top site
n'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum
Poudlard a besoin d'étudiants!
merci de privilégier les élèves aux adultes à l'inscription
intrigues
inscrivez-vous aux nouvelles intrigues ici & ici !

 :: LUMOS :: the sorting hat :: fiches refusées

 Mille et un cauchemars.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 18:41

Kamal, Aaren Qhadir

ϟ Âge : 23 ans.
ϟ Nationalité : Anglaise.
ϟ Métier : Sans emploi pour le moment. Il aimerait vivre de sa peinture, de ses poèmes, et de ses chansons, mais... C'est pas si simple.
ϟ Ancienne maison : Gryffondor.
ϟ Camps : S'il avait un camp à choisir, ce serait très certainement l'Ordre du Phénix.
ϟ Sang : C'est un Sang mêlé.

ϟ Avatar : Hamed Sinno.

Baguette : Sa baguette magique est faite en épicea, et elle contient une plume de Phoenix. Elle mesure environ 32 centimètres. C'est peut-être la seule chose à laquelle il fait attention parmi toutes ses affaires. Le reste n'est que futilité, il évite de trop s'attacher aux biens matériels.

Miroir du Riséd : Sa mère heureuse, lui, et son père (?). Il ne sait pas qui est son père, du coup, c'est assez compliqué pour lui. Sa mère lui en a toujours parlé en bien, mais ce qu'il n'a jamais comprit, c'est pourquoi ne pas être resté avec elle ? Elle lui a dit que c'était une très longue histoire qu'il finirait par découvrir un jour.

Épouvantard : Une cage. Il a une peur incompréhensible des cages. Se sentir brimer, brider... Kamal ne supporte pas ça. C'est quelque chose qu'il souhaite conserver par dessus tout.

Amortentia : Le miel serait très certainement ce qu'il sentirait le plus. Il aime les odeurs sucrées, et le miel est la chose la plus sucrée qu'il lui ait été donné de goûter. Il aime cela plus que tout au monde, car sucre rime avec bonheur. Pour lui, il ne peut y avoir l'un sans l'autre. Par ailleurs, ce n'est pas la seule odeur qu'il aime, car dans son amortensia, il y a cette odeur que l'on retrouve très souvent dans les lessives. Par ailleurs, il y aurait une petite touche chocolaté que l'on ne saurait expliqué, car il n'aime pas le chocolat.

Compétences magiques

Duels : 8/10
C'est un ancien Gryffondor, une tête brûlée, et un maestro de la baguette magique. Disons que la magie a toujours été une source d'évasion pour le jeune anglais. Il fait parti de ces sorciers qui pensent que la magie est un art, avant toute chose. Bien manipuler, il n'y a qu'à voir ce dont est capable un sorcier ! Par la force des choses, il a toujours su se défendre, et attaquer, détestant par-dessus tout se sentir inférieur aux autres. Il a passé plus d'heures en retenues durant sa période scolaire, qu'à écumer la Bibliothèque pour ses examens. Les Serpentard avaient vraiment trop une grande gueule, selon Kamal, et sûrement, ça l'est toujours de nos jours.
Potions : 4/10
Quelle matière affreuse ! Puis Sulghorn était un vrai @%*! d'élitistes ! Kamal agissant beaucoup via ses sentiments, n'a jamais vraiment travaillé cette matière et s'est vite empressé de l'oublier de sa liste de cours pour les A.S.P.I.Cs.
Métamorphose : 7/10
Comment ne pas aimer cette matière lorsque vous vous sentez l'âme d'un artiste ? Que la révolte boue dans votre sang sans trop savoir pourquoi ? Défaire quelque chose pour le refaire et en faire quelque chose de mieux ? C'était un peu avec cette mentalité-là, que Kamal abordait la métamorphose, et il s'en est toujours tiré avec de bonnes notes.
Sortilèges : 8/10
La magie est un art. Il n'y a pas à épiloguer là-dessus, sinon, ce serait recopier ce que j'ai écris plus haut.
Légilimancie : 2/10
Lire les pensées, c'est un peu comme violer l'intimité des gens, rentrer à coup de pompes dans une maison et s'asseoir à la table et y manger sans y avoir été invité. Encore un sujet à révolte pour le jeune Qhadir.
Occlumancie : 9/10
Il ne supporte pas que les gens aient un ascendance sur sa personne. Et s'il avait le temps, il étudierait probablement cette magie pour mieux édifier une forteresse mentale autour de ses pensées. Ceux sont les siennes, et il se battra mordicus pour qu'elle le reste. Sa volonté et sa détermination font de Kamal un Homme avec plein de bon sens et infatigable.
Quidditch : 2/10
Les balais volant, c'est bon pour ceux qui ne savent pas penser par eux-mêmes.
Divination : 0/10
Sérieusement ? Qui croit-en ça ?

ϟ Pseudo/prénom : Scaretale ϟ Âge : 25ans ϟ Fréquence de connexion : 3/7 ϟ Ce personnage est : inventé ϟ Où nous avez-vous connu : Tout le beau monde que je connais est ici ϟ Le mot de la fin : wallouh
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 18:42

hogwarts: a history


On dit beaucoup qu'il n'y a que vers une seule personne envers qui un Homme peut se tourner dans les coups durs, c'est uniquement vers sa mère car elle sera toujours là pour vous aider à vous relever, pour vous aider à faire face à tous vos problèmes de sortes à ce que vous en ressortiez grandi. Mais le jour où cette dernière est menacée de vous être enlevé, alors il n'y a plus de repère. On ne sait plus où l'on a mal, on en veut à la terre entière, et l'on ne souhaite qu'une chose à ce dernier : Qu'il brûle.

Kamal veut dire perfection en arabe. Et si sa mère lui a donné un nom arabe est un pur mystère pour lui étant donné que son père l'a abandonné avant même qu'elle n'accouche. Mais sa mère n'en voulait pas à son père. Elle disait qu'il avait ses raisons, et qu'il devrait probablement pas lui en vouloir non plus. Qu'il devrait être fier, et que tout ce qu'il pourrait avoir de lui, pour le moment, c'était de ce prénom qu'il aurait aimé lui donné, et de son nom de famille. Kamal ne pouvait s'empêcher de grandir avec cette haine cuisante d'avoir été laissé de côté par un père qui aurait du, dans l'ordre normal des choses, être là pour lui. Et voir l'expression béate que prenait sa mère, même sur son lit de mort, à l'énonciation de ce père renchérissait un peu plus cette colère pour son géniteur.

Kamal était un jeune anglais, certes, pas de pur souche, comme on n'avait cessé de le lui rappeler tout au long de sa courte existence. Et que c'était probablement à cause de cela, qu'il ne percerait jamais dans l'art. Toutes les écoles qu'il avait voulu faire lui avaient apporté cette argument comme s'il s'agissait d'une raison inéluctable, et qu'il était né de la mauvaise couleur de peau. Cette révolte, cette colère qu'il avait en lui, il ne pouvait que l'exprimer dans ces peintures, et se voir refuser ainsi les portes des grandes écoles, qu'elles soient magiques ou non, le rendait aigri. Comme il aimait le dire : Moi, Kamal, 23ans, aigri de la vie.

Sa mère ? C'était la plus belle de toutes. Même là, allongée dans ce lit d'hôpital, elle restait la femme la plus magnifique qu'il eut connu. Elle avait de long cheveux blonds, et un beau regard azuré. Elle avait cette petite faucette sur le coin de la joue que Kamal adorait voir. Elle était sa première fan, et ne cessait de l'encourager dans sa voie. De tout petit, elle lui avait montré l'amour, elle lui avait montré comment sourire, et à avancer par lui-même, de ne jamais attendre auprès des autres, même de sa propre famille. Oui, car toute sa famille ou presque, lui avait tourné le dos. Comment pouvait-elle élevé ce bâtard d'arabe quand on faisait parti de l'une des familles les plus nobles d'Angleterre qui soit ?

Elle ne lui parla que très peu de sa famille, ne lui parlant uniquement que de son cousin Alaric. Le seul, qui, à ce jour, ait pu représenté le référent masculin auprès de Kamal. Il venait toujours avec des cadeaux, et lorsque ce n'était pas des cadeaux, c'était de l'argent pour Maman, ou pour les affaires de Kamal. Même là, à côté d'elle et de Kamal, il était le seul à être venu la voir mourir. Il n'avait pas souhaité amené ses enfants, bien qu'ils adoraient leur tantine. Pour Kamal, il allait devenir l'unique personne de sa vie. La plus importante qui soit, dans l'existence la plus triste et solitaire qui s'annonçait pour le jeune Kamal.

Elle dormait. Elle était paisible. Kamal pleurait silencieusement, tandis qu'Alaric tenait la main de sa cousine en faisant la lecture du quotidien de la journée. A un moment, Kamal ne saurait dire ce qu'il eut entendu, mais ça le fit rire, et il éclata de rire. Alaric ne put s'empêcher de rire à son tour, et au bout d'un moment, lorsqu'ils arrêtèrent de rire, ils se mirent tout deux à pleurer. Alaric s'était alors levé pour prendre son neveu dans ses bras. C'était à ce moment-là que sa mère, Elizabeth, se réveilla pour leur dire :
« Arrêtez donc tout ce cinéma, je n'arrive pas à me reposer. »

Ils se lâchèrent immédiatement. Elle fit un clin d'oeil à son cousin avant de regarder son fils. Avec difficulté, elle lui prit la main, et elle lui dit : « Il va te falloir prendre cette petite clé que j'ai autour du cou, mon chéri. » Kamal la regarda avec une curiosité à peine voilé. Il lui enleva délicatement le collier pour regarder cette clé d'argent. Il ne pouvait s'empêcher de s'interroger. Elle lui avait toujours dit qu'elle n'ouvrait rien, sinon la liberté, la joie et la richesse. Il avait toujours vu en ça un symbole sur lequel sa mère se raccrochait et sur lequel il devait alors se raccrocher. « Ton oncle Alaric va te mener au coffre quand il sera l'heure. »

Elle sourit, mais Kamal sentit une larme lui coulait le long de sa peau doré, alors que son ventre se serrait fortement. Alaric lui serra l'épaule. « Je t'aime plus que tout, mon chéri. Garde la tête haute, et fais-moi plaisir... Va au bout de tes rêves... » Elle soupira, avant de fermer doucement les yeux. Kamal se pencha aussitôt sur elle. « J'ai besoin de dormir sombre idiot ! Laisse-moi profiter des rayons du soleil ! » Kamal éclata de rire, avant d'embrasser le front de sa mère. Lorsqu'il se rassit, le moniteur cérébrale de sa mère émit un long signal sonore. Les infirmières accoururent, et Kamal se mit à crier de douleur, à pleurer tout ce qu'il savait. Alaric le saisit fortement pour laisser aux infirmières la place de faire leur travail, mais ce fut très compliqué pour lui aussi.

Kamal devait cessé d'être heureux ce jour-là, un 27 Mai à 15h 12.


(...)

Poudlard avait toujours fait parti de ses souvenirs les plus intenses, et les plus mémorables. Non pas qu'il n'en est pas eut d'aussi fort avec sa feu mère, loin de là. Mais, c'était là-bas, qu'il avait senti, pour la première fois, cette immense bonheur que procurer ce puissant sentiment de liberté que l'on vous accorde dès que vous vous éloignez des jupons de votre mère. Kamal avait été un fier Gryffondor, et jamais Godric, fondateur de cette si noble et chevaleresque maison, n'aurait eut à rougir de honte quant à ses actes. Il agissait toujours avec bravoure, et ne supportait pas l'injustice que les Serpentard prenaient un malin plaisir à orchestrer dans les couloirs du château, lorsque les professeurs avaient le dos tourné.

Mais jamais rien de ce tout ce qu'il avait vécu ne l'avait préparé à cette mort si brutale de la personne qui se trouvait être le pilier même de toute son existence. Tous les sacrifices qu'elle avait du faire pour le voir grandir dans un confort, bien que précaire, plus qu'acceptable. Elle lui avait donné tout l'amour qu'il n'avait jamais eut de la part d'un père, pourtant si idyllique dans les yeux de sa mère. Se la voir retirer lui donnait des envies de foutre le feu à la Terre entière, de tous les voir crever, ces putains de misérables, mais surtout de les voir souffrir autant qu'il n'avait souffert, et qu'il ne souffrirait de toute sa vie.

Il était né dans la mauvaise partie du globe. Et revenir sur les Terres de ses aïeux paternelles n'était pas une option possible. D'une part, parce qu'il ne savait pas qui il était, ni même si il était encore en vie. D'autre part, parce qu'il ne serait probablement jamais considéré comme un saoudien, du fait de sa naissance de bâtard. L'ironie de la vie : En Angleterre, vous êtes le bâtard arabe d'une mère pourtant d'ascendance noble. Mais c'était très mal vu et elle a voulu le garder, au lieu de se faire avorter dans le plus grand des secrets. Avec sa ganache, il était toujours considéré comme un putain d'étranger. Au dehors, dans son pays d'origine, c'était la même chose. On le voyait et on le verrait toujours comme un anglais. D'autant plus qu'il ne parlait que très peu l'arabe, et que c'était sa mère qui le lui avait apprit. Alors autant vous dire que ses connaissances en matière d'arabe frôlait le niveau zero.

Alaric finit par garer la voiture, à quelques centaines de kilomètres de Londres, devant un immense portail en fer forgé. Il avait conduit toute la journée pour se retrouver devant cette immense bâtisse que trop bien entretenu. Pourtant, comme Alaric lui expliquait, personne ne venait y vivre. Elle était considérée comme une demeure de vacances pour la famille, et seuls les jardiniers et bonnes habitaient en ses lieux pour veiller à ce que le manoir soit toujours présentable au cas où il faudrait y séjourner dans l'urgence. Même Alaric semblait fatigué et écœuré de cela. Le portail finit par s'ouvrir, et il passa la deuxième, pour finalement l'arrêter dans la cour près de cette immense fontaine d'un cheval cabrant, avec un chevalier d'une autre époque sur sa selle.

Un majordome vint à leur rencontre. On ouvrit à Alaric, puis à Kamal qui mit cinq bonnes minutes à sortir de la voiture, visiblement sous le choc qu'on lui prête cette attention. Le majordome lui fit un clin d’œil, lui faisant alors comprendre qui il était et qu'il s'en fichait bien évidemment. Kamal ne put s'empêcher de lui sourire, et il sortit à son tour de la voiture. On leur prit les maigres affaires qu'ils avaient mené avec eux, puis ils montèrent les quelques marches, avant d'entrer dans l'immense manoir.

Pour Kamal, c'était une grande première. Et bizarrement, jamais un lieu ne l'avait autant inspiré que celui-là. Alaric lui dit : « Ta mère l'adorait. Je n'ai jamais compris pourquoi ils ne lui ont pas donné au lieu de la deshériter comme une malpropre sous prétexte qu'elle était folle amoureuse de Barak. » Kamal retourna son visage vers Alaric à la vitesse de la lumière. Il lui fit un clin d’œil, en lui faisant signe de le suivre. « Ta mère est partie, maintenant. Son secret n'est plus à garder, n'est-ce pas ? » Kamal ne put s'empêcher de sourire, avant de détourner le visage en repensant à sa mère. Putain, une journée déjà, et il en souffrait toujours autant.

Ils montèrent l'escalier, tandis qu'Alaric disait : « Tu visiteras plus tard. Je veux voir ce qu'il y a dans ce coffre, moi aussi ! Ta mère ne voulait pas me le dire, mais j'ai toujours pensé qu'il s'agissait de ton père. Ils s'aimaient vraiment, tu ne peux même pas imaginer à quel point. Il la regardait d'une telle façon que beaucoup de femmes de notre famille étaient jalouses de voir qu'elles ne seraient probablement jamais autant désirées de la sorte. » Kamal pressa le pas. Alaric eut un petit rire, comprenant bien évidemment ce besoin que le petit ressentait devant tant de découverte.

Alaric finit par pousser une porte, et ils entrèrent dans ce qui semblait être la chambre de sa mère lorsqu'elle venait ici. Il y avait des photos d'elle, et de gens que Kamal ne connaissait pas. Alaric les lui présenta brièvement, avant de lui montrer un coffre en argent sur un petit guéridon. Kamal fourra la main dans sa poche de pantalon tandis qu'Alaric le prenait pour aller s'asseoir sur le lit. Kamal vint s'asseoir à côté de lui, lui donnant la clé. Mais Alaric refusa. « C'est à toi de le faire, mon petit, et d'ailleurs, si tu souhaites que je quitte la pièce avant que tu ne l'ouvres, n'hésite pas à me le dire, j'attendrais dans le salon en bas. »

Kamal ne dit rien, mais Alaric vit qu'il était ému d'un tel geste. Mais l'ex-Gryffondor posa sa main sur la jambe de son oncle, lui intimant silencieusement de rester. Il remit le coffre dans les mains d'Alaric puis, entra la clé dans la serrure et la déverrouilla.

Lorsque Alaric ouvrit le couvercle, l'odeur qui s'en échappa les transporta très vite au Moyen-Orient. C'était un pur délice d'agrumes, de miel et de chaleur. A l'intérieur, il y avait plein de gri-gris, et une vingtaine de lettres toutes ouvertes. Kamal les saisit, et vit qu'elles étaient toutes adressées à sa mère. Il en tourna une, et vit écrit, en lettres parfaitement bien calligraphiés le nom de son père :


Cheikh Barak Abd Al'Qadir.


Kamal effleura le nom de son père, avant de prendre toutes les lettres et de les reposer à côté de lui. « Elles étaient destinées à Maman. Je préfère attendre qu'elle soit enterrée pour. » Alaric hocha de la tête, comprenant et acceptant la volonté de son neveu. Kamal continua de farfouiller à l'intérieur, trouvant une belle montre en or, et tout un tas de trucs dont il ne connaissait pas l'utilité. Il y avait plein de bijoux, et une petite clé en Or. Il la souleva pour mieux la regarder avant de la remettre dans la boîte. Il farfouilla dix bonnes minutes, regardant tout ce qu'il y avait à l'intérieur, avant de voir une lettre qui lui était destinée. Son coeur rata un battement. Il leva le regard vers son oncle, puis, comme paniqué à l'idée d'avoir un échange avec son père, il rangea tout pour refermer la boîte à clé.

Alaric le regarda cinq bonnes minutes, avant de finalement le prendre dans ses bras. Kamal ne tarda pas à éclater en sanglot, et à pleurer toutes les larmes de son corps. Il finit par s'endormir, et Alaric l'allongea doucement sans prendre la peine de le déshabiller. Il avait bien mérité de se reposer un peu. Il tira les lourds rideaux avant de sortir de la chambre, puis il éteignit la lumière pour ne plus voir Kamal, jusqu'au lendemain matin six heures.
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 18:46

Han !  Alors je savais pas du tout que tu revenais mais dès que j'ai vu le perso j'ai tout de suite pensé à toi  J'espère que cette fois c'est la bonne !   Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1580
▪ pseudo : Lili
▪ multinick : Bea la folle
▪ célébrité : Emily Bett Rickards
▪ points : 53
▪ statut : sang-mêlé
▪ âge : 24 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : Médicomage
▪ orientation : Carrotsexual
▪ situation : Trouple
▪ crédits : (c) Tanagra

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
7 / 107 / 10
▪ métamorphose :
5 / 105 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
2 / 102 / 10
▪ divination :
1 / 101 / 10
  
    avataravatar
Eileen Sanders

50/1500/24/V

Mer 4 Fév - 18:50

(Re ?) Bienvenuuue & Bon courage pour ta fiche !
Bon, j'avouerais ne pas connaître du tout ton avatar... honte à moi Laughing


come on eileen
▽ smoother than a fresh jar of Skippy


(c)DARK-PARADIZE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 19:10

Pareil qu'Eileen, je ne connais pas du tout ton avatar mais ça fait plaisir de voir de nouvelles têtes
Et apparemment, rebienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 19:14

Re-bienvenue visiblement!

Je ne connais pas du tout ton avatar moi non plus mais je suis ravie de voir un perso qui reflète davantage le métissage Anglais !

Si tu as besoin de quoi que ce soit ou que tu as la moindre question, surtout n'hésite pas ! En attendant, je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche et j'ai hâte de voir ce que tout ça va donner !

Encore bienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 417
▪ pseudo : tanagra
▪ multinick : jamesie, xander, nils & uther
▪ célébrité : aaron tveit
▪ points : 15
▪ statut : né-moldu
▪ âge : 25 ans
▪ maison : poufsouffle
▪ emploi : Agent des Forces des Tâches Invisibles, infiltré à la BBC, présente régulièrement le bulletin d'informations du soir.
▪ orientation : andromedasexuel
▪ situation : marié, heureux papa
▪ crédits : shiya & northern lights

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
8 / 108 / 10
▪ métamorphose :
8 / 108 / 10
▪ legilimancie :
0 / 100 / 10
▪ occlumancie :
6 / 106 / 10
▪ quidditch :
1 / 101 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Ted Tonks

50/100/21/KB/V

Mer 4 Fév - 20:27

Re-bienvenue a priori
Bon courage pour ta fiche et pour ce personnage Et je plussoie totalement le choix d'avatar comme le Gryffondor-age Laughing


I'm only left to wonder why, why I try
This one's for believing if only for its sake.(⚡) comes and goes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messyhedonist.tumblr.com/
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 21:04

Athenais Rosier a écrit:
Han !  Alors je savais pas du tout que tu revenais mais dès que j'ai vu le perso j'ai tout de suite pensé à toi  J'espère que cette fois c'est la bonne !   Bon courage pour ta fiche !

ouiiii <3
Et mercii ! Smile


Merci tout le monde ! Smile
Ouais, j'étais déjà venu sur le forum, j'avais fini ma fiche, mais j'avais... Déserté par la suite, shame on me.



Pour l'avatar, c'est le chanteur du groupe Mash'rou Leila, un groupe libanais de rock alternative, avec des textes assez sympa (lorsqu'on trouve les traductions, mdrrr) !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 21:11

T'as fait quiiiiiiiiiiiiii ? On veut tout savoiiiiiiiiiiiiiir !

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 21:24

Dhûl Fiqar Patil !
Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 1546
▪ pseudo : Twisted Sunshine
▪ multinick : Achille, Atlas, Raed, Sirius
▪ célébrité : Eva Green
▪ points : 10
▪ statut : sang pur
▪ âge : 26 ans
▪ maison : serpentard
▪ emploi : main du destin
▪ orientation : dark-lord-sexuel
▪ situation : Mariée
▪ crédits : Schizophrenic

▪ duels :
10 / 1010 / 10
▪ potions :
3 / 103 / 10
▪ métamorphose :
4 / 104 / 10
▪ legilimancie :
3 / 103 / 10
▪ occlumancie :
7 / 107 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
0 / 100 / 10
  
    avataravatar
Bellatrix Lestrange

50/1000/24/KB/V

Mer 4 Fév - 22:19

Han papa Patil c'était un personnage sacrément cool

en tout cas Rebienvenue, je suis sûr que ce personnage sera tout aussi cool


sail with me into the dark
© alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Mer 4 Fév - 23:59

Des projets et tout
j'espère qu'on va prendre cher ahahaha
Ça promets ! Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 0:18

Prépare la crème solaire toi, tu vas en avoir besoin, c'est chaud l'arabie !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 0:41

Welcome back ! En espérant que ce soit le bon personnage
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 9:35

J'espère aussi ! Very Happy
Le problème avec l'autre, c'est que j'avais peur de pas être intégré vu la tête du bonhomme. Bon, je suis toujours pas rassuré avec celui-là, mais j'arrive à m'étaler que lorsque les personnages sont diamétralement opposé à moi physiquement lol
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 13:27

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 13:47

Merci Nad' !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 14:07

Mais z'avec plaisir Razz
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 16:11

Voilà, je pense avoir fini !
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 16:48

Ya un topic pour le signaler Ben Razz
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Jeu 5 Fév - 18:03

Oui, j'l'ai fais aussi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Ven 6 Fév - 1:31

Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Invité


Ven 6 Fév - 13:06

Revenir en haut Aller en bas
profil
▪ messages : 766
▪ pseudo : vintage love.
▪ multinick : nope
▪ célébrité : scooby doo
▪ points : 0
▪ statut : sang pur
▪ âge : dix-sept ans
▪ maison : gryffondor
▪ année : septième année
▪ orientation : bisexuel aromantique
▪ situation : célibataire, duh
▪ crédits : @juice

▪ duels :
8 / 108 / 10
▪ potions :
6 / 106 / 10
▪ métamorphose :
10 / 1010 / 10
▪ legilimancie :
1 / 101 / 10
▪ occlumancie :
1 / 101 / 10
▪ quidditch :
4 / 104 / 10
▪ divination :
2 / 102 / 10
  
    avataravatar
The Grim

000

Sam 7 Fév - 17:18

Je crois ne pas l'avoir encore dit, donc bienvenue parmi nous

Pour ce qui est de ta fiche, je vais avant toute chose te demander une relecture intensive, car il y a beaucoup de fautes d'accord et de tournures de phrase maladroites.
Ensuite cela me pose vraiment problème qu'il n'y ait en tout et pour tout qu'un seul paraphrase sur Poudlard, et que le fait qu'il soit sorcier n'ait absolument aucun impact sur la vie du personnage. Tu dis qu'il est sang-mêlé, mais aucun détail n'est donné à ce sujet, ni à propos de sa magie, ou même de la raison pour laquelle il souhaite être artiste plutôt que d'avoir un métier en lien avec le monde magique.
De plus, certains passages de son histoire tombent comme un cheveux sur la soupe, comme le statut social de la mère (et il m'a pris un bon moment pour comprendre qu'elle était blanche), ou assez flou, comme le cousin qui devient oncle qui redevient cousin au fur et à mesure du récit.
Ton personnage me donne l'impression d'être parfait pour un city moderne, il faudrait donc travailler à le transposer à la fois dans l'époque du forum et dans le contexte sorcier.

N'hésite pas à nous prévenir une fois que tu as apporté les modifications demandées, que l'on puisse s'occuper de ta fiche à nouveau


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profil
  
    avatar
Invité


Sam 7 Fév - 18:55

Ou comment me dire de refaire ma fiche en un petit pavé bien tourné ! Very Happy
Je vais voir ce que je peux faire.
Revenir en haut Aller en bas
profil
  
    avatar
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 

Mille et un cauchemars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mille et un cauchemars.
» L'automne en mille morceaux!
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» CANADA -- MILLE-ISLES
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ϟ FLOO POWDER-