top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches refusées

 Mary ¤ Petit bourgeon d'automne

AuteurMessage
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 21:10

Mary Thessa MacDonald

ϟ Âge : Dix-sept ans.
ϟ Nationalité : Galloise.
ϟ Année d'études : Septième année d'études
ϟ Camps : Neutre à tendance Ordre du Phénix.
ϟ Sang : Sang-Mêlée d'une mère moldue et d'un père sorcier.

ϟ Maison : Gryffondor (Liste des personnages jouables) - Poufsouffle/Serdaigle - Serpentard

ϟ Avatar : Josephine Skriver

Baguette : Taillée dans un bois de charme particulièrement tendre, la baguette de Mary révèle toute sa douceur et ses principes de vie si humains et bienveillants. Pourtant, certaines mauvaises langues vous diront que Ollivanders a surement dû se tromper lorsqu'il confia cette baguette entre les mains de la demoiselle, ne trouvant chez elle aucun talent, si tant bien est que la botanique puisse être un talent. Parfois, ce dernier réside dans le cœur de tout à chacun, ce que les capitalistes ne pourraient jamais comprendre. Raffinement, sensibilité et charme qui correspondent particulièrement à la demoiselle. Pourtant, au fond d'elle brûle bien un coeur de lionne, prête à rugir assez fort (bien qu'on ne l'entende moins que les autres comparses de sa maison) : témérité et force qui se retrouve dans le nerf même de sa baguette, révélant un nerf de ventricule de dragon.

Miroir du Riséd : Ah le miroir de Rised. Le fond de votre âme. Celui qui vous révèle tout ce que vous voulez véritablement voir, qu'importe l'orgueil, qu'importe les tromperies du quotidien, qu'importe la mort ou la maladie. Il est toujours là, inébranlable, vous donnant à voir ce que vous ne pouvez avoir, tel un serpent sournois qui s'immisce dans votre vie. Oui, Mary a très peur de s'approcher du Miroir du Riséd et d'apercevoir ce qu'il peut contenir. A dire vrai, elle n'en a même aucune idée et c'est cet inconnu qui l'effraye le plus. Elle a beau avoir échoué à Gryffondor, beaucoup se demandent où réside le courage de la brune. Mais le courage, c'est souvent ce qu'on ne voit pas. Un homme se tenant à ses côtés, celui même qui l'a rejeté des années auparavant. Main dans la main, ils se sourient sans quiproquos, sans honte ni gêne. Et sur son épaule, la main compatissante de sa mère apparaît gracieusement laissant une chaleur qui se propage jusqu'à son cœur... qui finira surement pas se serrer et exploser en pleurs dès que l'image fugace prendra fin. La tortueuse vérité ne peut prendre fin.

Épouvantard : Tout le monde connaît le conte moldu de la petite cinderella, pauvre petite gamine qui vit la mort emporter ses parents en la laissant devenir l'esclave désabusée d'une belle-mère affreuse et de ses deux garces de demies-soeurs. Oh Mary n'a pas perdu ses parents, non. La fatalité ou plutôt le destin a plutôt continué son cours, laissant sa mère partir loin de ce monde qu'elle n'arrivait pas à cerner malgré tout ses efforts. Laissant son père seul et désemparé par cette nouvelle mais qui finit néanmoins par s'en remettre, lui permettant de retrouver l'amour six ans plus tard. Mais voilà. Pour une gamine élevée aux contes de fées moldus, le remariage de son père prit une tournure des plus horrifiante lorsqu'elle rencontra pour la première, non pas sa nouvelle belle-mère mais la femme qui avait élevé cette dernière. Déboulant devant elle comme une furie avec son chapeau haut en couleur où un cygne blanc était empaillé dessus (commençant par horrifier la gamine) elle attrapa violemment son bras lorsqu'elle tenta de s'emparer d'un amuse-gueule, tout en lui criant dessus qu'une fille bien élevée ne devait pas se goinfrer. Un souvenir horrible qui la hante depuis, son épouvantard prenant alors un malin plaisir à lui rappeler cette scène en se transformant en cette horrible bonne femme, dans sa robe verte pervenche et son chapeau morbidement déstabilisant continuant de lui crier dessus encore et encore. Le lien avec le conte moldu ? Regardez donc les images de l'affreuse belle-mère de Cinderella et vous aurez l'impression de croiser Mrs Bulstrode en chair et en os. Disney l'a fait exprès, Mary en est certaine ! (Anachronisme permettant aux lecteurs de visualiser la peur risible de la lionne)

Amortentia : Une odeur de menthe poivrée si forte et si fraiche qu'elle pourrait vous faire pincer le nez et pourtant, c'est cette odeur que Mary apprécie dès que ses lèvres touchent le contact liquide de la potion d'amortentia. Cette odeur entêtante que sa mère revêtait souvent en raison de ses migraines ou tout simplement pour parfumer fraîchement une pièce, ne supportant pas l'odeur trop futile du parfum. C'est ensuite une odeur plus tamisée et douce de la violette qui prend le pas. Celle d'un souvenir lointain et d'une couleur apaisante qui, qu'importe les épreuves et les obstacles, lui redonnera toujours le sourire et la force vitale si douce et nécessaire. Mais celle qu'elle n'arrive pas encore à concevoir et à comprendre, c'est cette odeur plus musquée et forte qui ternit ce mélange si fleuri qui compose sa vie.

Compétences magiques
Chaque sorcier commence le jeu avec 40 points de compétences magiques, à disposer comme il le souhaite entre les différentes compétences listées ci-dessous. Ces points pourront influencer le jeu, et il est possible d'améliorer chaque compétence au fur et à mesure du jeu. Vous trouverez ici un guide des compétences magiques pour vous aiguiller un peu sur leur impact in RP et vous permettre de mieux les attribuer.

Duels : 05/10 ; la demoiselle n'est pas adepte de la violence pour la violence mais sait répliquer... lorsque l'adrénaline du stress de survie se déclenche en elle. Autant dire qu'elle ne brille pas au début d'un combat mais possède cette petite faculté du survivant qui la rend aussi flexible qu'une anguille mais également plus concentrée et précise.
Potions : 07/10 Un dérivé de la Botanique, matière qu'elle adore et excelle. Une question de précision et de minutie qui lui rappelle les moments où elle cuisinait enfant avec sa mère. Sauf qu'à l'époque, c'était pour préparer la soupe et cela se passait dans une cocote et non un chaudron.
Métamorphose : 06/10 Le regard de McGonagall est trop effrayant pour que Mary n'ose penser avoir moins de 05 dans cette matière. Car oui, sa directrice de maison est fortement impressionnante... ce qui conduit la jeune femme a étudié avec plus doués qu'elle pour maintenir un niveau acceptable... malgré le fait qu'elle n'arrive toujours pas à bien pratiquer la métamorphose sur animaux.
Sortilèges : 07/10 Oh la belle bleue. Oh le beau vert. Les sortilèges sont quelque chose de tellement magnifiques et imaginatifs que la petite Mary s'est rapidement laissée bercée dans ses enchantement en tout genre. Tellement pratique au quotidien qu'elle se surprend à aller faire des recherches supplémentaires pour le plaisir de réussir à créer quelque chose en provenant de nul part.
Légilimancie : 03/10 On dit souvent que c'est en raison de sa bonté et de sa gentillesse. Allez savoir.
Occlumancie : 04/10 Qu'on ne dise pas "trop bonne, trop conne" en provenance de Mary sans que la jeune femme ne s'offusque, boude et rétorque par un sortilège bien cuisant. Car malgré son joli minois, ses bonnes manières et son doux sourire, la galloise a la tête aussi dure que celle d'un écossais.
Quidditch : 03/10 Une seule explication : Tout le monde ne peut pas réussir à voler sur un balai et tenir une balle ou une batte dans son autre main. Entre conduire ou boire, il faut choisir les enfants.
Divination : 05/10 Bien qu'étant la matière la plus étrange qu'elle n'est eu, Mary n'a pas été directement dégoutté par la divinisation comme bon nombre de ses camarades. La curiosité l'a poussé à s'y intéresser et à croire en ce fil invisible du destin laissant des cartes dissimulées dans votre quotidien. Il ne reste plus qu'à savoir les lire.

ϟ Pseudo/prénom : Littleredsunshine ϟ Âge : aussi vieille que Minerva elle-même. J'ai tendance à me cacher parmi les moldus. ϟ Fréquence de connexion : Environ 4/7 en raison des études ϟ Ce personnage est : un post vacant (présent dans la liste des personnages jouables) ϟ Où nous avez-vous connu : sur PRD ϟ Le mot de la fin : ...
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 21:32

hogwarts: a history


La sonnerie retentit au 104 avenue Rechter Green, troublant le repos de ses habitants. La nourrice qui était venue chercher la petite Mary à l’école alla ouvrir la porte, étant la seule adulte de la pièce présentement. « Et bien Mr MacDonald, vous avez encore oublié vos clés. » plaisanta-t-elle en ouvrant la porte sur un homme de stature moyen qui enlevait son chapeau devenu un arrosoir à cause de la pluie battante au dehors. « Quelque chose ne va pas, Mr ? » s’inquiète alors Marcy en voyant l’état d’abattement dans lequel ce dernier se trouvait. Ce dernier soupira, ne sachant quoi répondre sur le coup et fit ce que tout le monde faisait. « Juste un peu de fatigue, Marcy. Ne vous inquiétez pas. » : il trompa la vérité avec des faux-semblants. Cette modestie et cette politesse qu’on apprend autour de nous en cachant la vérité par une réponse bateau indiquant que tout allait bien quand on était au plus mal.  Pendant ce temps, une petite fille racla sa chaise de bureau en arrière en entendant la voix de son père, pointa un doigt sur la ligne qu’elle était en train de lire afin de terminer le moment palpitant de son livre, ne souhaitant en perdre aucune miette, mais n’ayant aucunement le temps avec son envie pressante de se jeter au cou de son père. Attrapant la plume qui gisait à côté d’elle – car papa était quelqu’un de cool et avait un hibou chez lui là où tout le monde avait un chat -, elle la glissa entre les pages de son conte de fée afin de ne pas laisser le papier s’envoler délicatement dans un nouveau jeu de cache-cache. Ni une, ni deux, elle se mit à courir dans la salle à manger puis le couloir pour venir se jeter dans les jambes de son père en quête d’un câlin de retour à la maison, inconsciente de l’état de son père, de l’interrogation de sa nourrice, ni même du temps qu’il faisait au dehors. Mr MacDonald émit un sourire et embrassa son petit crapaud – comme il aimait l’appeler après que la demoiselle ait demandé un soir pourquoi les princes charmants devaient être des crapauds et non pas elles des reinettes, jalouse que ce soit aux princesses de devoir affronter la terrible épreuve d’embrasser un crapaud – alors que Marcy allait chercher ses affaires. Mais voilà, il y a des choses que les enfants sentent sans même les comprendre. Sans même les voir. « Pourquoi t’es triste, papa ? » Une question innocente qui aurait pu se résoudre par un simple « parce que j’ai envie d’un chocolat chaud avec des marsmallows » mais à la place, ce dernier se tourna vers la jeune Marcy, lui demandant d’une voix implorante. « Marcy, pourriez-vous rester un peu plus longtemps… s’il vous plait ?! » Ce fut le début de la fin et le commencement d’une longue soirée de pluie. La gamine n’a que huit ans et tout ce qu’elle espérait était de savoir comment Merlina Gretchen – l’héroïne de son livre d’enfant - sortirait de son palais de glace. A la place, ce ne fut que le début d’une explication ambiguë qu’elle ne comprendrait qu’à l’aube de ses treize ans, lorsque la sagesse et les neurones se seront mis correctement en place. Une explication visant à annoncer à une fillette de huit ans que sa maman ne rentrera plus jamais à la maison.

Bien entendu, il ne faut pas tout de suite voir le verre à moitié vide. Rassurez-vous : Mrs MacDonald n’est pas morte par un mal inconnu. Non, elle a juste décidé de divorcer – chose assez peu courante dans les années 1960 et qui pourtant commençait à poindre le jour – car elle n’arrivait pas à se faire au monde de son époux. Etant une moldue, Mrs MacDonald n’avait aucune conscience qu’un monde magique puisse exister jusqu’au jour où elle trouva son fiancé devant chez lui, trempée de la tête au pied, en exigeant une explication. Inquiète et jalouse comme pas deux, elle avait imaginé que ce dernier la trompait lorsqu’il refusa de l’emmener à une soirée de gala à son travail alors que ce dernier n’était qu’un sorcier. Bien entendu, la première explication ne passa pas de suite comme une lettre à la poste et il fallut que ce dernier ne prouve ses dires en lui montrant l’utilisation de la magie. Premièrement, Mrs MacDonald s’évanouit sous la surprise. A son réveil, il lui fallut bien deux heures pour émerger et digérer l’information avant de fondre en pleurs dans les bras de son fiancé en le remerciant de ne pas l’avoir trompé. L’information était passé et Mr MacDonald n’osait croire avec quelle facilité cette dernière accepta la nouvelle. Si bien qu’il l’en aima d’autant plus. Le couple fut parmi les plus heureux des couples britanniques pendant six merveilleuses années. Entre-temps, ils se marièrent, s’installèrent ensemble à Swansea, petite ville côtière du pays de Galles, et eurent la joie d’avoir une petite fille qu’ils nommèrent Mary. Mary Thessa MacDonald. Leur petit poupon qui hérita du sourire de sa mère et de la bonté de son père. Une famille comme les autres qui se fondait parfaitement dans la masse et dont les allées du jardin étaient toujours remplies de fleurs odorantes attirant bon nombre d’abeilles et de papillons.

C’est ainsi que nous reprenons notre histoire. Celle d’un père entraînant son enfant sur le canapé avec un visage dont on ne pouvait déceler la tristesse qui s’en suivrait. Mary pensa alors qu’il avait lui-aussi perdu son nounous préféré – comme elle, deux semaines auparavant et auquel elle avait pleuré des heures durant – mais non. « Vois-tu, mon ange. Ta maman… ta maman a décidé de prendre des vacances. » commença-t-il, n’arrivant surement pas à annoncer à son enfant que leur mère avait décidé de les quitter en apprenant que son propre enfant avait hérité des facultés magiques de son père. Ce n’était pas qu’elle ne les aimait plus. Seulement qu’elle avait pris peur alors que Mary venait de faire s’envoler tous les livres de la bibliothèque afin de pouvoir faire venir à elle le conte qu’elle souhaitait en guise de berceuse de nuit. Mr MacDonald maîtrisait sa magie, Mary non. De plus, les récentes actualités du monde magique n’auguraient rien de bon et même si son époux ne lui disait pas tout, elle avait remarqué son trait inquiet qui traversait son visage au niveau de ses rides d’expressions. Le tout réuni l’avait donc fait fuir loin de sa famille. Elle ne les reniait pas totalement : elle s’était juste présentée devant lui en pleurs, non loin de la dépression nerveuse, et préférant divorcer et craindre la raillerie publique que de vivre dans un monde qu’elle ne comprenait et n’acceptait pas si bien que cela. Cependant, ce ne sera que quelques semaines plus tard que Mr MacDonald trouvera le courage d'annoncer clairement à sa fille de huit ans que non, sa maman ne reviendra pas à la maison, mais oui, elle pourra surement la voir bientôt.

Mary évolua ainsi entre deux maisons et deux mondes. Rejeté par sa femme, Mr MacDonald s'en retourna vers sa famille, près de Cardiff, ayant obtenu la garde de sa fille en raison de la découverte de ses pouvoirs. Blessé et meurtri d'amour durant six longues années, il reprit petit à petit goût à la vie mais seulement à partir de la deuxième année de Mary, ne laissant guère l'occasion à la jeune fille de voir le visage radieux de son père, hormis lorsqu'elle le retrouvait pour les vacances, heureuse alors à son tour pour lui. Sa mère refit également sa vie, avec un artiste qui l'entraîna lui-aussi sur les sentiers de la folie mais de la folie créative. Loin des dangers de la magie. Mary lui rendait visite régulièrement lorsqu'elle revenait pour les vacances bien qu'elle sentit en grandissant qu'elle s'éloignait toujours plus de sa mère, cette dernière étant bien plus préoccupée par sa nouvelle famille qu'elle-même - d'autant plus qu'elle ne comprenait pas grand chose à sa vie à Poudlard et avait une peur bleue des hiboux. Autant vous dire que la Poste britannique ne passe pas au château -. Ceci fut le premier tournant de sa vie d'adolescente, contribuant à commencer à émietter son innocence d'enfant. Le remariage de son père fut le deuxième tournant. L'été de sa troisième année, Mr MacDonald annonça à sa fille chérie qu'il allait se remarier l'été prochain et lui fit rencontrer la grande promise : une sorcière d'une grande beauté. Une beauté froide, certes, mais guère méchante, ni blessante. Une femme sur la réserve, ayant surement peur que sa future belle-fille ne s'oppose à son union. Dorisa Bulstrode était une sorcière au sorcière au sang-pur, veuve de feu Mr Bulstrode, mort de la dragoncelle quatre ans auparavant. Une mort tragique dont sa propre fille, Arsinia Bulstrode, ne s'était pas encore remise. Cette dernière ne fut guère enjouée de constater que sa mère avait trouvé un homme avec un enfant pour refaire sa vie. Surtout lorsqu'elle reconnut la petite bouffondor que ses amis et elle se moquaient éperdument à cause de son sourire si frais et niais qui avait le don de l'horripiler. Malgré tout, Arsinia était heureuse. Heureuse pour sa mère, heureuse d'avoir de nouveau une famille normale et heureuse d'avoir une petite sœur - elle qui était désespérément fille unique depuis tant d'années-. Il aurait juste fallu que cela ne tombe sur quelqu'un d'autre. Elle mit une année à accepter la venue de Mary dans cette famille recomposée. Car si elle était piquante, garce et distante au début de la quatrième année de sorcellerie de Mary, la fin de sa cinquième année revêtit un caractère plus étonnant que doux lorsque sa nouvelle demie-sœur la défendit face à des serpentards de son âge, elle l'aînée de septième année, aussi belle que mordante. Peut-être avait-elle été impressionné que sa cadette et nouvelle demie-sœur de sang-mêlée ne lui tienne tête avec le sourire lors de leurs vacances d'avril lorsqu'elles rentrèrent ensembles chez les nouveaux Mr et Mrs MacDonald. Car durant pratiquement une année, Arsinia vivait mal le fait d'avoir l'impression que sa mère rabaissait leur famille en épousant un homme qui avait autrefois épousé une moldue, trop imbriquée dans les idéaux poussés de ses amis élitistes. Sa mère n'avait fait que suivre son cœur, après de longues années d'un amour esseulé qui avait fané pour son défunt mari qui ne voyait en elle qu'un utérus prospère... et qui ne lui avait donné qu'une fille. Et pourtant, si Mary paraissait si fade et naïve aux premiers abords, elle comprit rapidement que la gamine de deux ans sa cadette avait la tête aussi bornée qu'elle mais la délicatesse de la dissimuler derrière un sourire. Mary a toujours été élevée selon le principe que tout le monde a le droit à sa propre pensée, même si elle diffère de la nôtre et quelle s'en trouve risible. Alors, elle laisse chacun penser à sa manière, même en n'étant pas convaincue mais jamais on ne réussit à lui mettre la tête de travers. Trop butée qu'elle était - après tout, petite, elle avait montré à son père qu'elle n'aimait pas les chous de bruxelles en restant toute une journée et une soirée face à son assiette, les bras croisés sur sa poitrine en jouant avec ses pieds - elle n'était jamais entrée dans le jeu d'Arsinia de lui faire croire qu'elle n'était que la moitié d'une sorcière donc bien moins compétente qu'elle (la jalousie fait dire de vilaines choses dans la bouche des sorcières).

" Je serais toi, j'aurai honte !" clâma une voix à côté d'elle dès l'instant où un corps vient s'asseoir brusquement sur la chaise voisine. Relevant le nez de son livre, Mary fut aussi étonnée que décontenancée et cette expression ne fit que s'agrandir alors qu'elle se rendit compte qu'un serpentard venait lui parler délibérément. Lors de sa première venue à Poudlard, la jeune fille avait été envoyé dans la noble maison des lions. Un choix assez étrange pour la galloise qui ne s'y attendait pas. En effet, contrairement à la plupart des personnages qui composent la tanière des lions, Mary est de loin la plus calme et douce, tranchant nettement dans cet univers aussi coloré qu'abrupte. Car voyez-vous, le courage n'est pas seulement celui de s'interposer face à un professeur hypocrite ou bien encore de se lancer à cœur perdue dans une bataille. Non, la témérité de la jeune fille réside bien plus profondément dans son cœur, la poussant quotidiennement à se révéler afin de combattre ses démons qui l'annihilent. Et au final, elle s'y plaisait dans sa maison bien qu'étant une force plus douce que brute. Malgré tout, cela ne plaisait pas à certaines personnes car malgré le fait que son père ne soit un sorcier, il n'était ni réputé ni fortuné. Alors, lorsque son mariage avec Dorisa Bulstrode fut connu du grand public... ses ennuis commencèrent. Elle n'était plus l'inconnu des rouges et or au sourire compatissant et sympathisant. Elle était devenue la sang-mêlée qui rabaissait l'image d'une vieille famille - bien que n'ayant rien à voir concrètement dans l'histoire -. Les puristes les plus extrêmes commencèrent à se renseigner sur elle et ce qui devait arriver... arrivera. " Je ne vois absolument pas de quoi tu parles, Mulciber." répondit-elle au garçon de son âge qui la foudroyait du regard, un regard aussi malsain que dérangeant. Tentant de se reconcentrer sur son manuel et zieutant au passage où se trouvait la bibliothécaire en cas de besoin, Mary ne s'était jamais sentie aussi mal à l'aise, consciente qu'elle était observée avec minutie par le jeune homme qui prenait un malin plaisir à faire durer l'observation, un sourire carnassier en coin. " Oh si que tu veux. Tu vois même très bien, petite Morgause." souffla-t-il au creux de son oreille, se rapprochant bien trop près d'elle pour qu'elle n'ait pas un frisson d'alerte de survie. Tentatrice. Poison. C'était ainsi qu'on surnommait ce genre de personnes chez les sangs-purs les plus élitistes. " Si tu le dis." termina-t-elle l'entretien en se reculant et attrapant son sac afin d'aller demander à la bibliothécaire le droit d'emprunter son manuel, ne se sentant absolument pas à l'aise dans le cas présent. Fort heureusement, elle arriva devant le bureau en même temps qu'un camarade qu'elle connaissait bien et c'est ensemble qu'ils quittèrent la bibliothèque, non sans un regard mi-inquiet, mi-curieux en direction du serpentard qui se délectait toujours de sa trouvaille. Avec les temps qui couraient et la montée en puissance de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, la lionne ne se sentait pas en sécurité. Ils avaient beau être en sécurité au sein du château, les événements de la rentrée avaient bien mis à mal cette confiance irrationnelle que les élèves avaient. Les problèmes rencontrés à Pré-au-Lard ne faisaient que confirmer que quelque chose se tramait et que pour les enfants de moldus ou les sangs-mêlés jugés impurs et inférieurs, des heures sombres n'allaient pas tarder à venir. Pourtant, ne pas penser à ce qui se passe à l'extérieur semble être vu comme un mot d'ordre dont Mary s'en acquitte avec voluptés et dernier tube de rock des Fluffy Punkins en compagnie de ses amis. La légèreté d'une adolescente. Car, le courage, c'est aussi avoir le cran de choisir ses batailles et de laisser certaines ne pas prendre le pas sur vous... bien qu'au fond, vous tremblez d'inquiétude, tout autant que de questionnements. Le courage, c'est aussi l'insouciance de faire croire aux autres que vous ne pensez à rien de tout cela afin de ne pas les inquiéter et de les rassurer en ayant toujours un mot gentil et encourageant, là où vous vous pouvez perdre espoir.



en cours de rédaction
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 21:33

Mary j'ai hésité à la prendre pour DC, je suis trop contente qu'elle soit enfin jouée, éclate toi bien avec ce perso
Et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1580
▪ pseudo : Lili
▪ multinick : Bea la folle
▪ célébrité : Emily Bett Rickards
▪ points : 53
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 24 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Médicomage
▪ orientation : Carrotsexual
▪ situation : Trouple
▪ crédits : (c) Tanagra

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Eileen Sanders

50/1500/24/V

Lun 24 Nov - 21:38

Bienvenuuue!
& bonne chance pour ta fiche!


come on eileen
▽ smoother than a fresh jar of Skippy


(c)DARK-PARADIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 21:44

Merci à vous deux
Et bien, j'espère que ma version de Mary te plaira alors Adelaïde. Histoire que tu ne sois pas trop déçue de ne pas la jouer en DC Je m'éclaterais en ton honneur alors Smile
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 21:54

T'as intérêt
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 21:55

Bienvenuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 766
▪ pseudo : vintage love.
▪ multinick : nope
▪ célébrité : scooby doo
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : dix-sept ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : bisexuel aromantique
▪ situation : célibataire, duh
▪ crédits : @juice

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
2 / 102 / 10
  
    avataravatar
The Grim

000

Lun 24 Nov - 22:02

oooooh baby

bienvenue parmi nous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 22:15

Croix de bois, croix de fer Adelaide  Sinon, tu pourras me rabattre les bretelles
Merci M'dame l'infirmière et Sirius  (baby ? xD)
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 22:36

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Lun 24 Nov - 22:39

Une Maryyyy

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 2541
▪ pseudo : tanagra
▪ multinick : xander, teddy, nils & uther
▪ célébrité : yassine rahal
▪ points : 254
▪ statut : sang pur
▪ âge : 19 ans
▪ maison : gryffondor
▪ emploi : Nouveau poursuiveur des Falmouth Falcons
▪ orientation : evanssexuel
▪ situation : lovesick puppy
▪ crédits : eden memories & northern lights

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
10 / 1010 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
James Potter

150/2500/24/V/KB/LG

Lun 24 Nov - 23:15

Bienvenue dans le coin (Officiellement, sur la CB ça compte pas ) Bon courage pour ta fiche


THERE'S ALWAYS THE SUN
Will I ever become a hero? Will I wed the girl I love? Am I going to get to touch her boobs? | james potter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
▪ messages : 1546
▪ pseudo : Twisted Sunshine
▪ multinick : Achille, Atlas, Raed, Sirius
▪ célébrité : Eva Green
▪ points : 10
▪ statut : sang pur
▪ âge : 26 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : main du destin
▪ orientation : dark-lord-sexuel
▪ situation : Mariée
▪ crédits : Schizophrenic

▪ duels :
10 / 1010 / 10
▪ potions :
3 / 103 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
7 / 107 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Bellatrix Lestrange

50/1000/24/KB/V

Mar 25 Nov - 0:00

Ouuuuh une Mary
Pour une fois que c'est pas moi qui m'occupe de toi
J'aime beaucoup ton choix d'avatar


sail with me into the dark
© alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Mar 25 Nov - 1:06

Aw une Mary ♥ Elle était très active sur mon premier forum Maraudeurs et me laisse un très bon souevnir Very Happy Bon courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mar 25 Nov - 3:06

BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mar 25 Nov - 21:33

Merci à tous  !

Bellatrix > comment çà ? Tu ne veux pas t'occuper de moi ?
Aaron > Vous ne me mettez pas du tout la pression.  J'espère être à votre hauteur du coup ^^

Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 26 Nov - 16:01

Maryy copiiiine bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 26 Nov - 20:14

Hiiiii, merci !
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 683
▪ pseudo : KILLER QUEEN
▪ multinick : Aube Ergine
▪ célébrité : Kitty kitty bang bang
▪ points : 0
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 17 ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : Miaousexuelle
▪ situation : Célibataire
▪ crédits : lux reterna ; taylor swift

▪ duels :
7 / 107 / 10
▪ potions :
10 / 1010 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
4 / 104 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Tara Tatouille

000

Jeu 27 Nov - 14:57

Bonjour Mary

Bon, nous n'acceptons habituellement pas vraiment les familles de Sang-Pur traditionalistes qui s'acoquinent avec des sang-mêlés ou des moldus, mais étant donné ta manière d'amener la chose et ta prise en compte du caractère exceptionnel et ostracisant de la chose, je ne vais pas te demander de revenir sur ta fiche.

Je te valide donc et te souhaite officiellement la bienvenue sur Floo

PS : n'oublie pas de recenser ton avatar et de poster ta fiches de liens


We're so young that we're on the road to ruin. We play dumb, but we know exactly what we're doing. We cry tears of mascara in the bathroom, honey, life is just a classroom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Ven 28 Nov - 13:07

Avec du retard, bienvenue ! Ton personnage est trop cool
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Mary ¤ Petit bourgeon d'automne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-