son gros chat roux. Avec sa fourrure ébouriffée et son nez aplati, il n'a pas changé. Un peu de poids en plus, peut-être. C'est même certain. Le chaton adopté sur le Chemin de Traverse est malgré tout le même : l'air ronchon en permanence, très enclin à la sieste mais surtout, toujours là quand Penny en a besoin. Son chat et sa baguette avaient choisi Penny le même jour, et aujourd'hui elle ne pourrait se passer ni de l'un, ni de l'autre. Berçant la boule de poils récalcitrante dans ses bras, Penny jette un dernier coup d'œil au petit tas à côté de sa valise. Son uniforme jaune et noir attend sagement d'être enfilé au petit matin, et posée en évidence, sa baguette n'attend que de reprendre du service. Pour quelque chose de plus utile qu'un coup de baguette pour faire la vaisselle, le sort le plus réjouissant de sa vie de née-Moldue maintenant qu'elle a dix-sept ans. Dans quelques heures, Penny redeviendra la petite sorcière que le sort a fait d'elle. Et, plus que jamais, elle devra prouver qu'elle vaut aussi bien que les autres. Sans s'en rendre compte, Penny ressert son étreinte. En sentant sa gorge se nouer, elle s'approche de la fenêtre entrouverte. Inspirer, expirer. Tout ira bien. À dix-sept ans, il ne peut rien lui arriver. Son regard se perd dans la contemplation du ciel, alors que son chat ronronne dans ses bras. Un battement de cil. Et le reflet des étoiles scintille un instant sur ses deux joues, dans deux larmes qui lui ont échappé. Une est tristesse, l'autre est espoir.
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Sam 1 Nov - 0:07

omg ! j'adore ton choix d'avatar, vraiment
bienvenue parmi nous !!
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1580
▪ pseudo : Lili
▪ multinick : Bea la folle
▪ célébrité : Emily Bett Rickards
▪ points : 53
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 24 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Médicomage
▪ orientation : Carrotsexual
▪ situation : Trouple
▪ crédits : (c) Tanagra

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Eileen Sanders

50/1500/24/V

Sam 1 Nov - 0:34

Careyyyyyyyy
Bienvenuuuuue Smile


come on eileen
▽ smoother than a fresh jar of Skippy


(c)DARK-PARADIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 894
▪ pseudo : A KIND OF MAGIC
▪ multinick : nope
▪ célébrité : Balem
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : 31
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : médicomage
▪ orientation : hétéro
▪ situation : moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation...
▪ crédits : tumblr, me

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
9 / 109 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
0 / 100 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
5 / 105 / 10
  
    avataravatar
Fabian Prewett

0/500/27/V

Sam 1 Nov - 9:32

omg, young carey is cuteee



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Sam 1 Nov - 10:18

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Sam 1 Nov - 11:29

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 412
▪ pseudo : Valtersen/Julia
▪ multinick : Hadrien Knight
▪ célébrité : Sam Claflin
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : trente-trois ans
▪ maison : serdaigle
▪ emploi : Langue-de-Plomb
▪ orientation : hétérosexuel
▪ situation : célibataire
▪ crédits : av@Morrigan.

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
5 / 105 / 10
▪ métamorphose :
6 / 106 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
6 / 106 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Tobias Sherwood

10/100/27/V

Sam 1 Nov - 12:23

careyyyyyy, oh mon dieu, si peu vue alors qu'elle est géniale et tellement mignonne j'adore ce choix, et le prénom choisi aussi

Penny Chelmey a écrit:
ϟ Âge : 17 ans. Le transplanage, le Whisky Pur Feu... et les responsabilités. C'est moche.

J'ai ri j'aime beaucoup ce que tu as écrit jusque-là. Bon courage pour le reste de ta fiche !


(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soldierofdemocracy.tumblr.com
profil
  
    avatar
Invité


Sam 1 Nov - 12:49

CAREYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Sam 1 Nov - 13:18

Je vais répéter ce qu'ont dit les autres mais CAREEEEEY . En plus de la période de Never Let Me Go, An Éducation tout ça . Bienvenue .
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Sam 1 Nov - 15:26

Giah, contente que Carey vous plaise !
Je ne savais vraiment pas si ç'allait être le cas, mais je ne voyais qu'elle.
Merci à tous, j'ai hâte de jouer avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Sam 1 Nov - 15:50

Yong Carey Et j'aime ce prénom

Et c'est gentil de penser à moi pour l'anniversaire de ma mort, ça me touche

Anyways, bienvenuuue


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 398
▪ pseudo : #Rika/Amandine
▪ multinick : Hippolyte Rosier
▪ célébrité : Maisie Williams
▪ points : 0
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 19 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Assistante de Beatrice Matheson, pour les soins aux créatures magiques
▪ orientation : Hétérosexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : Hepburns (Avatar)

▪ duels :
5 / 105 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
7 / 107 / 10
▪ legilimancie :
2 / 102 / 10
▪ occlumancie :
5 / 105 / 10
▪ quidditch :
8 / 108 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Anwen Llewellyn

10/100/24/V

Dim 2 Nov - 16:08

Une pouffyyyyyyy (très très bon choix de maison) Bienvenue à toii


PLEASE TAKE CARE OF YOU From the day we arrive on the planet, and blinking, step into the sun, there's more to see than can ever be seen, more to do than can ever be done, there's far too much to take in here, more to find than can ever be found, but the sun rolling high, through the sapphire sky, keeps great and small on the endless round.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1546
▪ pseudo : Twisted Sunshine
▪ multinick : Achille, Atlas, Raed, Sirius
▪ célébrité : Eva Green
▪ points : 10
▪ statut : sang pur
▪ âge : 26 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : main du destin
▪ orientation : dark-lord-sexuel
▪ situation : Mariée
▪ crédits : Schizophrenic

▪ duels :
10 / 1010 / 10
▪ potions :
3 / 103 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
7 / 107 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Bellatrix Lestrange

50/1000/24/KB/V

Lun 3 Nov - 12:39

Carey est sublime
Excellent choix


sail with me into the dark
© alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Lun 3 Nov - 16:06

Coucou Penny

Désolée du petit délai de validation Mais très jolie fiche et c'est avec plaisir que te mets chez les jaunes. Have fuun et n'hésite pas si tu as des questions


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Lun 3 Nov - 18:56

careeeeeeey omg bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

PENNY ϟ She moved like a poem and smiled like a sphinx.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite chez les indiens pour la première fois ! (Pv: Penny-Black)
» PENNY DREADFUL (série TV)
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Monnaie du Gondor
» La gourde remplacée par le peso dominicain à Ouanaminthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-